Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

aveyron

Séverac-le-Château - Aveyron

Publié le par Michel Carlué

Egalement nomme Séverac-d'Aveyron suite à la restructuration des communes

 

Quelques photos du vieux village situé sur les hauteurs de la butte au sommet de laquelle trône le château.

 

Les clichés ont été pris le matin ce qui explique la douce lumière agréable, différente de celle éclairant les photographies prises au même endroit, dans l'après-midi, sous une lumière estivale un peu crue (voir lien ci-dessous).

 

Séverac-le-Château l'après-midi

 

Cette série constitue une forme d'au revoir au département de l'Aveyron, si beau et si attachant, aux multiples facettes dont le point commun est l'authenticité. Les paysages sont fabuleux, du Rouergue en allant jusqu'aux Grands Causses, de l'Aubrac au Lévézou. Je n'oublierai pas non plus ces remarquables architectures, cette multitude de superbes villages dont de très nombreux sont classés au label "Plus Beaux Villages de France" et d'autres, bien que non répertoriés dans cette catégorie, ont un caractère bien trempé.

 

 

Au revoir Aveyron et peut-être à bientôt ?

 

 

Pensées cordiales et amicales aux visiteurs du blog

 

 

Michel

 

 

_____

 

 

Photographies

 

Canon EOS R

Canon 24-105mm L I f/4 IS USM

DxO Photolab 2

 

N'oubliez pas de cliquer sur les clichés au format paysage.

 

 

Séverac-le-Château - Aveyron
Séverac-le-Château - Aveyron
Séverac-le-Château - Aveyron
Séverac-le-Château - Aveyron
Séverac-le-Château - Aveyron
Séverac-le-Château - Aveyron
Séverac-le-Château - Aveyron
Séverac-le-Château - Aveyron
Séverac-le-Château - Aveyron
Séverac-le-Château - Aveyron
Séverac-le-Château - Aveyron
Séverac-le-Château - Aveyron
Séverac-le-Château - Aveyron
Séverac-le-Château - Aveyron
Séverac-le-Château - Aveyron
Séverac-le-Château - Aveyron
Séverac-le-Château - Aveyron
Séverac-le-Château - Aveyron
Séverac-le-Château - Aveyron
Séverac-le-Château - Aveyron
Séverac-le-Château - Aveyron
Séverac-le-Château - Aveyron
Séverac-le-Château - Aveyron
Séverac-le-Château - Aveyron
Partager cet article
Repost0

Balade à Sylvanès - Aveyron

Publié le par Michel Carlué

 

Sur le sentier de l'église orthodoxe russe, à proximité de Sylvanès

 

 

Le cheminement s'est fait en partant de Sylvanès, de son village et de son abbaye. Le balisage fantaisiste et notre topo-guide Chamina pour le moins confus dans ses explications ont fait que nous avons eu du mal à cibler le point de départ. Cela n'a pas été mieux pour terminer la balade mais un magnifique cul de sac sur un point haut et dégagé nous a permis d'admirer un splendide paysage orienté vers le Tarn et les Monts de Lacaune (cf dernier cliché panoramique). Le problème résiduel était de trouver le cheminement dans le sens de la descente et du retour vers Sylvanès, galère ...

 

Découvrir une église orthodoxe russe isolée au sein d'un milieu forestier occitan très dense fut une belle surprise et un réel émerveillement. Les difficultés de repérage ne sont qu'anecdotiques.

 

 

_____

 

 

Que dire au sujet de cet édifice ? Rien de mieux que de découvrir le texte remarquablement écrit à son propos sur l'article web de l'association franco-russe Pouchkine. Il explique très clairement l'origine de ce projet ainsi que celle des bâtisseurs.

 

 

Je me contenterai de citer le début de l'article afin de vous inciter à en lire plus.

 

 

"L'église russe orthodoxe de Sylvanès nommée Eglise de l'Etimasie du Trône

 

Sylvanès est situé dans le sud du département de l'Aveyron à 432 mètres d'altitude dans les contreforts des Monts de Lacaune non loin de Camarès et de Belmont-sur-Rance, au bord du ruisseau des Prats.

 

Un édifice surprenant

Elle surgit au détour d'un chemin au cœur d'un cirque de montagnes, au milieu des forêts.

Construite en bois dans la pure tradition du VIIe siècle russe, elle s'élève à 27 mètres de haut depuis sa base au sol, recouvrant une superficie de 300 m².

Pour les initiés elle est là comme une "petite sœur" des églises de Kiji, (Кижи:voir en fin d'article) les défiant seulement par l'étendue de sa surface au sol !"

 

 

Le lien vers l'article complet est à votre disposition ci-dessous :

 

Eglise orthodoxe russe de Sylvanès

 

 

_____

 

 

Merci pour votre passage.

 

N'hésitez pas à déposer un commentaire, aussi désobligeant soit-il, histoire de tester ma susceptibilité ainsi que mes facultés d'adaptation à vous répondre le plus aimablement possible. :-)

 

Prenez soin de vous, les conseils du locataire actuel de la "Maison Blanche" nous sont précieux en ces circonstances.

 

Bien cordialement et/ou  amicalement à vous, selon les cas.

 

Michel

 

 

_____

 

 

Photographies

 

Canon EOS R

Canon 24-105mm L I f/4 IS USM

DxO Photolab 2

Aurora HDR Pro

 

N'oubliez pas de cliquer sur les clichés au format paysage.

 

 

 

Localisation

Localisation

Balade à Sylvanès - Aveyron
Balade à Sylvanès - Aveyron
Balade à Sylvanès - Aveyron
Dipsacus fullonum  -  Cabaret des oiseaux

Dipsacus fullonum - Cabaret des oiseaux

Balade à Sylvanès - Aveyron
Dipsacus fullonum  -  Cabaret des oiseaux

Dipsacus fullonum - Cabaret des oiseaux

Balade à Sylvanès - Aveyron
Balade à Sylvanès - Aveyron
Balade à Sylvanès - Aveyron
Balade à Sylvanès - Aveyron
Balade à Sylvanès - Aveyron
Balade à Sylvanès - Aveyron
Balade à Sylvanès - Aveyron
Balade à Sylvanès - Aveyron
Balade à Sylvanès - Aveyron
Balade à Sylvanès - Aveyron
Balade à Sylvanès - Aveyron
Balade à Sylvanès - Aveyron

 

Balade à Sylvanès - Aveyron
Balade à Sylvanès - Aveyron

 

Balade à Sylvanès - Aveyron
Balade à Sylvanès - Aveyron
Partager cet article
Repost0

Courry - Aveyron

Publié le par Michel Carlué

Le hameau de Courry se situe à quelques kilomètres de Sévérac-le-Château, nous y avons séjourné, en Aveyron et tout près de la Lozère, en pleine campagne. Ce regroupement d'habitats ruraux est tout petit, mais la taille et la quantité ne sont pas dans nos critères de séjour.

 

La nature est belle sur un plateau dégageant un vaste paysage de causses, ondulé et bocager. Les prairies sont serties de haies de frênes, les forêts de feuillus viennent rompre une éventuelle monotonie. Les troupeaux de brebis sont omniprésents. Les fermes et les maisons caussenardes montrent beaucoup de caractère et de beauté. 

 

La petite route en crête qui mène à Saint-Grégoire permet des balades à pied faciles et oxygénantes le matin ou le soir, avant ou après les chaleurs d'un climat déréglé. Elle offre des vues splendides sur le causse de Sévérac et le Lévézou au sud lointain, sans y être dérangé pour autant par un trafic routier limité à quelques tracteurs et aux voitures des riverains.

 

 

Si l'on ajoute à cela le fait d'avoir eu le privilège de loger dans une grange superbement reconvertie et aménagée avec des matériaux écologiques, alors c'est le pied et même la jambe toute entière.

 

 

Merci à Nathalie et à Philippe pour leur accueil chaleureux, leurs très nombreux conseils avisés et leurs documentations très complètes afin de visiter au mieux l'Aveyron et la Lozère sa voisine.

 

 

Je laisse la place aux photos pour mieux vous expliquer ce qu'est Courry (dur à dire plus facile à écrire) et son environnement estival.

 

 

Bien amicalement votre 

 

 

Michel

 

 

_____

 

 

La Grange de Courry

 

Rêve et Rando

 

 

_______

 

 

 

Photographies

 

Canon EOS R

Canon 24-105mm L I f/4 IS USM

DxO Photolab 2

Aurora HDR Pro

 

Fuji X-T20

XF 18-55 mm f/2,8-4

DxO Photolab 2

 

N'oubliez pas de cliquer sur les clichés au format paysage.

 

 

_____

 

Localisation

Localisation

La Grange de Courry (le gite)

La Grange de Courry (le gite)

La Grange de Courry

La Grange de Courry

La Grange de Courry

La Grange de Courry

La Grange de Courry

La Grange de Courry

Courry - Aveyron
Maison du hameau

Maison du hameau

Courry - Aveyron
Courry - Aveyron
Courry - Aveyron
Courry - Aveyron
Courry - Aveyron
Saint-Grégoire

Saint-Grégoire

Courry - Aveyron
Courry - Aveyron
Fœniculuim vulgare (officinale)

Fœniculuim vulgare (officinale)

Courry - Aveyron
Rubus fruticosus

Rubus fruticosus

Courry - Aveyron
Courry - Aveyron
Saint-Grégoire

Saint-Grégoire

Rubus fruticosus

Rubus fruticosus

Courry - Aveyron
Cychorium intybus

Cychorium intybus

Courry - Aveyron
Rubus fruticosus

Rubus fruticosus

Courry - Aveyron
Courry - Aveyron
Courry - Aveyron
Clematis vitalba

Clematis vitalba

Courry - Aveyron
Courry - Aveyron
Partager cet article
Repost0

L'Abbaye de Sylvanes - Aveyron

Publié le par Michel Carlué

Elle porte bien son nom, enchâssée comme elle peut l'être au creux d'une vallée située au cœur d'un massif forestier particulièrement dense et étendu.

 

 

L'abbaye cistercienne de Sylvanès est située au sud de l'Aveyron au cœur de la région Occitanie. Au XIIème le Seigneur Pons de L’Héras, touché par la grâce divine - l'histoire ne dit pas si dieu lui botta les fesses - cessa ses activités de "mafioso" moyenâgeux pour construire l'abbaye (pas seul je suppose). En fait, si l'on y réfléchit un peu, c'était déjà du blanchiment d'argent ou de revenus pas très proprement acquis.  Il se consacra alors à la prière et à la pénitence dans cet environnement boisé et solitaire appelé Silvanium, près de Camarès. Choix judicieux pour se faire ouvrir les portes du paradis ... :-)

 

 

L’Association des Amis de l’Abbaye sous l’impulsion du Père André Gouzes et de Michel Wolkowitsky, a permis à l'abbaye de connaitre une renaissance exceptionnelle. Elle a été labellisée récemment Centre culturel de rencontre. Les activités du centre s'articulent autour de la musique et du dialogue des cultures.

 

 

L'ensemble des bâtiments de cette ancienne abbaye cistercienne présente des lignes sobres et épurées. La nef romane de l'abbatiale est une des plus larges de France et possède une acoustique exceptionnelle. La voix humaine y est particulièrement bien mise en valeur en puissance et en clarté.

 

 


"La révolution française signe la fin de l’activité monastique et la réquisition par l’Etat au titre de biens nationaux. Une partie de l’abbaye est démantelée, l’autre devient bâtiment agricole et bergerie.
Classée monument historique en 1854, l’abbaye est rachetée par la commune de Sylvanès en 1970 et connaît une intense activité musicale et culturelle."

 

L'Abbaye de Sylvanès : l'architecture

 

 

_____

 

 

Nous avons seulement eu la possibilité de visualiser l'extérieur du site. Notre but initial était d'effectuer une balade pédestre dans un contexte forestier qui devait nous mener jusqu'à l'église orthodoxe russe située à quelques kilomètres de là (à voir dans un prochain article).

 

 

Amicalement et cordialement votre

 

A bientôt

 

Michel

 

 

_____

 

 

Photographies

 

Canon EOS R

Canon 24-105mm L I f/4 IS USM

DxO Photolab 2

Aurora HDR Pro

 

N'oubliez pas de cliquer sur les clichés au format paysage.

L'Abbaye de Sylvanes - Aveyron
L'Abbaye de Sylvanes - Aveyron
L'Abbaye de Sylvanes - Aveyron
L'Abbaye de Sylvanes - Aveyron
L'Abbaye de Sylvanes - Aveyron
L'Abbaye de Sylvanes - Aveyron
L'Abbaye de Sylvanes - Aveyron
L'Abbaye de Sylvanes - Aveyron
L'Abbaye de Sylvanes - Aveyron
L'Abbaye de Sylvanes - Aveyron
L'Abbaye de Sylvanes - Aveyron
L'Abbaye de Sylvanes - Aveyron
L'Abbaye de Sylvanes - Aveyron
L'Abbaye de Sylvanes - Aveyron
L'Abbaye de Sylvanes - Aveyron
L'Abbaye de Sylvanes - Aveyron
L'Abbaye de Sylvanes - Aveyron
L'Abbaye de Sylvanes - Aveyron
L'Abbaye de Sylvanes - Aveyron
Partager cet article
Repost0

Montredon - Aveyron

Publié le par Michel Carlué

Montredon, le coeur vivant du Larzac.

 

Le village était en première ligne des expropriations dans les années 1970, liées au projet d’extension du camp militaire… 

 

"Il semble que le hameau, peuplé de 6 à 7 foyers, fut plutôt dynamique jusqu'à la fin du 19e siècle. Au début du 20e siècle, la création du camp militaire et la première guerre mondiale entraînent l'abandon du village.


Au début des années 1970, les projets d'extension du camp militaire du Larzac focalisent sur Montredon la désobéissance civile et, vers 1977, le hameau s'affirme comme un verrou défensif empêchant toute extension du camp vers le nord-ouest. La lutte prend fin en 1981 avec l'élection de François Mitterrand comme Président de la République qui déclare l'abandon du projet d'extension. Une association, dite de Montredon, est créée en 1985 par les habitants et les vacanciers pour assurer la remise en valeur et l'entretien du patrimoine collectif. Le hameau compte, en 2001, cinq foyers permanents, quatre résidences secondaires, un studio locatif et un gîte d'étape. Deux fermes utilisent les terres labourables et les parcours."

 

Base de données  : Montredon 

 

_____

 

 

Quelques photos prises sans aucune prétention en passant à Montredon mais en ayant bien à l'esprit que ce petit hameau est hautement symbolique de la résistance paysanne et citoyenne face à l'extension d'un camp militaire et aux expropriations qui y étaient liées. Je ne citerai pas le nom de la personnalité politique qui est associée au village sachant qu'en Aveyron elle ne fait pas forcément l'unanimité. J'avais déclenché, et bien évidemment sans le vouloir, une polémique à son propos sur le groupe FaceBook Aveyron Photographies

 

 

_____

 

 

Photographies 

 

Canon EOS R, Canon EF 24-105 mm f/4L IS I USM, bague d'adaptation EF EOS R 

 

Fichiers Raw développés dans DxO PhotoLab 2 avec Aurora HDR Pro

 

N'oubliez pas de cliquer sur les photos au format paysage pour les voir en grand format.

 

______

 

 

A bientôt

 

Amitiés

 

Michel

 

 

______

 

 

 

Localisation

Localisation

Montredon - Aveyron
Montredon - Aveyron
Montredon - Aveyron
Montredon - Aveyron
Montredon - Aveyron
Montredon - Aveyron
Montredon - Aveyron
Montredon - Aveyron
Montredon - Aveyron
Montredon - Aveyron
Montredon - Aveyron
Montredon - Aveyron
Montredon - Aveyron
Montredon - Aveyron
Partager cet article
Repost0

Nant - Aveyron

Publié le par Michel Carlué

Si j'effectue un copier coller à partir d'un site du web consacré au village de Nant je lis : "Entre Causses et Cévennes, le village de Nant se niche au coeur d'une verdoyante vallée au confluent de deux rivières : La Dourbie et le Durzon.


Dès le X° siècle, les moines bénédictins assèchent ce site marécageux en créant un réseau de canaux qui parcourent encore le village et qui ont valu à Nant d'être appelé " Le Jardin de l'Aveyron ". Jusqu'à la suppression de l'abbaye par décret royal en 1777, la vie du village s'organise autour de la vie monastique dont les travaux d'irrigation permettront l'essor de l'agriculture. La richesse du patrimoine local mérite plus qu'une simple halte : abbatiale Saint-Pierre des XI° et XII° siècles, l'église Saint-Jacques du XIV°, la Chapelle des Pénitents des XVII° et XVIII° siècles, la mairie, la halle et le Roc Nantais, le pont de la Prade (XIV°)."

 

 

_____

 

 

Ajoutons un grain de sel de Guérande ou un soupçon de piment d'Espelette, je vous en dis plus. Lorsque que l'on arrive de la Cavalerie, cette ancienne commanderie templière située au cœur de l'extraordinaire plateau du Larzac, on a parcouru de longs kilomètres rectilignes dans une ambiance particulière. Les étendues quasiment désertiques d'un camp militaire parsemé d'arbres et d'arbustes rabougris en mal d'eau et d'autres nutriments terrestres sont "agrémentées" par le bourdonnement sinistre des hélicos en services commandés. On voit bien là celui qui aime les militaires et la militarisation, "gardarem lou Larzac" pour reprendre un slogan occitan qui fut emblématique des luttes paysannes !!.

 

 

Puis en quelques kilomètres tout bascule. La route oublie sa rectitude pour se tordre en de nombreux virages et c'est alors qu'apparait un paysage verdoyant. Une vallée offre une magnifique ouverture visuelle, la descente conduit au village de Nant. Le Larzac n'est plus le même.

 

 

Cette digression prolongée me fait oublier le village qui constituait notre destination finale. Comme le diraient les jeunes ( un peu plus que moi), il est trop beau ce village de NANT, trop paisible et riche en architectures variées. Il est divinement agréable de poser son auguste fessier sur un fauteuil - je ne sais pas si dieu connait ce plaisir -  et de siroter un citron pressé en profitant du réglage de la balance d'un orchestre dont le podium est installé devant la mairie. Cet intermède précède un délicieux vagabondage dans le dédale de ruelles étroites, une découverte attentive des vieilles maisons, des galeries d'artistes, des discussions avec un peintre, puis avec un potier, ensuite avec une artiste en origamis particulièrement délicats et complexes. Je terminerai par mon coup de cœur : l'abbatiale Saint-Pierre, une merveille. Les moines ont œuvré pour transformer le marais qui sévissait en ce lieu, ils l'ont drainé, mis en place des canaux d'irrigation, cultivé et ils nous lèguent l'abbatiale. Merci à eux ! 
 
 
 
 
Je précise que ces photos datent de l'été 2019, les personnes dans les rues et les terrasses sont démasquées :-). Le coronavirus (SARS-CoV-2) - dont l'origine et la propagation sont liées au comportement humain - n'était pas encore là. Heureusement la 5G et la reprise de la croissance économique corrigeront tout ça...

 

 

 

Amitiés à tous les visiteurs avisés qui passent par ici.

 

 

Prenez soin de vous, même si la vie éternelle vous semble promise, méfiez-vous des idées préconçues (élaborées sans jugements critiques ni expériences). :-)

 

 

_____

 

 

Photographies 

 

Canon EOS R, Canon EF 24-105 mm f/4L IS I USM, bague d'adaptation EF EOS R 

 

Fichiers Raw développés dans DxO PhotoLab 2 avec Aurora HDR Pro ou HDR Efex Pro 2

 

N'oubliez pas de cliquer sur les photos au format paysage pour les voir en grand format.

______

 

 

Localisation

Localisation

la vallée verdoyante en arrivant par La Cavalerie (Larzac)

la vallée verdoyante en arrivant par La Cavalerie (Larzac)

Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Partager cet article
Repost0

Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron

Publié le par Michel Carlué

Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Localisation

Localisation

Ce site pourrait-être superbe mais ...

 

Pourquoi cette réticence alors qu'il s'agit d'un chaos rocheux ruiniforme de calcaire dolomitique, offrant en lui même des aperçus étonnants et par surcroit des panoramas grandioses si l'on considère l'environnement visuel dégagé sur l'Aveyron et les Gorges de la Dourbie ainsi que sur la Lozère toute proche ?

 

Un hic de taille apparait dans tout cela et ce lièvre, une fois soulevé, fait que la magie n'opère qu'à moitié. L'amoureux de la nature est vite choqué par une démarche de marchandisation inopportune en un tel lieu. De nombreux aménagements dits de sécurisation permettent de vagabonder partout et n'importe où au cœur de cette merveille en empruntant des échelles métalliques, en suivant de nombreuses pistes allant même jusqu'à une route permettant à un petit train touristique du type station balnéaire - ridicule dans un tel contexte - de véhiculer des flots de visiteurs peu enclins à marcher - ce n'est pas forcément par flemme, je le reconnais - mais aptes à payer leurs places assises. 

 

La question qui vient immédiatement à l'esprit est la suivante : pourquoi un tel ensemble géologique, floristique et faunistique, écologiquement précieux et fragile, est-il géré par une société privée et non par des organismes départementaux, régionaux ou même nationaux spécialisés dans la préservation de l'environnement ? Le chaos de Montpellier-le-Vieux est un site naturel classé dans le parc naturel régional des Grands Causses. Alors ???

 

Le site, afin de conserver un aspect paysager équilibré entre végétation et blocs rocheux dégagés par l'érosion, demanderait un entretien forestier raisonné et attentif afin de limiter l'impact des semis ligneux naturels ainsi que la croissance envahissante des arbres adultes en place. Ces derniers ne tarderont pas à masquer ce qui fait toute la beauté des lieux : l'équilibre subtil entre le minéral et le végétal. La plupart des photos sont là pour en témoigner, les résineux deviennent dominants, cette évolution est inexorable si l'on ne gère pas correctement cet ensemble paysager. Le même phénomène se manifeste d'ailleurs dans d'autres régions et d'autres écosystèmes tels que les landes et les milieux semi-tourbeux qui ne sont que peu ou pas pâturés.

 

L'avantage évident d'une gestion forestière raisonnée serait que les visiteurs ne puissent pas avoir besoin d'autant de pistes de cheminement pour profiter visuellement du lieu ce qui éviterait de le perturber par une omniprésence humaine.

 

Je rajouterai à cela que, confondant ce site avec un parc d'attraction, il est proposé des jeux de piste à destination des plus jeunes, ceci peut se comprendre parfaitement. Le but est d'éveiller l'intérêt des enfants et de le maintenir lors de la visite. Mais "donner" la possibilité aux visiteurs d'escalader par via ferrata et de glisser en tyrolienne entre blocs rocheux moyennant finances, comme de bien entendu, est autrement plus dommageable. Que l'on paie son droit l'entrée, que l'on puisse récupérer en contrepartie des documentations relatives à l'origine géologique du site et à ses richesses floristiques et faunistiques, que l'on soit informé de ce qu'il faut faire et ne pas faire pour contribuer à sa préservation, tout cela est parfaitement justifié. Mais je ne comprends pas le restant, c'est-à-dire cette accessoirisation (dur à lire et à écrire mais tout de même français)  pour le moins excessive !

 

Il est relativement aisé - à notre époque de prise de conscience de la fragilité de la planète - d'admettre que les effets destructeurs du tourisme de masse sont une triste réalité mais, quand un département, une région, un état, responsables d'un site naturel remarquable, participent plus ou moins sciemment à cette dégradation, on a quelques difficultés à le comprendre et à l'accepter !

 

 

_____

 

 

Les photos ne prennent pas en compte les aspects négatifs que je viens d'énumérer ci-dessus, mes écrits critiques suffisent. Les clichés ne montrent que ce qui m'a plu dans le cadre du chaos de Montpellier-le-Vieux. C'est un choix de photographe qui connait, aime et respecte la nature en la montrant sous son meilleur jour, comme assez habituellement dans ce blog. Une présentation visuelle agressive ne me conviendrait pas, les jeunes photographes engagés le font beaucoup mieux que moi. Inutile qu'un vieux en rajoute. :-)

 

_____

 

 

 

 

Photographies 

 

 

Canon EOS R, Canon EF 24-105 mm f/4L IS I USM, bague d'adaptation EF EOS R 

 

 

Fichiers Raw développés dans DxO PhotoLab 2 avec Aurora HDR Pro ou HDR Efex Pro 2 

 

 

N'oubliez pas de cliquer sur les clichés au format paysage et surtout sur les 3 panoramas tout à la fin. 

 

 

______

 

 

A bientôt chers visiteurs du blog ...

 

Prenez soin de vous !

 

Amitiés

 

Michel

 

Je vous invite à jeter un coup d'œil sur un article consacré à un site géologiquement assez similaire au chaos de Montpellier-le-Vieux. Il se situe dans l'Hérault : c'est le Cirque de Mourèze. Je ne vais pas me faire que des amis, mais tant pis. Son contexte relativement préservé, ses aperçus dégagés, ses petits sentiers et ses grimpettes pédestres - harassantes quand il fait chaud - la vue offerte sur le lac du Salagou quand on arrive au point culminant, tout cela fait que je le trouve plus au naturel que le chaos de Montpellier-le-Vieux. Il suffirait de presque rien (un petit train en moins, pas de tyrolienne, pas de via ferrata, moins de pistes et un tarif moins agressif) pour que je les apprécie autant l'un que l'autre. Vous jugerez sur photos. Je ne vous interdis pas de commenter et de réagir. Ce blog est aussi le domaine de la libre expression, mais comme peu de personnes prennent le temps d'y laisser leur avis, je me contente de discuter avec moi même et je m'engueule souvent :-)

 

Le Cirque de Mourèze

 

 

Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Panorama 1

Panorama 1

Panorama 2

Panorama 2

Panorama 3

Panorama 3

Partager cet article
Repost0

Le Hameau de Saint-Caprazy

Publié le par Michel Carlué

Pérégrination un peu hasardeuse en Aveyron par une journée plutôt chaude, ce contexte caniculaire est assez habituel depuis quelques années en juillet. Puis visite matinale à l'atelier de confection des "Sacs du Berger" en profitant des explications passionnées du créateur et maître des lieux. Nous avons beaucoup appris à propos du pastoralisme et du rôle des bergers au sud du Massif-Central.

 

Un passage à Sylvanès s'imposait l'après-midi. L'ancienne abbaye cistercienne à l'acoustique exceptionnelle est réputée pour les festivals internationaux de musiques sacrées et populaires qui s'y déroulent. L'édifice est actuellement la propriété du Conseil Département de l'Aveyron.

 

Le site de l'abbaye constituait essentiellement pour nous le point de départ d'une balade pédestre qui devait nous conduire en direction de l'inattendue église orthodoxe russe perdue en pleine forêt à proximité de Sylvanès. Un prochain article décrira ultérieurement la balade.

 

Lors de notre retour vers Sévérac-le-Château nous avons cheminé sur une route assez improbable, riche en virages serrés et enchainés. La lenteur de notre progression nous a permis, au passage, de repérer un curieux panneau indicateur sur lequel était écrit : "hameau de Caprazy" accompagné de la mention "tourneur sur bois".

 

Nous nous sommes alors engagés sur un chemin encore plus étroit que la route, à peine carrossable, avec la désagréable impression que nous allions rester prisonniers des arbres dont la présence se densifiait lors de notre progression. Nous nous ressentions un peu comme un liquide contraint dans le conduit étroit d'un entonnoir. Puis vint la libération à l'approche d'une clairière et cette dernière dévoilait enfin des habitations, un hameau en l'occurence. Nous étions arrivés à Saint-Caprazy.

 

______

 

 

Le Hameau de Saint-Caprazy
Le Hameau de Saint-Caprazy

 

 

Pour une description fidèle du hameau et de son contexte passé et à venir je vous invite à lire le texte extrait du blog "Tourisme en Aveyron". 

 

Tourisme en Aveyron - Saint-Caprazy

 

 

"En visitant le hameau médiéval de Saint-Caprazy et en découvrant son histoire, on comprend vite pourquoi ce site a été sélectionné par le Loto du Patrimoine, créé par Stéphane Bern pour la sauvegarde du patrimoine français, le seul en Aveyron.

 

Vous trouverez Saint-Caprazy dans le sud de l'Aveyron, sur les hauteurs du village de Saint-Félix-de-Sorgues, dans la belle vallée de la Sorgues. Avant d’arriver au hameau, vous ferez le plein de belles images en admirant les paysages de la vallée. Attention, les fanas de photographie vont vouloir s’arrêter souvent pour « capturer » les alentours ! Mais de toute façon, on sait bien que l’Aveyron invite à prendre son temps pour en profiter pleinement.

 

Vous serez accueillis par Bruno Chartier, propriétaire des lieux depuis 2000, passionné et seul à restaurer le hameau pendant de nombreuses années.
 

Vous aurez peut-être du mal à croire que lorsque Bruno est devenu propriétaire de Saint-Caprazy, le site était recouvert de broussailles avec une seule maison à peine visible, au vu du petit hameau que nous voyons maintenant. Un travail colossal de 900 journées pour permettre de mettre à nu tous les édifices abandonnés depuis 1949.

 

Et après des années de travail par Bruno et sa famille, ses amis et des bénévoles, nous pouvons voir désormais 7 maisons médiévales, 4 ayant été sauvées des ruines. C’est l’une des 3 maisons restantes, datant du 14e siècle, qui a été sélectionnée par le Loto du Patrimoine pour bénéficier de l’opération. En voyant cette maison avec ses fenêtres à meneaux, les arcs des portes… il nous tarde de revenir pour voir le résultat !

 

La visite de Saint-Caprazy nous apprend beaucoup sur le passé médiéval de l’Aveyron et sur l’histoire du lieu. Saint-Caprazy est mentionné pour la première fois dans un document d’archives daté d’août 1150 et a joué un rôle important dans la fondation des abbayes de Sylvanès et de Nonenque. Puis, les familles de Saint-Caprazy se sont tournées vers la fondation de la commanderie Hospitalière de Saint-Félix-de-Sorgues. Cette dernière prenant peu à peu plus d’importance, le hameau sera finalement laissé à l’abandon après la 2e guerre mondiale."

 

 

______

 

 

Le Hameau de Saint-Caprazy

 

L'accueil de Bruno Chartier fut très chaleureux. L'heure était tardive mais cet homme passionné a pris le temps de nous décrire la progression de son projet et de son travail de restauration colossal. 

 

L'ouvrage a été effectué initialement seul puis ultérieurement accompagné d'amis et de bénévoles. L'attribution récente d'une dotation financière conséquente par le loto du Patrimoine a constitué à la fois une reconnaissance et un encouragement précieux pour tous les participants au projet. Bruno Chartier nous a encouragé à visiter les lieux afin d'en découvrir les richesses architecturales et historiques.

 

Il expose dans son atelier de tourneur sur bois des oeuvres de toute beauté. Elles lui sont inspirées par les spécificités des bois de différentes essences forestières et fruitières. Je vous conseille vivement de faire le détour par Saint-Caprazy si vous prospectait dans le secteur du sud Aveyronnais.

 

Bruno Chartier tourneur sur bois

Le Hameau de Saint-Caprazy

 

Photographies 

 

Canon EOS R, Canon EF 24-105 mm f/4L IS I USM, bague d'adaptation EF EOS R 

 

Fichiers Raw développés dans DxO PhotoLab 2 avec Aurora HDR Pro ou HDR Efex Pro 2 

 

 

N'oubliez pas de cliquer sur les clichés au format paysage. 

 

 

______

 

 

A bientôt chers visiteurs du blog ...

 

Prenez soin de vous !

 

Amitiés

 

Michel

 

 

 

Le Hameau de Saint-Caprazy
Le Hameau de Saint-Caprazy
Le Hameau de Saint-Caprazy
Le Hameau de Saint-Caprazy
Le Hameau de Saint-Caprazy
Le Hameau de Saint-Caprazy
Le Hameau de Saint-Caprazy
Le Hameau de Saint-Caprazy
Le Hameau de Saint-Caprazy
Le Hameau de Saint-Caprazy
Le Hameau de Saint-Caprazy
Le Hameau de Saint-Caprazy
Le Hameau de Saint-Caprazy
Le Hameau de Saint-Caprazy
Partager cet article
Repost0

La Cavalerie - Aveyron

Publié le par Michel Carlué

Un village en plein cœur du causse du Larzac et un site templier et hospitalier 

 

 

Vous trouverez dans cet article quelques photos du Village des Hospitaliers niché au cœur de La Cavalerie. Le pays a été et reste profondément marqué par la présence d'un camp militaire et par les luttes opiniâtres des paysans locaux menées contre les autorités politiques et militaires durant une dizaine d'années. Elles ont évité que ce camp ne soit étendu aux 14000 hectares envisagés à l'époque.

 

 

______

 

 

 

"Ce village du circuit Larzac Templier et Hospitalier mérite le détour : enceinte fortifiée et sa porte imposante, maisons du XVIIIème siècle, hôtels du XVIIème siècle, église du XVIIIème siècle se dévoilent au fil des vieilles ruelles.

 

Située à côté de l'antique voie de passage traversant du nord au sud le plateau et unissant ainsi l'Orient à l'Occident à partir des ports de la Méditerranée, La Cavalerie trouve sa vocation dans les terres cultivables de la plaine du Temple et les parcours immenses qui l'entourent. Le village des Hospitaliers existe toujours mais il ne s'offre pas au premier coup d'oeil. Le visiteur averti saura le découvrir avec toutes ses richesses : enceinte fortifiée et sa porte imposante, maisons du XVIIIème siècle, hôtels du XVIIème siècle. Dans l'étonnante église du XVIIIème siècle dont l'intérieur ressemble à celui des bergeries voûtées, les vestiges de l'église des Templiers sont pieusement conservés. Le chemin de ronde est accessible à la visite sur 220 mètres.

 

La réhabilitation de ses remparts du XVème siècle, a valu à la commune de La Cavalerie d'obtenir en 2009, le premier prix national des Rubans du Patrimoine et la Marianne d'Or."

 

 

Texte extrait du site : Tourisme - Aveyron

 

 

______

 

 

 

Photographies 

 

Canon EOS R, Canon EF 24-105 mm f/4L IS I USM, bague d'adaptation EF EOS R 

 

Fichiers Raw développés dans DxO PhotoLab 2 avec Aurora HDR Pro ou HDR Efex Pro 2 

 

 

N'oubliez pas de cliquer sur les clichés au format paysage. 

 

 

______

 

 

A bientôt chers visiteurs du blog ...

 

Prenez soin de vous !

 

Amitiés

 

Michel

 

 

 

Localisation

Localisation

La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
La Cavalerie - Aveyron
Partager cet article
Repost0

Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron

Publié le par Michel Carlué

 

Un beau musée à taille humaine, aux collections très diversifiées, du néolithique jusqu'à Auguste Rodin, le tout dans un espace historique remarquablement restauré et intelligemment modernisé au cœur de Rodez.

 

 

______

 

 

 

"Le musée Fenaille, situé en face de l'hôtel de ville de Rodez, présente dans sa collection permanente des statues menhirs datant d'environ 5 000 ans, témoignant de la période du néolithique.

 

Au deuxième étage, parmi les 17 pièces exposées au public, on y découvre la célèbre dame de Saint-Sernin, qui fut exposée dans les plus grandes capitales européennes (Copenhague, Paris, Bonn ou Athènes).

 

L'abbé Frédéric Hermé, en sortant d'une messe en 1888, découvre cette religieuse en pierre, drapé d'un voile qui lui couvre la bouche, et d'un chapelet.

 

Une découverte qui l'amène à s'intéresser à ces pierres longues et arrondies (menhir vient du breton qui signifie pierre longue).

Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron

Il va alors rechercher de nouvelles dalles sculptées qu'il fera connaître à la communauté scientifique et à la Société des arts et des lettres de l'Aveyron. Plus récemment, c'est au tour de Michel Maillé, ancien agriculteur, de découvrir dans son pré l'une de ces statues menhirs. Il est depuis président de l'Association pour la sauvegarde du patrimoine archéologique aveyronnais. L'archéologue poursuit encore aujourd'hui, à l'image de l'abbé Hermé, ses recherches sur ces mystérieuses pierres.

 

Ces monuments, qui pèsent entre 90 et 870 kg, étaient souvent déplacés sur de longues distances, puis déposés sur des lignes d'horizon. Sur ces pierres sont représentés des femmes et des hommes dotés d'une autorité ou d'un pouvoir supérieur.

 

Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron

Ces monuments, qui pèsent entre 90 et 870 kg, étaient souvent déplacés sur de longues distances, puis déposés sur des lignes d'horizon. Sur ces pierres sont représentés des femmes et des hommes dotés d'une autorité ou d'un pouvoir supérieur.

Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron

À ce jour, près de 150 menhirs ont été retrouvés sur le département, mais ces pierres ne sont pas encore reconnues au patrimoine mondial de l'Unesco.

 

«Elles ne sont pas assez considérées. On ne les voit pas comme les peintures pariétales. Même si elles sont plus récentes, elles font aussi partie du patrimoine de l'humanité, car ce qu'on voit sur ces statues c'est nous. On y voit nos mains et nos visages», souligne Jean-Philippe Savignoni, guide conférencier au musée Fenaille.

Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron

Les trésors cachés

 

Une sélection d'objets longtemps conservée précieusement dans les réserves du centre de conservation d'étude archéologique du grand Rodez est aussi à découvrir.

 

Le parcours des «trésors cachés» dévoile des têtes romaines de cités rutènes, des jeux d'enfants datant de plus de 2 000 ans, des sépultures dont celle de «l'homme enchaîné de Rodez» découvert dans la rue Planard, en dessous du musée Soulages, et bien d'autres trésors longtemps méconnus des Ruthénois."

 

Extrait d'un article de la dépêche du Midi

 

Musée Fenaille et Statues Menhirs

 

 

______

 

 

Photographies 

 

 

Canon EOS R, Canon EF 24-105 mm f/4L IS I USM, bague d'adaptation EF EOS R 

 

Fichiers Raw développés dans DxO PhotoLab 2 puis améliorés dans Aurora HDR Pro dans la plupart des cas.

 

N'oubliez pas de cliquer sur les clichés au format paysage. 

 

 

______

 

 

A bientôt

 

Amitiés

 

Michel

 

______

 

Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron

 

Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Au Musée Fenaille - Rodez - Aveyron
Partager cet article
Repost0

Cathédrale de Rodez - Aveyron

Publié le par Michel Carlué

"La cathédrale Notre-Dame de Rodez, construite entre le xiiie et xvie siècles, est située à Rodez dans le département de l'Aveyron

 

Bien que les travaux de construction aient duré de 1277 jusqu’à la fin du xvie siècle, la cathédrale bénéficie d’une remarquable unité tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. En effet, le parti général de l’édifice fut fixé dès l’origine. Ce type de plan est attribué à l’architecte Jean Deschamps, qui a mis en pratique dans le Midi les principes de l’architecture gothique définis dans la France du Nord. Le plan et l’élévation de l’édifice permettent d’établir des similitudes entre la cathédrale de Rodez et celles de Clermont-Ferrand dont Jean Deschamps a dirigé la construction entre 1248 et 1265, Narbonne où Jean Deschamps est nommé « magister principalis operis ecclesiæ » en 1286,  et Limoges.

 

L'aspect sévère de la façade occidentale témoigne de sa vocation défensive : elle est flanquée de deux tours massives qui étaient incorporées aux remparts. Seule « anomalie » à la rigueur flamboyante de l’ensemble : un frontispice placé au faîte de la façade au milieu du xvie siècle.

 

La cathédrale a été classée monument historique en 1862."

 

D'après Wikipédia : Cathédrale de Rodez

 

 

______

 

 

Magnifique ouvrage très difficile à photographier à main levée :

- en intérieur faute à la luminosité défaillante, 

- à l'extérieur à cause du manque de recul.

 

______

 

 

 

Photographies 

 

 

Canon EOS R, Canon EF 24-105 mm f/4L IS I USM, bague d'adaptation EF EOS R 

 

Fichiers Raw développés dans DxO PhotoLab 2 puis améliorés dans Aurora HDR Pro dans certains cas.

 

N'oubliez pas de cliquer sur le seul cliché au format paysage. 

 

 

______

 

 

A bientôt

 

Amitiés

 

Michel

 

______

 

 

Cathédrale de Rodez - Aveyron
Cathédrale de Rodez - Aveyron
Cathédrale de Rodez - Aveyron
Cathédrale de Rodez - Aveyron
Cathédrale de Rodez - Aveyron
Cathédrale de Rodez - Aveyron
Cathédrale de Rodez - Aveyron
Cathédrale de Rodez - Aveyron
Cathédrale de Rodez - Aveyron
Cathédrale de Rodez - Aveyron
Cathédrale de Rodez - Aveyron
Cathédrale de Rodez - Aveyron
Cathédrale de Rodez - Aveyron
Cathédrale de Rodez - Aveyron
Cathédrale de Rodez - Aveyron
Cathédrale de Rodez - Aveyron
Partager cet article
Repost0

Conques - Aveyron - 3

Publié le par Michel Carlué

Voici la suite des deux précédents articles consacrés à ce superbe village. Après une visite approfondie de l'intérieur de la belle abbatiale - Conques 2 - un petit vagabondage à proximité de cette dernière permet de poser un dernier regard sur les magnifiques maisons, sur les vieilles rues, sur les passages un peu secrets et aussi, bien évidemment, sur la très belle architecture extérieure de l'abbatiale. En l'absence des touristes - dont je faisais partie - l'on pourrait aisément s'imaginer revenu quelques siècles en arrière. Conques constitue une merveilleuse opportunité pour remonter le temps. 

 

 

Le lien ci-dessous conduit au premier article consacré à Conques.

 

Conques - 1

 

______

 

Je vous laisse en compagnie de ces photos, elles datent de la fin juillet 2019 ce qui explique une lumière très crue et des ombres dures. La température, lors de ces épisodes caniculaires, était à peine supportable, mais cela ne se ressent pas sur les clichés. :-).

 

 

______

 

 

 

Photographies 

 

Canon EOS R, Canon EF 24-105 mm f/4L IS I USM, bague d'adaptation EF EOS R 

Fichiers Raw développés dans DxO PhotoLab 2

Utilisation très ponctuelle de Aurora HDR Pro ou de HDR Efex Pro 2 si nécessaire

 

 

N'oubliez pas de cliquer sur les quelques clichés au format paysage

 

 

______

 

 

A bientôt

 

Michel

 

______

 

 

 

Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Conques - Aveyron - 3
Partager cet article
Repost0

Belcastel - Aveyron - 2

Publié le par Michel Carlué

La suite de la précédente série photographique dédiée à ce superbe village Aveyronnais. Le lien vers l'article est disponible ci-dessous.

 

Belcastel- 1

 

______

 

 

A bientôt

 

Amicalement

 

Michel

 

 

______

 

 

Canon EOS R, Canon EF 24-105 mm f/4L IS I USM, bague d'adaptation EF EOS R 

Fichiers Raw développés dans DxO PhotoLab 2

Utilisation très ponctuelle de Aurora HDR Pro ou de HDR Efex Pro 2 si nécessaire

 

 

Cliquez sur les clichés au format paysage svp.

 

 

______

Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Belcastel - Aveyron - 2
Partager cet article
Repost0

Sauveterre-de-Rouergue - 2

Publié le par Michel Carlué

Fin juillet 2019, chaleur accablante en début d'après-midi, pas un chat dans les rues, une impression étrange, comme un avant goût de ce qui nous attend dans les années à venir avec le réchauffement climatique. Les photos en souffrent et deviennent très spéciales, c'est certain. Les ombres sont particulièrement dures et les couleurs peu flatteuses. Certes l'architecture est là, magnifiquement conservée, mais pour l'ambiance c'est autre chose ...

 

Le lien vers l'article précédent est au-dessous.

 

Sauveterre-de-Rouergue - 1

 

 

______

 

 

 

N'oubliez pas de cliquer sur les photos au format paysage

 

 

Canon EOS R, Canon EF 24-105 mm f/4L IS I USM, bague d'adaptation EF EOS R et filtre polarisant circulaire.

Fichiers Raw développés dans DxO PhotoLab 2

Utilisation éventuelle de Aurora HDR Pro ou de HDR Efex Pro 2 si nécessaire

 

 

_____

 

 

 

A bientôt

 

Bonne fin d'année 2019

 

Michel

Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Sauveterre-de-Rouergue - 2
Partager cet article
Repost0

Belcastel - Aveyron - 1

Publié le par Michel Carlué

"Belcastel est un des "plus beaux villages de France" et renferme un patrimoine médiéval d'une richesse rare.

Après des années de rénovation, Belcastel offre un château médiéval défensif exceptionnel, un pont remarquable, une jolie église et un cachet inimitable.

 

 

Le pont

Ce superbe monument fut bâti au début du XVeme siècle par Alzias de Saunhac ( il serait plus juste de dire qu'il en fut le maître d'œuvre et/ou le maître d'ouvrage et que les talentueux maçons et tailleurs de pierres firent le reste).

Il permettait en premier lieu aux habitants de la rive droite d’accéder aisément à l’église Sainte Madeleine édifiée dans le même temps mais il facilitait aussi grandement les relations entre les populations séparées par la rivière Aveyron.

 

 

Le château

Le château de Belcastel est une imposante bâtisse médiévale qui fut la demeure de la famille de Saunhac. Cette forteresse fut construite sur une petite émergence rocheuse située aux abords immédiats de l'Aveyron. Ce magnifique château, fondé aux alentours des années 1040, fut achevé au XVe siècle par Alzias de Saunhac (même remarque personnelle que précédemment au sujet du pont).

 

 

L'église Sainte Madeleine

Comme le pont, l'église fut construite au XVe siècle par le seigneur du village Alzias de Saunhac (toujours la même remarque personnelle et c'est un peu pénible) dont elle renferme en son sein le tombeau, couvert d'un très beau gisant. Dans l'église son conservés aussi le blason de la famille de Saunhac et une statue de Saint Christophe. L'on peut y admirer 4 statues classées monuments historiques."

 

Le four à pain et les calades (ruelles) ajoutent encore au caractère exceptionnel du site."

 

Texte adapté de celui du site de la mairie de Belcastel

 

 

LIEN

 

 

______

 

 

Première série de photos consacrée à ce superbe village. Il y en aura une autre.

 

A bientôt

 

Amicalement

 

Michel

 

 

______

 

 

Canon EOS R, Canon EF 24-105 mm f/4L IS I USM, bague d'adaptation EF EOS R 

Fichiers Raw développés dans DxO PhotoLab 2

Utilisation très ponctuelle de Aurora HDR Pro ou de HDR Efex Pro 2 si nécessaire

 

 

Cliquez sur les clichés au format paysage svp.

 

 

______

Localisation

Localisation

Belcastel - Aveyron - 1
Belcastel - Aveyron - 1
Belcastel - Aveyron - 1
Belcastel - Aveyron - 1
Belcastel - Aveyron - 1
Belcastel - Aveyron - 1
Belcastel - Aveyron - 1
Belcastel - Aveyron - 1
Belcastel - Aveyron - 1
Belcastel - Aveyron - 1
Belcastel - Aveyron - 1
Belcastel - Aveyron - 1
Belcastel - Aveyron - 1
Belcastel - Aveyron - 1
Belcastel - Aveyron - 1
Belcastel - Aveyron - 1
Belcastel - Aveyron - 1
Belcastel - Aveyron - 1
Belcastel - Aveyron - 1
Belcastel - Aveyron - 1
Belcastel - Aveyron - 1
Belcastel - Aveyron - 1
Partager cet article
Repost0

Conques - Aveyron - 2

Publié le par Michel Carlué

La suite de l'article précédent consacré à Conques (Lien) avec une focalisation très accentuée sur la magnifique abbatiale romane Sainte-Foy, très emblématique de ce haut lieu du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle.

 

 

______

 

 

D'après Wikipédia

 

"L'abbatiale Sainte-Foy de Conques est une église abbatiale située dans la commune française de Conques, dans le département de l'Aveyron.

 

En raison de sa vocation à l'accueil des pèlerins et au culte des reliques de sainte Foy, elle est qualifiée d'église de pèlerinage et constitue même le prototype d'autres grandes églises de pèlerinages, l'abbatiale Saint-Martial de Limoges, l'église Saint-Sauveur de Figeac, la basilique Saint-Sernin de Toulouse et la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle. Considérée comme un chef-d'œuvre de l'art roman du sud de la France, elle reste surtout célèbre pour son tympan et son trésor comprenant des pièces d'art uniques de l'époque carolingienne, dont la statue-reliquaire de sainte Foy.

 

Cette abbaye a été construite à partir de 1041 par l'abbé Odolric à l'emplacement de l'ancien ermitage de Dadon (819). Depuis 1994, l'intérieur est décoré avec des vitraux de Pierre Soulages, un enfant du pays.

 

Abbaye bénédictine jusqu'en 1537, elle fut ensuite placée sous la responsabilités de chanoines séculiers. Depuis 1873, l'abbatiale est confiée aux frères de l'ordre de Prémontré. Elle est actuellement un prieuré de l'abbaye Saint-Martin-de-Mondaye.

 

L'abbatiale Sainte-Foy de Conques fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1840.

 

Elle est également inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France depuis 1998."

 

 

______

 

 

Photographies 

 

Réalisées à main levée

 

Canon EOS R, Canon EF 24-105 mm f/4L IS I USM, bague d'adaptation EF EOS R 

 

Fichiers Raw développés dans DxO PhotoLab 2

 

Utilisation très ponctuelle de Aurora HDR Pro ou de HDR Efex Pro 2 si nécessaire

 

 

Un seul cliché au format paysage dans cet article mais il nécessite néanmoins que l'on clique dessus. :-)

 

 

______

 

 

A bientôt

 

Michel

 

 

à suivre

 

 

______

 

 

 

 

 

 

Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Conques - Aveyron - 2
Partager cet article
Repost0

Musée Pierre Soulages - Rodez

Publié le par Michel Carlué

"Pierre Soulages, né le  à Rodez dans l'Aveyron, est un peintre et graveur français associé depuis la fin des années 1940 à l'art abstrait.

 

Il est particulièrement connu pour son usage des reflets de la couleur noire, qu'il appelle « noir-lumière » ou « outrenoir ». Il a réalisé plus de 1 700 toiles dont les titres sont pour la plupart composés du mot « peinture » suivi de la mention du format. Il est l'un des principaux représentants de la peinture informelle.

 Musée Pierre Soulages - Rodez

 

 

En , lors d'un travail sur un tableau, Soulages ajoute et retire du noir pendant des heures. Ne sachant plus quoi faire, il quitte l'atelier, désemparé. Lorsqu'il y revient deux heures plus tard : « Le noir avait tout envahi, à tel point que c'était comme s'il n'existait plus ». Cette expérience marque un tournant dans son travail. La même année, il expose au Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou ses premières peintures monopigmentaires, fondées sur la réflexion de la lumière sur les états de surface du noir, appelé plus tard « outre-noir ».

 

Soulages a choisi l'abstraction, car il dit ne pas voir l’intérêt de passer « par le détour de la représentation […] Je ne représente pas, dit-il, je présente. Je ne dépeins pas, je peins ». Son approche picturale n'est pas celle de choix prédéfinis mais s'élabore dans la peinture en train d'être « faite » et dans les interactions entre le peintre et sa réalisation lors du processus de création, dans les rapports aux formes, proportions, dimensions, couleurs, etc.

 

Jusqu'en 1979, la peinture de Soulages est proche du style abstrait d’Hans Hartung avec une palette restreinte dont les effets de clair-obscur sont perceptibles, y compris en transparence. Après 1979, ses tableaux font beaucoup appel à des reliefs, des entailles, des sillons dans la matière noire qui créent à la fois des jeux de lumière et de couleurs. Car ce n’est pas la valeur noire elle-même qui est le sujet de son travail, mais bien la lumière qu’elle révèle et organise : il s'agit donc d'atteindre un au-delà du noir, d'où le terme d'outre-noir utilisé pour qualifier ses tableaux depuis la fin des années 1970 ; d'où aussi l'utilisation du qualificatif « mono-pigmentaire » de préférence à celui de « monochrome » pour qualifier la peinture de Soulages.

 

 

__

 

 

« Ses toiles géantes, souvent déclinées en polyptyques, ne montrent rien qui leur soit extérieur ni ne renvoient à rien d’autre qu’elles-mêmes. Devant elles, le spectateur est assigné frontalement, englobé dans l’espace qu’elles sécrètent, saisi par l’intensité de leur présence. Une présence physique, tactile, sensuelle et dégageant une formidable énergie contenue. Mais métaphysique aussi, qui force à l’intériorité et à la méditation. Une peinture de matérialité sourde et violente, et, tout à la fois, d'« immatière » changeante et vibrante qui ne cesse de se transformer selon l’angle par lequel on l’aborde. »

— Françoise Jaunin, art. cit.

 

__

 

 

L'outre-noir présente une variété d'effets : utilisation de couleurs comme le brun ou le bleu, mêlées au noir ; utilisation du blanc en contraste violent avec le noir et du blanc sur l'entière surface de la toile ; utilisation, après 2004, de l'acrylique, qui permet des effets de matière beaucoup plus importants et donne la possibilité de contrastes mat/brillant…

 

Entre 1987 et 1994, il réalise 104 vitraux, en collaboration avec l'atelier de Jean-Dominique Fleury à Toulouse, pour l'église abbatiale Sainte-Foy de Conques."

 

Texte extrait du très bon article consacré à Pierre Soulages et rédigé par un remarquable contributeur de Wikipédia  : Lien sur Wikipédia.

 

 

______

 

 

Les dernières photos se rapportent à une salle d'exposition du musée Soulages consacrée aux œuvres d'Yves Klein et de l'utilisation de son bleu outremer.

 

 Musée Pierre Soulages - Rodez

 

Pas facile de photographier un musée, ses œuvres d'art et de restituer au mieux l'ambiance particulièrement sombre de certaines salles d'exposition. J'ai essayé ...

 

N'oubliez pas de cliquer sur les clichés au format paysage

 

A bientôt - Amitiés

 

Michel

 

 

______

 

 

Canon EOS R, Canon EF 24-105 mm f/4L IS I USM, bague d'adaptation EF EOS R . Ouverture à F/4 et ISO 4000.

Fichiers Raw développés dans DxO PhotoLab 2

Utilisation éventuelle de Aurora HDR Pro si nécessaire

 

 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez

 

 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez

 

 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
 Musée Pierre Soulages - Rodez
Partager cet article
Repost0

Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron

Publié le par Michel Carlué

Que dire au sujet de Sauveterre-de-Rouergue ? Beaucoup de choses certainement, tant du point de sa situation géographique du climat, de la géologie, de son histoire et surtout de sa qualité architecturale qui lui vaut son label "Plus Beaux Villages de France".

 

 

Ce qui est écrit ci-dessous n'est qu'un modeste résumé d'un article rédigé par un très bon contributeur de Wikipédia. Je vous renvoie d'ailleurs au lien consacré à Sauveterre-de-Rouergue sur cette encyclopédie collaborative. 

 

Sauveterre-de-Rouergue

 

La localisation

 

 

Cette ancienne bastide royale est située à 30 km de Rodez. Elle se situe sur les derniers contreforts du Massif central, à 466 mètres d’altitude. Le bourg est bâti sur le plateau du Ségala, largement entaillé par un réseau hydrographique dense (le pays des cent vallées).

Localisation

Localisation

 

Le climat

 

Son climat est sous l'influence des trois domaines du milieu tempéré. L'été plutôt du climat méditerranéen, chaud et sec. Les influences océaniques se font ressentir au printemps et à l'automne. La fraicheur du climat semi-continental domine en hiver, elle est accentuée par l'altitude, mais largement tempérées par les entrées plus tièdes du Midi toulousain.

 

 

La géologie

 

Sauveterre a été édifié sur le plateau du Ségala, rebord sud-ouest du Massif Central dont il laisse à découvert une des parties les plus anciennes. Il comporte une grande variété de roches métamorphiques, dérivées de produits volcaniques ou de sédiments formés de matériaux provenant de leur altération, transportés ou redéposés lors de longues périodes de temps, bien antérieures à 500 millions d'années et jusqu’à 400 millions d'années. Ce socle, ultime marche au sud-ouest du Massif central, forme un vaste quadrilatère, entaillé par les cours d'eau tels que l’Aveyron, le Viaur, le Céor. Les vallées sont encaissées et rendent les communications difficiles. 

Dans la partie sud et la partie centrale du plateau du Ségala, où se situe Sauveterre, dominent le gneiss et le micaschiste. Ils sont visibles dans les constructions traditionnelles. 

 

Le sol, peu profond, est acide ; pendant des siècles il n'a autorisé, entre landes et châtaigneraies, que de faibles rendements pour des cultures pauvres : longtemps le seigle (d'où le toponyme Ségala), puis à partir du xviiie siècle la pomme de terre. L'arrivée du chemin de fer a permis le chaulage intensif des terres : cet apport calcaire est à l'origine du « miracle agricole » qu'a connu le Ségala au xxe siècle, consacré par l'abandon du seigle au profit du blé et des cultures fourragères. les maigres landes pâturées deviennent de grasses prairies d'embouche. Le Ségala est actuellement une des premières régions française d'élevage bovin.

 

 

L'histoire 

 

Je vous renvoie à l'article très bien documenté de Wikipédia  : 

 

Sauveterre-de-Rouergue

 

 

Architecture

 

Les photos ci-dessous parlent d'elles-mêmes. Il y aura un autre article consacré à Sauveterre-de-Rouergue. Le contexte climatique n'était pas favorable à la pratique photographique en cette fin juillet 2019 : lumière crue de la mi-journée estivale et ombres dures. Le propre du photographe est de faire avec ce dont il dispose à l'instant sachant qu'il ne reviendra pas forcément là où il se trouve au présent et que les circonstances futures n'y seront, de toutes façons, jamais les mêmes.

 

J'oubliais : j'ai eu la très agréable surprise - à Sauveterre de Rouergue - de rencontrer et de discuter un petit moment avec Francis Hallé. C'est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup. :-)  

 

Francis Hallé

 

______

 

 

 

Pensées cordiales

 

 

Michel

 

 

______

 

 

N'oubliez pas de cliquer sur les photos au format paysage

 

 

Canon EOS R, Canon EF 24-105 mm f/4L IS I USM, bague d'adaptation EF EOS R et filtre polarisant circulaire.

Fichiers Raw développés dans DxO PhotoLab 2

Utilisation éventuelle de Aurora HDR Pro ou de HDR Efex Pro 2 si nécessaire

 

 

à suivre

 

Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Sauveterre-de-Rouergue - 1 - Aveyron
Partager cet article
Repost0

Conques - Aveyron - 1

Publié le par Michel Carlué

 

Authenticité, beautés architecturales, possibilités de vues plongeantes sur les toits de maisons aux forts caractères et sur la somptueuse abbatiale Sainte-Foy, Conques est tout cela à la fois. Mais il ouvre également des perspectives photographiques étonnantes par le biais de contre-plongées sur ses constructions en espalier : le pied !!!

 

Et le contexte historique dans tout cela ? Celui de Conques est très riche, en relation directe avec les reliques de Sainte-Foy et le pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle dont le village constitue depuis le moyen-âge une étape majeure. 

 

Les maisons tournent leurs façades principales vers le midi. Le schiste est dominant, il constitue l'essentiel de la pierre à bâtir mais également le pavé des rues et les lauzes des toits. La pierre de taille et le grés rose ou gris prennent le relais et encadrent les portes et les fenêtres. Le sable du Dourdou s'associe aux pierres et l'ensemble prend des teintes ocres aux nuances rosées particulièrement agréables à l'œil. Conques est alors parfaitement en accord avec son environnement.  La beauté du village lui vaut très justement d'être labellisé "Plus Beaux Villages de France".

 

 

______

 

 

La chaleur était accablante en cette fin du mois de juillet 2019, en début d'après-midi. Il fallait être inconscient ou carrément masochiste pour déambuler dans des rues surchauffées et peu ombragées. Quant aux photos ci-dessous elles ne bénéficient pas d'une lumière agréable mais plutôt d'éclairements durs - presque aveuglants - et d'ombres très sombres. Les effets de saturation sont liés à l'utilisation d'un filtre polarisant circulaire. Pour des aspects photos printaniers plus doux - en mai 2015 - je vous suggère de cliquer sur les liens suivants :  

 

 

Conques au printemps - 1

Conques au printemps - 3

Conques au printemps - 4

Conques au printemps - 5

 

 

______

 

 

 

N'oubliez pas de cliquer sur les photos au format paysage

 

 

Canon EOS R, Canon EF 24-105 mm f/4L IS I USM, bague d'adaptation EF EOS R et filtre polarisant circulaire.

Fichiers Raw développés dans DxO PhotoLab 2

Utilisation éventuelle de Aurora HDR Pro ou de HDR Efex Pro 2 si nécessaire

 

 

à suivre

 

 

 

 

Localisation

Localisation

Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Conques - Aveyron - 1
Partager cet article
Repost0

Estaing - Aveyron

Publié le par Michel Carlué

Estaing se trouve au cœur de la vallée du Lot, entre coteaux verdoyants et rivières (le Lot et la Coussane). Le château, monumental, trône au milieu du village classé parmi les "Plus Beaux Villages de France".

 

 

"LE CHATEAU D'ESTAING

 

La visite de l'imposante demeure vous plongera dans l'histoire de la célèbre famille d'Estaing. Classé monument historique en 1945 et racheté en 2005 par l'ancien Président de la République Valéry Giscard d'Estaing, il fut construit au XIIIème siècle autour d'un donjon pentagonal.

 

 
LE VILLAGE, L’ÉGLISE ET LA SAINT-FLEURET

 

 

Pendant votre balade dans le village d’Estaing vous pourrez admirer les belles façades datant des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles comme l’hôtel Cayron (actuellement la mairie) ou l’ancien collège.
Vos pas vous mèneront aussi vers l’église qui abrite les reliques de Saint-Fleuret. Construite au XVe siècle, elle est classée monument historique tout comme la croix en pierre sculptée qui se trouve sur son parvis et qui nous rappelle que nous sommes sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle

 

 

LE PONT ET SA CROIX

 

 

Le pont gothique qui enjambe le Lot est classé au patrimoine mondial de l’Unesco au titre des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Chaque année, il est emprunté par les pèlerins se rendant à Saint-Jacques. En le traversant, ils peuvent admirer une croix en fer forgé, symbole de l’Aveyron. Cette croix inspira l’orfèvre Henri Lesieur qui en fit un célèbre bijou en or. En face, la statue de François d’Estaing, évêque de Rodez, accueille les pèlerins."

 

Texte extrait du site Tourisme Aveyron

 

 

______

 

 

 

Voici donc de (très) nombreux clichés de ce (très) beau village et de son superbe environnement.

 

A bientôt

 

Michel

 

 

______

 

 

N'oubliez pas de cliquer sur les photos au format paysage

 

 

Canon EOS R, Canon EF 24-105 mm f/4L IS I USM, bague d'adaptation EF EOS R

Fichiers Raw développés dans DxO PhotoLab 2

Utilisation éventuelle de Aurora HDR Pro ou de HDR Efex Pro 2 si nécessaire

Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Estaing - Aveyron
Partager cet article
Repost0

1 2 > >>