Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

paysage

Ahusky - Haute Soule

Publié le par Michel Carlué

De nombreux clichés perdus (plusieurs centaines) suite à une carte mémoire défaillante, des photos évaporées à jamais : la magie du virtuel ...

 

Carte mémoire renvoyée au fournisseur très sérieux (Digit-Photo) qui l'a lui même adressée au fabricant (Intégral), en Angleterre pour une tentative de récupération des données, sans trop s'illusionner sur la réussite de l'entreprise.

 

Quelques photos ont survécu certes, mais l'incident est frustrant. Les clichés de cet article ont été pris par temps couvert, ce qui explique leur dominante tristounette.

 

 

_____

 

 

 Un texte extrait du site La Soule au Pays Basque

Il décrit l'essentiel de ce que nous avons pu découvrir de cette province magnifique et à fort caractère.

 

 

"La Soule ou xiberoa en basque et ses vastes forêts est la plus sauvage des trois provinces du Pays basque français.  

La montagne basque aux formes arrondies laisse place ici à des reliefs plus abrupts avec des canyons et des gorges appréciés par les randonneurs. La maison au toit d’ardoise et les clochers trinitaires font partie du paysage. 

__

 

Des villages du bout du monde

 

Sainte Engrâce, village de bergers niché dans la vallée de la haute Soule est fier de son église romane, ancienne abbatiale du 11ème siècle, remarquable par ses chapiteaux polychromes sculptés dans la pierre.

 

Larrau, bourg sur la route de l’Espagne est le départ d’excursions vers les alpages et la passerelle d’Holzarté suspendue à 180 m au dessus du vide ou les gorges de Kakuetta, site naturel aménagé sur la commune de Sainte Engrâce.

 

Ancienne bastide avec sa place entourée de maisons du XVIIème, Tardets se trouve au pied des collines de la Madeleine, prisée pour son panorama sur la  Soule et le pic du Midi d’Ossau.
L’Hôpital-Saint-Blaise se distingue par son église du 12ème avec son style hispano-mauresque. Elle est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. 
 
 

L'activité pastorale et l'artisanat de l'espadrille à Mauléon caractérisent cette vallée voisine du Béarn et de l'Espagne."

 

____

 

 

Bonne balade photographique

 

Amitiés

 

Accrochez-vous aux branches !

 

Michel

 

 

_____

 

 

 

Photographies

 

Canon EOS R

Canon 24-105mm L I f/4 IS USM

DxO Photolab 3

Aurora HDR Pro

 

N'oubliez pas de cliquer sur les clichés au format paysage.

 

 

 
Ahusky - Haute Soule
Ahusky - Haute Soule
Un frêne

Un frêne

Ahusky - Haute Soule
Fronton

Fronton

Ahusky - Haute Soule
Ahusky - Haute Soule
Ahusky - Haute Soule
Ahusky - Haute Soule
Ahusky - Haute Soule
Ahusky - Haute Soule
Ahusky - Haute Soule
Ahusky - Haute Soule
Ahusky - Haute Soule
Ahusky - Haute Soule
Ahusky - Haute Soule
Ahusky - Haute Soule
Ahusky - Haute Soule
Ahusky - Haute Soule
Ahusky - Haute Soule
Ahusky - Haute Soule
Ahusky - Haute Soule
L'auberge d'Ahusky

L'auberge d'Ahusky

frênes

frênes

Ahusky - Haute Soule
Ahusky - Haute Soule
Ahusky - Haute Soule
frêne

frêne

Ahusky - Haute Soule
Partager cet article
Repost0

Nant - Aveyron

Publié le par Michel Carlué

Si j'effectue un copier coller à partir d'un site du web consacré au village de Nant je lis : "Entre Causses et Cévennes, le village de Nant se niche au coeur d'une verdoyante vallée au confluent de deux rivières : La Dourbie et le Durzon.


Dès le X° siècle, les moines bénédictins assèchent ce site marécageux en créant un réseau de canaux qui parcourent encore le village et qui ont valu à Nant d'être appelé " Le Jardin de l'Aveyron ". Jusqu'à la suppression de l'abbaye par décret royal en 1777, la vie du village s'organise autour de la vie monastique dont les travaux d'irrigation permettront l'essor de l'agriculture. La richesse du patrimoine local mérite plus qu'une simple halte : abbatiale Saint-Pierre des XI° et XII° siècles, l'église Saint-Jacques du XIV°, la Chapelle des Pénitents des XVII° et XVIII° siècles, la mairie, la halle et le Roc Nantais, le pont de la Prade (XIV°)."

 

 

_____

 

 

Ajoutons un grain de sel de Guérande ou un soupçon de piment d'Espelette, je vous en dis plus. Lorsque que l'on arrive de la Cavalerie, cette ancienne commanderie templière située au cœur de l'extraordinaire plateau du Larzac, on a parcouru de longs kilomètres rectilignes dans une ambiance particulière. Les étendues quasiment désertiques d'un camp militaire parsemé d'arbres et d'arbustes rabougris en mal d'eau et d'autres nutriments terrestres sont "agrémentées" par le bourdonnement sinistre des hélicos en services commandés. On voit bien là celui qui aime les militaires et la militarisation, "gardarem lou Larzac" pour reprendre un slogan occitan qui fut emblématique des luttes paysannes !!.

 

 

Puis en quelques kilomètres tout bascule. La route oublie sa rectitude pour se tordre en de nombreux virages et c'est alors qu'apparait un paysage verdoyant. Une vallée offre une magnifique ouverture visuelle, la descente conduit au village de Nant. Le Larzac n'est plus le même.

 

 

Cette digression prolongée me fait oublier le village qui constituait notre destination finale. Comme le diraient les jeunes ( un peu plus que moi), il est trop beau ce village de NANT, trop paisible et riche en architectures variées. Il est divinement agréable de poser son auguste fessier sur un fauteuil - je ne sais pas si dieu connait ce plaisir -  et de siroter un citron pressé en profitant du réglage de la balance d'un orchestre dont le podium est installé devant la mairie. Cet intermède précède un délicieux vagabondage dans le dédale de ruelles étroites, une découverte attentive des vieilles maisons, des galeries d'artistes, des discussions avec un peintre, puis avec un potier, ensuite avec une artiste en origamis particulièrement délicats et complexes. Je terminerai par mon coup de cœur : l'abbatiale Saint-Pierre, une merveille. Les moines ont œuvré pour transformer le marais qui sévissait en ce lieu, ils l'ont drainé, mis en place des canaux d'irrigation, cultivé et ils nous lèguent l'abbatiale. Merci à eux ! 
 
 
 
 
Je précise que ces photos datent de l'été 2019, les personnes dans les rues et les terrasses sont démasquées :-). Le coronavirus (SARS-CoV-2) - dont l'origine et la propagation sont liées au comportement humain - n'était pas encore là. Heureusement la 5G et la reprise de la croissance économique corrigeront tout ça...

 

 

 

Amitiés à tous les visiteurs avisés qui passent par ici.

 

 

Prenez soin de vous, même si la vie éternelle vous semble promise, méfiez-vous des idées préconçues (élaborées sans jugements critiques ni expériences). :-)

 

 

_____

 

 

Photographies 

 

Canon EOS R, Canon EF 24-105 mm f/4L IS I USM, bague d'adaptation EF EOS R 

 

Fichiers Raw développés dans DxO PhotoLab 2 avec Aurora HDR Pro ou HDR Efex Pro 2

 

N'oubliez pas de cliquer sur les photos au format paysage pour les voir en grand format.

______

 

 

Localisation

Localisation

la vallée verdoyante en arrivant par La Cavalerie (Larzac)

la vallée verdoyante en arrivant par La Cavalerie (Larzac)

Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Nant - Aveyron
Partager cet article
Repost0

Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron

Publié le par Michel Carlué

Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Localisation

Localisation

Ce site pourrait-être superbe mais ...

 

Pourquoi cette réticence alors qu'il s'agit d'un chaos rocheux ruiniforme de calcaire dolomitique, offrant en lui même des aperçus étonnants et par surcroit des panoramas grandioses si l'on considère l'environnement visuel dégagé sur l'Aveyron et les Gorges de la Dourbie ainsi que sur la Lozère toute proche ?

 

Un hic de taille apparait dans tout cela et ce lièvre, une fois soulevé, fait que la magie n'opère qu'à moitié. L'amoureux de la nature est vite choqué par une démarche de marchandisation inopportune en un tel lieu. De nombreux aménagements dits de sécurisation permettent de vagabonder partout et n'importe où au cœur de cette merveille en empruntant des échelles métalliques, en suivant de nombreuses pistes allant même jusqu'à une route permettant à un petit train touristique du type station balnéaire - ridicule dans un tel contexte - de véhiculer des flots de visiteurs peu enclins à marcher - ce n'est pas forcément par flemme, je le reconnais - mais aptes à payer leurs places assises. 

 

La question qui vient immédiatement à l'esprit est la suivante : pourquoi un tel ensemble géologique, floristique et faunistique, écologiquement précieux et fragile, est-il géré par une société privée et non par des organismes départementaux, régionaux ou même nationaux spécialisés dans la préservation de l'environnement ? Le chaos de Montpellier-le-Vieux est un site naturel classé dans le parc naturel régional des Grands Causses. Alors ???

 

Le site, afin de conserver un aspect paysager équilibré entre végétation et blocs rocheux dégagés par l'érosion, demanderait un entretien forestier raisonné et attentif afin de limiter l'impact des semis ligneux naturels ainsi que la croissance envahissante des arbres adultes en place. Ces derniers ne tarderont pas à masquer ce qui fait toute la beauté des lieux : l'équilibre subtil entre le minéral et le végétal. La plupart des photos sont là pour en témoigner, les résineux deviennent dominants, cette évolution est inexorable si l'on ne gère pas correctement cet ensemble paysager. Le même phénomène se manifeste d'ailleurs dans d'autres régions et d'autres écosystèmes tels que les landes et les milieux semi-tourbeux qui ne sont que peu ou pas pâturés.

 

L'avantage évident d'une gestion forestière raisonnée serait que les visiteurs ne puissent pas avoir besoin d'autant de pistes de cheminement pour profiter visuellement du lieu ce qui éviterait de le perturber par une omniprésence humaine.

 

Je rajouterai à cela que, confondant ce site avec un parc d'attraction, il est proposé des jeux de piste à destination des plus jeunes, ceci peut se comprendre parfaitement. Le but est d'éveiller l'intérêt des enfants et de le maintenir lors de la visite. Mais "donner" la possibilité aux visiteurs d'escalader par via ferrata et de glisser en tyrolienne entre blocs rocheux moyennant finances, comme de bien entendu, est autrement plus dommageable. Que l'on paie son droit l'entrée, que l'on puisse récupérer en contrepartie des documentations relatives à l'origine géologique du site et à ses richesses floristiques et faunistiques, que l'on soit informé de ce qu'il faut faire et ne pas faire pour contribuer à sa préservation, tout cela est parfaitement justifié. Mais je ne comprends pas le restant, c'est-à-dire cette accessoirisation (dur à lire et à écrire mais tout de même français)  pour le moins excessive !

 

Il est relativement aisé - à notre époque de prise de conscience de la fragilité de la planète - d'admettre que les effets destructeurs du tourisme de masse sont une triste réalité mais, quand un département, une région, un état, responsables d'un site naturel remarquable, participent plus ou moins sciemment à cette dégradation, on a quelques difficultés à le comprendre et à l'accepter !

 

 

_____

 

 

Les photos ne prennent pas en compte les aspects négatifs que je viens d'énumérer ci-dessus, mes écrits critiques suffisent. Les clichés ne montrent que ce qui m'a plu dans le cadre du chaos de Montpellier-le-Vieux. C'est un choix de photographe qui connait, aime et respecte la nature en la montrant sous son meilleur jour, comme assez habituellement dans ce blog. Une présentation visuelle agressive ne me conviendrait pas, les jeunes photographes engagés le font beaucoup mieux que moi. Inutile qu'un vieux en rajoute. :-)

 

_____

 

 

 

 

Photographies 

 

 

Canon EOS R, Canon EF 24-105 mm f/4L IS I USM, bague d'adaptation EF EOS R 

 

 

Fichiers Raw développés dans DxO PhotoLab 2 avec Aurora HDR Pro ou HDR Efex Pro 2 

 

 

N'oubliez pas de cliquer sur les clichés au format paysage et surtout sur les 3 panoramas tout à la fin. 

 

 

______

 

 

A bientôt chers visiteurs du blog ...

 

Prenez soin de vous !

 

Amitiés

 

Michel

 

Je vous invite à jeter un coup d'œil sur un article consacré à un site géologiquement assez similaire au chaos de Montpellier-le-Vieux. Il se situe dans l'Hérault : c'est le Cirque de Mourèze. Je ne vais pas me faire que des amis, mais tant pis. Son contexte relativement préservé, ses aperçus dégagés, ses petits sentiers et ses grimpettes pédestres - harassantes quand il fait chaud - la vue offerte sur le lac du Salagou quand on arrive au point culminant, tout cela fait que je le trouve plus au naturel que le chaos de Montpellier-le-Vieux. Il suffirait de presque rien (un petit train en moins, pas de tyrolienne, pas de via ferrata, moins de pistes et un tarif moins agressif) pour que je les apprécie autant l'un que l'autre. Vous jugerez sur photos. Je ne vous interdis pas de commenter et de réagir. Ce blog est aussi le domaine de la libre expression, mais comme peu de personnes prennent le temps d'y laisser leur avis, je me contente de discuter avec moi même et je m'engueule souvent :-)

 

Le Cirque de Mourèze

 

 

Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Chaos de Montpellier-le-Vieux Aveyron
Panorama 1

Panorama 1

Panorama 2

Panorama 2

Panorama 3

Panorama 3

Partager cet article
Repost0

Les Gorges du Tarn - 1

Publié le par Michel Carlué

 

La Baousse del Biel - 1

 

Ce sentier aérien dominé par les falaises réserve bien des surprises : d’incroyables monuments, comme cet arc de triomphe, « la Baousse del Biel », en occitan, « bosse du vieux » ou « bouche du vieux », des panoramas spectaculaires sur les gorges, et dans le ciel une silhouette ailée planante : le vautour fauve dit le Bouldras (photo dans le prochain article).

 

Le départ s'effectue à partir du hameau de la Boulgarie, sur le Causse de Sauveterre. Le décor est d'emblée planté par la présence de magnifiques habitations caussenardes dont certaines sont abandonnées ce qui n'enlève rien à leur charme, bien au contraire à mon avis (mon goût immodéré pour les vieilles pierres et les ruines, en résonance avec ma personne, peut-être). :-) :-)

 

Le sentier serpente en surplomb le long des falaises. au dessus du Tarn. La gigantesque entaille creusée par le cours d'eau au travers des causses Méjean et de Sauveterre ouvre des perspectives grandioses qu'il est difficile de restituer correctement au sens photographique, surtout en contre-jour. J'ai essayé après de multiples essais de réglages de la luminosité, du contraste, du micro-contraste, de la vibrance, etc ... Le résultat est parfois décevant mais la volonté de faire pour le mieux est réelle. Ne me remerciez pas. :-) :-)

 

En bref et plus sérieusement la première partie de cette chouette balade pédestre fait l'objet de cette série photographique, un second article suivra.

 

 

A bientôt 

 

Bien amicalement

 

Michel

 

 

______

 

 

N'oubliez surtout pas de cliquer sur les photos au format paysage, dans le contexte des Gorges du Tarn ce serait dommage de ne pas le faire.

 

 

Regard vers le sud

 

Localisation

Localisation

La Bourgarie

La Bourgarie

La Bourgarie

La Bourgarie

La Bourgarie

La Bourgarie

Les Gorges du Tarn - 1
Les Gorges du Tarn - 1
Les Gorges du Tarn - 1
Les Gorges du Tarn - 1
Les Gorges du Tarn - 1
Les Gorges du Tarn - 1
Les Gorges du Tarn - 1
Les Gorges du Tarn - 1
Les Gorges du Tarn - 1
Les Gorges du Tarn - 1
Les Gorges du Tarn - 1
Les Gorges du Tarn - 1
Les Gorges du Tarn - 1
Les Gorges du Tarn - 1
Les Gorges du Tarn - 1
Les Gorges du Tarn - 1
Les Gorges du Tarn - 1
Les Gorges du Tarn - 1
Partager cet article
Repost0

Moustiers-Sainte-Marie Haute-Provence 3

Publié le par Michel Carlué

Autour de midi

 

La lumière devient plus homogène et les ombres moins dures et plus discrètes. Nous quittons le village et empruntons un sentier piétonnier orienté plein ouest, au dessus de Moustiers, sans autre but que de fatiguer nos jambes, d'user nos semelles, d'étouffer de chaleur et d'essouflement, de transpirer, de maudire la caillasse, mais aussi et surtout de percevoir les parfums subtiles de la garrigue et de découvrir peu à peu un superbe panorama. Il faut bien quelques compensations afin d'atténuer les effets pervers de la pesanteur. Masos un peu mais pas trop !

 

Il y aussi le retour par le même sentier et la ... descente. :-)

 

Allez, venez avec nous ! 

 

Cordialement

 

Michel

 

___

 

 

Je vous conseille vivement le système de visualisation très pratique disponible sur cette nouvelle version d'Overblog. Cliquez sur la première photographie pour la voir isolée et en grand. Faire ensuite défiler les autres à l'aide des flèches de déplacement disponibles sur votre clavier.

Un commentaire, aussi court soit-il, me ferait vraiment plaisir. La zone de dépot est située en bas de l'article, juste après les photos. Déposez, déposez, ça vous allègera !

N'hésitez pas à formuler vos avis.

 

--

 

I highly recommend the handy visualization system available in this new version of Overblog. Click on the first image to view isolated and big. Do then scroll through the other using the arrow keys available on your keyboard.


A comment, short as it is, would really make me happy. The deposit area is located at the bottom of the article, just after photos. Drop, drop, it will lighten you!


                                        Feel free to express your opinions.

 

__

 
Moustiers-Sainte-Marie  Haute-Provence 3
Moustiers-Sainte-Marie  Haute-Provence 3
Moustiers-Sainte-Marie  Haute-Provence 3
Moustiers-Sainte-Marie  Haute-Provence 3
Moustiers-Sainte-Marie  Haute-Provence 3
Moustiers-Sainte-Marie  Haute-Provence 3
Moustiers-Sainte-Marie  Haute-Provence 3
Moustiers-Sainte-Marie  Haute-Provence 3
Moustiers-Sainte-Marie  Haute-Provence 3
Moustiers-Sainte-Marie  Haute-Provence 3
Moustiers-Sainte-Marie  Haute-Provence 3
Moustiers-Sainte-Marie  Haute-Provence 3
Moustiers-Sainte-Marie  Haute-Provence 3
Moustiers-Sainte-Marie  Haute-Provence 3
Moustiers-Sainte-Marie  Haute-Provence 3
Moustiers-Sainte-Marie  Haute-Provence 3
Moustiers-Sainte-Marie  Haute-Provence 3
Moustiers-Sainte-Marie  Haute-Provence 3
Moustiers-Sainte-Marie  Haute-Provence 3
Moustiers-Sainte-Marie  Haute-Provence 3
Moustiers-Sainte-Marie  Haute-Provence 3

 

Partager cet article
Repost0