Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

noir et blanc

Crozant - Creuse - 2

Publié le par Michel Carlué

Un site exceptionnel, un paysage grandiose d'un superbe romantisme

 

Situé à la confluence de la Creuse et de la Sédelle, Crozant et son environnement constituent une opportunité exceptionnelle à saisir pour un photographe amoureux de paysages et de vieilles pierres. 

 

Voici une version en noir et blanc afin d'échapper au despotisme des couleurs automnales et d'aller à l'essentiel.

 

Merci beaucoup pour votre fidélité et bien sûr à bientôt.

 

 

Michel

 

 

------

 

 

Photographies réalisées avec un hybride Fuji X-T20 + Fuji XF 18-55 mm f/2,8-4

 

Utilisation des jpeg directs en couleurs, mode Provia

 

Conversion en Tiff et renforcement de la vibrance via DxO Optics Pro 10

 

Léger renforcement de la dynamique par Aurora HDR Pro

 

Conversion en noir et blanc par Silver Efex Pro 2 sous PS CS5 (grain standart)

 

 

______

 

N'oubliez pas de cliquer sur les clichés au format "paysage" et également sur celles au format "portrait" si vous le souhaitez.

 

___

 

 

 

Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Crozant - Creuse - 2
Partager cet article
Repost0

Le Caroux - Hérault - 2

Publié le par Michel Carlué

J'ai déjà beaucoup écrit sur le Mont-Caroux dans un précédent article, cette terminaison gneissique très méridionale du Massif-Central, à la pointe sud du Massif de l'Espinouse, coincée entre Montagne Noire et Cévennes. Les paysages sont magnifiés par les contrastes entre bruyères, genêts, pins sylvestres, hêtres et les affleurements rocheux particulièrement lumineux et tourmentés. Les vues se dégagent sur le Massif des Corbières vers le sud-ouest et sur la plaine viticole de l'Hérault au sud. Cet ensemble remarquable ne peut laisser indifférent. Il paraitrait que les mouflons réintroduits ont un tantinet colonisé le massif mais nous n'avons pas eu l'honneur de leur être présentés.

 

Voici donc un second article en relation avec cette nouvelle balade sur le Caroux. Nous avons cette fois effectué le grand tour de Douch à Douch. Nos pas nous ont conduits de la lande à bruyère aux bosquets de pins sylvestres. Une fois atteint le promontoire rocheux qui domine les vallées de l'Orb et du Jaur nous avons basculé vers le nord et sa forêt de hêtres avant de rejoindre le beau village isolé et très montagnard de Douch.

 

Ces photos sont les premières de cette seconde série d'articles consacrés au Caroux. Je mets à votre disposition ci-dessous un lien vers un remarquable blog qui vous en dira beaucoup plus et beaucoup mieux que tout ce que j'ai pu écrire ici.

 

Montagnes en Haut-Languedoc 

 

 

______

 

Bien cordialement à vous

 

Michel

 

______

 

PS : n'oubliez pas de cliquer sur les clichés au format paysage pour profiter du plus grand format disponible sur ce blog.

__

 

Canon EOS 5D Mark II  -  Canon 70-200 mm f/4 L IS USM

 

Raw traités par DxO Optics Pro 10, Nik Software, Photoshop CS5 

 

 

______

 

Musique sur Deezer : The Best of Madeleine Peroux

Le Caroux - Hérault - 2
Le Caroux - Hérault - 2
Le Caroux - Hérault - 2
Le Caroux - Hérault - 2
Le Caroux - Hérault - 2
Le Caroux - Hérault - 2
Le Caroux - Hérault - 2
Le Caroux - Hérault - 2
Le Caroux - Hérault - 2
Le Caroux - Hérault - 2
Le Caroux - Hérault - 2
Le Caroux - Hérault - 2
Le Caroux - Hérault - 2
Le Caroux - Hérault - 2
Le Caroux - Hérault - 2
Le Caroux - Hérault - 2
Le Caroux - Hérault - 2
Le Caroux - Hérault - 2
Le Caroux - Hérault - 2
Le Caroux - Hérault - 2
Partager cet article
Repost0

Les Monts de Lacaune

Publié le par Michel Carlué

 

Sur les traces de l'Enfant Sauvage

 

Balade en partant du barrage du lac du Laouzas et en empruntant une petite route qui serpente dans les Monts de Lacaune.

Les Monts de Lacaune

Le cheminement s'effectue entre parcelles céréalières et zones boisées, le relief est doux, je dirais même douillet et accueillant dans ces hautes terres. Le temps l'était moins, allant même jusqu'à devenir menaçant avec une tendance orageuse marquée. Nous avons dû rebrousser chemin, à regret.

 

Ce terroir des Monts de Lacaune est estampillé : "Sur les traces de l'Enfant Sauvage". En mémoire de celui qui y est probablement né vers 1790 avant de se réfugier en Aveyron. Il y survécut à un abandon familial ainsi qu'à une tentative d'homicide révélée par une longue cicatrice linéaire au larynx. 

 

François Truffaut s'est intéressé à son histoire tragique et à sa désociabilisation. Il  en a réalisé un film remarquable dans lequel il décrit les interrogations et les analyses cliniques du Docteur Itard à propos de son jeune patient - Victor - qui fut malheureusement considéré souvent et avec cynisme comme une bête curieuse.

 

Victor de l'Aveyron a été rétrospectivement décrit comme un enfant autiste, probablement abandonné par sa famille. Ce modeste article lui est dédié. 

 

______

 

Les photographies en couleurs étaient ternes. Les tentatives d'amplification et de réglage de la saturation, du contraste et de la vibrance se sont avérées vaines et le rendu obtenu très artificiel. Le noir et blanc constituait donc une solution à ces problèmes. Les paysages à la fois harmonieusement dépouillés et contrastés de ce terroir se prêtaient bien à son emploi.

 

Fuji X-T20  -   Fuji XF 18-55 mm f/2,8-4

 

DxO Optics Pro 10 - Photoshop CS5 - Silver Effect Pro 2

 

N'oubliez de cliquer sur les photos au format paysage !

 

______

 

Musique sur Deezer : Music for Saxophone - David Stambler

Les Monts de Lacaune
Les Monts de Lacaune
Les Monts de Lacaune
Les Monts de Lacaune
Les Monts de Lacaune
Les Monts de Lacaune
Les Monts de Lacaune
Les Monts de Lacaune
Les Monts de Lacaune
Les Monts de Lacaune
Les Monts de Lacaune
Les Monts de Lacaune
Les Monts de Lacaune
Les Monts de Lacaune
Les Monts de Lacaune
Les Monts de Lacaune
Les Monts de Lacaune
Les Monts de Lacaune
Les Monts de Lacaune
Les Monts de Lacaune
Les Monts de Lacaune
Les Monts de Lacaune
Les Monts de Lacaune
Partager cet article
Repost0

L'enfance

Publié le par Michel Carlué

 

En Noir et Blanc

L'enfance
L'enfance
L'enfance
L'enfance
L'enfance
L'enfance
L'enfance
L'enfance
L'enfance
L'enfance
L'enfance
Partager cet article
Repost0

Pierre de Vallombreuse - Photographe

Publié le par Michel Carlué

 

Suite à un article approfondi consacré à ce photographe très talentueux dans le magazine "Réponses Photo" j'ai contacté Pierre de Vallombreuse. Je lui ai demandé il y a de cela plusieurs mois si je pouvais publier un petit article sur mon blog afin de faire profiter mes abonnés de ses clichés exceptionnels. N'ayant pas reçu de réponse de sa part je réagis comme une personne dans l'attente d'un permis de construire pour l'installation d'un abri de jardin ou d'une véranda, l'absence de réponse de la municipalité concernée prend alors valeur d'acceptation. :-) :-)

 

_______

.

 

 

Le texte ci-dessous, fort bien rédigé et documenté, est extrait de Wikipédia

 

Au contact de Joseph Kessel, ami de ses parents, Pierre de Vallombreuse ressent très tôt l’envie d’être un témoin de son temps. En 1984, il rentre à l’École nationale supérieure des arts décoratifs (ENSAD) de Paris avec l’idée de faire une carrière de dessinateur de presse.

Un voyage, l’année suivante, va bouleverser le cours de sa vie et déclencher sa vocation de photographe. À Bornéo, il partage le quotidien des Punan, derniers nomades de la jungle. D'artiste sédentaire, Vallombreuse décide de devenir un témoin nomade, et la photographie devient son mode d’expression. Aux Philippines il vivra dans la jungle avec les Palawan plus de deux ans. Une première partie de son travail sur cette ethnie est présentée lors du prestigieux festival photographique, les Rencontres d'Arles, en 1989.

Pierre de Vallombreuse a été secrétaire général de l’association Anthropologie et Photographie (université Paris VII) fondée par Jean Duvignaud, Emmanuel Garrigues, Jean Malaurie et Edgar Morin.

Il collabore régulièrement avec de grands magazines internationaux : GEO (France, Russie, Allemagne, Espagne, Corée, Japon), le Monde, Newsweek, El Mundo, El País, La Stampa, l’Illustré, Lo Specchio, Le Monde 2, Le Figaro Magazine, Sciences et Avenir, Photo, Terre Sauvage, Grands Reportages…

 

_____

Pierre de Vallombreuse - Photographe
 

 

De 2007 à 2012, Pierre de Vallombreuse réalise son projet, Hommes racines, sur des peuples qui entretiennent un lien viscéral à leurs terres. Se déployant sur cinq ans, ce parcours représente son engagement auprès de onze peuples autochtones répartis dans le monde entier. Si la vocation principale du projet est de montrer la relation intime qui lie l’homme à son environnement, c'est aussi un témoignage de la diversité des modes de vie, des pratiques et des savoirs traditionnels qui s’inscrivent dans des milieux très différents. Ces cultures sont dépositaires de savoirs essentiels à la préservation de la biodiversité. Ce parcours souhaite promouvoir une réflexion sur l’humanité dont le corollaire est la protection de la nature. En effet, les peuples autochtones sont souvent les premières victimes des désastres écologiques : déforestation, réchauffement climatique, pollution, guerre de l’eau, autant de questions cruciales qui, loin d’être locales, concernent l'humanité.

À chaque fois lié à un peuple spécifique, le parcours souligne la multiplicité des réponses aux conditions de vie imposées par la nature et l’histoire. C’est dans ce contexte qu'il aborde la notion de racine. En rencontrant des peuples solidement ancrés dans leur territoire et d’autres ayant été soumis à l’épreuve du déracinement, Hommes racines dessine les profondes mutations qui affectent notre modernité. Parmi la dizaine de communautés, Vallombreuse a observé les chasseurs gwitchin, qui ont protégé leur réserve faunique arctique de l'industrie pétrolière, ou les Hadzabe de Tanzanie, cueilleurs décimés par l'alcool.

Depuis 2007 à 2012, ce parcours a donné lieu à une dizaine d’expositions et de nombreuses publications. Les photos de Vallombreuse se caractérisent par la profondeur de leurs panoramiques en noir et blanc.

 

______

 

A bientôt

 

N'oubliez pas de cliquer sur les clichés pour mieux les mettre en valeur.

 

Michel

 

___

Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe

 

 

Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe

 

 

Pierre de Vallombreuse - Photographe

 

 

Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe
Pierre de Vallombreuse - Photographe

.

 

Partager cet article
Repost0

Ô ciel un orage !

Publié le par Michel Carlué

 

Tellement rare en ce printemps 2018, à Rilhac Rancon comme ailleurs...

 

____

 

Bonne chance à vous

 

Peut-être à bientôt :-)

 

Michel

 

____

 

Que cela ne vous empêche pas de cliquer sur le cliché du ciel au format paysage.

 

____

 

 

Ô ciel un orage !
Ô ciel un orage !
Ô ciel un orage !
Ô ciel un orage !
Partager cet article
Repost0

L'enfance

Publié le par Michel Carlué

 

En noir et blanc

 

__

 

Cliquer sur les clichés pour mieux les voir

 

__

 

Cordialement

 

__

 

Michel

L'enfance
L'enfance
L'enfance
L'enfance
L'enfance
L'enfance
L'enfance
L'enfance
Partager cet article
Repost0

Sebastião Salgado - 2

Publié le par Michel Carlué

 

Voici quelques photographies de Sebastião Salgado consacrées à l'humain, celui qui souffre et qui lutte pour survivre à la misère, à la dénutrition, aux guerres et au travail dans des conditions dantesques totalement assimilables à de l'esclavage.

 

Salgado a beaucoup photographié au Brésil. Un de ses reportages les plus renommés, intitulé La Mine d'or de Serra Pelada, porte sur le quotidien dans une mine d’or, il parvient à y décrire les conditions de travail effarantes auxquelles les mineurs sont soumis.

 

Il s'est également intéressé au sort des populations affamées d'Afrique Sahélienne.

 

Le travail intense et très difficile des soldats du feu chargés d'éteindre les incendies des puits de pétrole au Koweit a également fait l'objet d'un reportage, en 1991.

 

D'une façon plus générale Salgado travaille toujours en noir et blanc et il observe principalement la vie d'humains supportant des conditions difficiles : migrants, mineurs, victimes de la famine…

 

Les photos sont conformes à ce que l'on pourrait attendre de son travail. L'esthétisme prime sur tout le reste et il masque souvent la réalité de faits insoutenables. Cela lui a été reproché depuis le début des années 2000. Certains journaux - dont le New York Times - critiquent l'éthique photographique de Salgado. Ils lui reprochent un certain cynisme lié à la commercialisation de la misère humaine. L'embellissement de situations dramatiques conduirait à "l'inauthenticité du beau".

 

___

 

Merci pour votre passage et à la prochaine fois. N'oubliez pas de cliquer sur les photos.

 

___

 

Michel

 

__

 

Musique : Bossa Nova - Playlist établie par mes soins sur Deezer :-)

 

 

Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2

 

 

Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2

 

 

Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Partager cet article
Repost0

Sebastião Salgado - 1

Publié le par Michel Carlué

 

Sagaldo est un photographe brésilien mondialement connu pour la qualité exceptionnelle de son regard et ses cadrages percutants. Il travaille uniquement en noir et blanc. Sa technique a été exclusivement fondée sur l'argentique en début de carrière. Il l'a fait évoluer par la suite avec l'émergence des appareils photo numériques performants.

 

"Son processus de travail actuel consiste en une combinaison d'argentique et de numérique. Il réalise les prises de vue en numérique avec un appareil Pentax 645D.

 

 

Salgado ne souhaite pas visionner ses photos sur un écran. Les fichiers numériques sont tirés sous forme de planche-contact afin de choisir les photos à tirer sur papier (editing). Les photos numériques sélectionnées sont ensuite traitées avec le logiciel DXO Film Pack qui permet de rajouter du "grain" argentique correspondant aux films Tri-X ou T-Max P3200. Une fois modifiées ces images numériques sont transférées sur un internégatif (pellicule argentique sans grain) qui permet au tireur de réaliser des tirages argentiques sous agrandisseur et sur papier baryté argentique." D'après Wikipédia : Salgado

 

Il a donc adopté un processus « hybride » argentique/numérique qui lui permet d'associer la facilité de la prise de vue numérique et leur moindre coût de réalisation à la beauté du rendu des tirages sur papiers barytés.

 

Salgado est un photographe autodidacte. Il est agro-économe de formation et a obtenu un doctorat dans sa spécialité. Sa carrière s'est poursuivie à l'ICO (Organisation Internationale du Café) jusqu'en 1973. Ses centres d'intérêt ont évolué par la suite et la photographie est devenue progressivement sa principale activité. 

 

Je vous propose une première série de photos sur les thèmes de la nature et de l'environnement. Un autre article abordera ses thèmes photographiques - plus controversés - relatifs à la condition humaine et plus particulièrement au travail exercé dans des conditions extrêmement rudes.

 

__

 

En espérant que ces quelques partages photographiques ne m'attireront pas les foudres des agences Sygma, Gamma et Magnum. Mon but est de faire mieux connaitre le remarquable travail de Sebastião Salgado et l'art photographique en général. Mais, comme j'ai déjà eu quelques ennuis dans le même contexte, je préfère expliquer préalablement ma démarche. Je précise également pour les "pinailleurs" du copyright que réserver un nom de domaine afin de ne pas être importuné par de la pub n'est pas gratuit chez Overblog (et même ailleurs).

 

__

 

 

A bientôt pour la suite

 

__

 

Bien cordialement

 

Michel

 

__

 

Musique : Stan Getz - Big Band Bossa Nova - Manha de Carnaval

 

 

 

 

 

 

  

Sebastião Salgado - 1

 

 

Sebastião Salgado - 1
Sebastião Salgado - 1

 

 

Sebastião Salgado - 1
Sebastião Salgado - 1
Sebastião Salgado - 1

 

 

 

 

Sebastião Salgado - 1
Sebastião Salgado - 1
Sebastião Salgado - 1
Sebastião Salgado - 1
Sebastião Salgado - 1
Sebastião Salgado - 1
Sebastião Salgado - 1
Sebastião Salgado - 1
Sebastião Salgado - 1
Sebastião Salgado - 1
Sebastião Salgado - 1

 

 

Sebastião Salgado - 1
Sebastião Salgado - 1
Sebastião Salgado - 1
Sebastião Salgado - 1
Sebastião Salgado - 1
Sebastião Salgado - 1
Partager cet article
Repost0

Melting Phot - 1

Publié le par Michel Carlué

 

Vous aurez droit, dans chacun de ces articles, à 10 clichés pris récemment ou il y a longtemps, peu importe, vous vous en fichez, moi aussi d'ailleurs.

 

Mais les photos sont des instants de vie figés, des émotions ressenties souvent intensément, des perceptions qui n'engagent que leur auteur, celui qui regarde, qui cadre et qui déclenche. Des instants qui persistent tant que les supports numériques ou papier résistent à l'évolution technologique ou à l'érosion du temps. 

 

J'en suis arrivé au point crucial de regarder dans le rétroviseur, de fouiner parmi la quantité énorme de clichés que j'ai pu engranger depuis des années, un peu à la façon dont un adulte explore le grenier de la vieille maison familiale afin d'en raviver quelques trésors de son enfance. 

 

Avec le recul peut-on percevoir dans ce fatras photographique une démarche quelconque, une continuité, des affinités, un style ? Ces questionnements sont crétins, je vous l'accorde. Ils semblent prétentieux et égocentrés. Peu importe, j'assume. Je suis habituellement d'un naturel discret, peu confiant en moi, alors, pour une fois que je me lâche nul ne pourrait m'en tenir rigueur. Surtout pas vous amis de "Regards".

 

Bien cordialement

 

A très bientôt

 

N'hésitez pas à formuler des commentaires sur le blog, c'est en bas en descendant l'escalier, à côté de la cave à vin.

 

 

L'acrobate figée

 

Verticalité sudiste

 

 

Menace d'orage

 

 

Indice d'une présence passée

 

 

L'effort

 

 

Apparition bizarre

 

Désespérance

 

L'herbe et les photographes en herbe

 

émergence

 

Look chevalin

Partager cet article
Repost0

Portraits - NB

Publié le par Michel Carlué

 

S'affranchir de la couleur, pour une fois, et n'ajouter qu'un nombre réduit de photographies, ça changera aussi des pratiques habituelles.

 

Vous pouvez utiliser - si vous le souhaitez - le système de visualisation très pratique disponible sur cette nouvelle version d'Overblog. Cliquez sur la première photographie pour la voir isolée et en grand. Faire ensuite défiler les autres à l'aide des flèches de déplacement disponibles sur votre clavier. 

Portraits - NB
Portraits - NB
Portraits - NB
Portraits - NB
Portraits - NB
Portraits - NB

Publié dans Noir et Blanc

Partager cet article
Repost0

Forest des Marches - Hautes-Alpes

Publié le par Michel Carlué

 

Petite balade photographique en noir et blanc dans le Champsaur

 

La difficulté est d'échapper aux paysages montagnards classiques et banalisés par la photographie de style carte postale. Le noir et blanc peut permettre d'échapper à ces stéréotypes. Un été pluvieux et donc nuageux a grandement facilité l'émergence de ciels tourmentés rehaussés par l'absence de couleurs.

 

 

Pbase DSF0561NB

 

 

 

 

Pbase DSF0562NB

 

 

 

 

Pbase DSF0563NB

 

 

 

 

Pbase DSF0568NB

 

 

 

 

Pbase DSF0572bisNB

 

 

 

 

Pbase DSF0574bisNB

 

 

 

 

Pbase DSF0573NB

 

 

 

 

Pbase DSF0575bisNB

 

 

 

 

Pbase DSF0576bisNB

 

 

 

 

Pbase DSF0582bisNB

 

 

 

 

Pbase DSF0584bisNB

 

 

 

 

Pbase DSF0620bisNB

 

 

 

 

 

Publié dans Noir et Blanc

Partager cet article
Repost0

Faussement argentiques

Publié le par Michel Carlué

  

Application de DXO FilmPack 2

      sur des photos couleurs numériques

(le faux grain n'est pas visible à ce faible grandissement, par contre le vrai grain du photographe est très perceptible)

 

 


- Film NB

- Kodak Tri-X 400

- Filtre vert

- Contraste 28

- Saturation 0

- Grain film NB

- Intensité 163

- Format 24x36

- Taille 5,55

 

 

Pbase MG 1606BW DXO    

      Prise d'élan

 

 

- Film à traitement croisé

- Cross processed - Fuji Superia 200

- Intensité 148

- Style Noir et Blanc

- Filtre rouge

- Contraste -58

- Saturation 100

- Grain film courant

- Intensité 138

- Custom Format

- Taille 5,55

 

 

Pbase MG 1293 DXO

      Plantage

 

 

 

- Film négatif couleur

- Film Fuji Superia Reala 100

- Intensité 120

- Contraste -48

- Saturation 41

- Film à traitement croisé

- Cross processed Kodak Elite 100

- Intensité 138

- Custom Format

- Taille 5,45

 

 

Pbase MG 1287 DXO

      Tombée du ciel


 

 

 

Publié dans Noir et Blanc

Partager cet article
Repost0