Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

littoral

Baie de Somme - Luc Tricard

Publié le par Michel Carlué

Luc Tricard, photographe, ami et voisin de surcroît m'a très aimablement permis de présenter sur "Regards" quelques-unes de ses photographies prises en Baie de Somme au cours du mois de septembre 2020. Je l'en remercie chaleureusement. Des lumières magiques et variées, des couleurs pastels d'une grande douceur et des cadrages au top, ses clichés sont très beaux et révèlent avec talent et sensibilité les charmes du site.

 

Je suis certain que Nathalie Lesueur appréciera. :-)

 

 

_____

 

 

Photographies

 

Canon EOS 700 D

Canon EF-S 18-135mm  F 3,5-5,6 IS STM

Développement à partir de fichiers Raw

 

Cliquer sur les clichés au format paysage pour les visualiser à leur taille optimale. Il est également possible de visionner les photos une à une, sur fond sombre, en utilisant les flèches directionnelles de votre clavier.

 

 

_____

 

 

A bientôt

 

Amitiés

 

Michel

 

 

_____

 

 

 

 

Baie de Somme - Luc Tricard
Baie de Somme - Luc Tricard
Baie de Somme - Luc Tricard
Saint-Valéry-sur-Somme

Saint-Valéry-sur-Somme

Baie de Somme - Luc Tricard
Baie de Somme - Luc Tricard
Mers-les-Bains

Mers-les-Bains

Mers-les-Bains

Mers-les-Bains

Le Crotoy

Le Crotoy

Baie de Somme - Luc Tricard
Le Crotoy

Le Crotoy

Baie de Somme - Luc Tricard
Mers-les-Bains

Mers-les-Bains

Baie de Somme - Luc Tricard
Baie de Somme - Luc Tricard
Baie de Somme - Luc Tricard
Partager cet article
Repost0

Sète - Hérault - 4

Publié le par Michel Carlué

 

Point final des articles photographiques consacrés à Sète, "l'ile singulière"

 

___

 

 

Je reprends l'intégralité de l'excellent texte de "Détours en France" au sujet de la Pointe Courte.

 

 

"Monde à part, village dans la ville, le quartier de la Pointe-Courte donne sur l’étang de Thau. Petites maisons et bâteaux de pêcheurs révèlent le mode de vie modeste des habitants."

 
 
Repérée en ouge sur la carte

Repérée en ouge sur la carte

"Le quartier est devenu quasi mythique depuis que la cinéaste Agnès Varda lui consacra un film éponyme en 1954, considéré comme annonciateur de la Nouvelle Vague. Mais qu'a-t-il donc, cet endroit, pour exacerber autant l'imaginaire ? Agnès Varda fut, dit-elle, fascinée par « la lumière écrasante » de ce « quartier insolite » : « Les pêcheurs nous ont accueillis avec générosité, personne n'était payé", rappelait-elle dans une interview à Libération. On les dérangeait dans leur travail et pourtant, jamais ils ne nous le faisaient sentir. Ils ont accepté Sylvia Monfort et Philippe Noiret – alors inconnus – comme ils ont accepté le projet d'un film à la fois documentaire et abstrait. 

 

Ce quartier n'était à l'origine constitué que de cabanes de pêcheurs, construites de façon anarchique, même pas reconnues officiellement par la municipalité. Si des petites maisons à un étage ont remplacé une à une les vieilles cabanes, la Pointe-Courte a conservé son état sauvage au bord de l'étang, avec un alignement de cabanons de pêcheurs faits de bric et de broc. On y découvre un humour bien particulier, comme le suggèrent tous ces panneaux drolatiques sur les maisons, truffés de calembours de plus ou moins bon goût.

 

La Pointe est vraiment courte mais « on ne traverse pas ces quelques arpents comme on remonte une rue de banlieue. Il y a ici quelque chose de plus épais dans l'atmosphère, quelque chose qui retient la marche, qui interdit la grande enjambée… » décrit Jacky Villacèque, ancien reporter au Midi Libre, amoureux de ce « confetti de terre échoué au nord de Sète ». Question d'atmosphère, donc. Le charme y est presque insulaire, comme si on y était hors de la ville.

 

 

Aux abords du lac, un capharnaüm de barques, de casiers, de poteaux en bois, de filets de pêche qui sèchent au soleil. Ça sent le poisson. Les chats errants et les mouettes adorent. Les pêcheurs en ciré jaune s'y retrouvent pour stocker le matériel, rigoler et boire du pastis, imperturbables face aux curieux. Sète est déjà singulière, mais la Pointe l’est encore plus… Je crois que le fait que l'on se déplace ici flatte, au fond, les Pointus, que cela les renforce dans leur identité. Même si le quartier est moins populaire et moins vivant qu'il a pu l'être, s'il y a moins de pêcheurs, je pense qu'on peut attendre encore longtemps avant qu'il perde son charme." 

 

 

______

 

 

Canon EOS 5D Mark II  -  Canon 24-105 L IS USM

 

Raw traités par DxO Optics Pro 10

&

Aurora HDR Pro

 

 

______

 

 

N'oubliez pas de cliquer sur le clichés au format paysage

 

______

 

 

Bien cordialement à tous les visiteurs du blog et bonne fin d'année 2018

 

Michel

Sète - Hérault - 4
Sète - Hérault - 4
Sète - Hérault - 4
Sète - Hérault - 4
Sète - Hérault - 4
Sète - Hérault - 4
Sète - Hérault - 4
Sète - Hérault - 4
Sète - Hérault - 4
Sète - Hérault - 4
Sète - Hérault - 4
Sète - Hérault - 4
Sète - Hérault - 4
Sète - Hérault - 4
Sète - Hérault - 4
Sète - Hérault - 4
Partager cet article
Repost0

Sète - Hérault - 3

Publié le par Michel Carlué

Ambiance Sétoise

 

Quelques photographies sans aucune prétention si ce n'est celle de restituer certains aspects d'une ville qui me plait beaucoup. J'y retrouve des émotions profondes ressenties jeune enfant au cœur de Marseille. J'y ressens un fort métissage culturel et une imprégnation profonde par l'Afrique, l'Italie et l'Espagne. Je me sens bien au sein de ses quartiers populaires, de ses rues parfois étroites où les bus peuvent être coincés entre voitures stationnées et trottoirs.

 

En fait Sète mérite amplement le qualificatif "d'ile singulière" employé par le poète Paul ValéryElle constitue une presqu'île baignée entre l'étang de Thau et la Méditerranée. L'eau est partout, au large vers la mer, dans les canaux comme autant de nervures ou de voies de circulation dans lesquelles se reflètent sans retenue des immeubles à l'architecture pittoresque et aux façades colorées. Si je reprends les mots d'une agence immobilière bien connue j'écrirais que Sète : "c'est aussi le Mont Saint Clair qui, sous son allure de baleine géante, culmine au-dessus de la ville pour offrir un panorama à couper le souffle." 

 

Nous sommes montés au Mont-Saint-Clair, à pied, en pleine chaleur, en suivant le chemin de croix (c'est vrai) qui jalonne la rue conduisant au point culminant jusqu'à la Chapelle Notre-Dame-de-la-Salette. La vue y est somptueuse, jugez-en par vous même d'après les photographies.

 

Je vous abandonne et vous dis à bientôt pour un prochain et dernier article sur Sète avec une attention photographique toute particulière portée au quartier de la Pointe Courte.

 

Bien cordialement à vous

 

Michel

 

 

______

 

Canon EOS 5D Mark II  - Canon 24-105mm f/4 IS USM

Fichiers Raw développés sous DxO Optics Pro 10

 

N'oubliez pas de cliquer sur les clichés au format paysage

 

______

 

Musique sur Deezer  : Paolo Conte - Via con me

 

 

Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Partager cet article
Repost0

Sète - Hérault - 3

Publié le par Michel Carlué

La suite en photographies de la ville de Sète, très attachante, animée, laborieuse, populaire, sans affectation, portuaire, colorée. De quoi réjouir les yeux de celle ou de celui qui aime regarder et encore plus si elle ou lui est photographe.

 

 

A bientôt pour la suite de la découverte de Sète

 

 

Bien cordialement à vous et merci pour votre passage su le blog.

 

 

Michel

 

 

______

 

 

N'oubliez pas de cliquer sur les clichés au format paysage

 

 

______

 

Canon EOS 5D MarkII Canon 24-105mm f/4L IS USM

Formats Raw traités sur DxO OpticsPro 10 & Aurora HDR Pro

 

______

 

Musique : Aretha Franklin - Soul Queen 

Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Sète - Hérault - 3
Partager cet article
Repost0

Sète - Hérault - 2

Publié le par Michel Carlué

 

Regard photographique approfondi sur "l'ile singulière"

 

 

Voici les 20 premières photographies d'une série d'articles consacrés à Sète, cette ville méridionale et méditerranéenne que j'apprécie tout particulièrement. Ces clichés restituent un peu de l'ambiance portuaire axée sur le transport de voyageurs et de fret entre la France et le Maroc (Nador et Tanger) et également la pêche.

Je ne me suis pas aventuré vers le port de plaisance. Ces types d'infrastructures ne suscitent à mes yeux que peu d'intérêt, pas plus que celui apporté à un parking de  voitures au supermarché.

 

_______

 

 

A bientôt pour la suite

 

N'oubliez pas de cliquer sur les photos au format paysage

 

Bien cordialement

 

_______

 

Canon EOS 5D Mark II - Canon 24-105 mm L f/4 IS USM

 

 

_______

 

 

Musique :  Georges Moustaki - En Méditerranée

 

 

_______

 

 

 

 

"Le port de Sète est un grand port de pêche historique en Méditerranée française. Afin de répondre aux besoins des professionnels de la pêche, il est équipé de structures et d’infrastructures spécifiques :

- une halle à marée et du matériel permettant la mise en vente des produits de la mer conformément aux différentes dispositions réglementaires ainsi que l’accueil de ses clients

- des quais d’amarrage, avec alimentation en fluides et zone de stockage d’équipement, dédiés aux professionnels de la pêche

- une aire de carénage pour des navires allant jusqu’à 180 tonnes 

- un système de production et de vente de glace paillette alimentaire

 

 

Le port de pêche a la particularité d’être dans le centre-ville de Sète, résultat de la culture de l’activité halieutique de la ville depuis plusieurs siècles.

 

 

 

Le port de pêche dispose également d’une zone d’activités, zone d'activité halieutique de Sète-Frontignan, sur laquelle cohabitent des établissements conchylicoles, aquacoles, mareyeurs, centre de congélation, transporteurs ou encore une pépinière d’entreprise. Une partie des terrains de cette zone est alimentée en eau de mer brute. Les lots sont attribués suite à des appels à projet à des établissements travaillant les produits de la mer. Cette zone est unique en Europe de part ses installations et sa vocation strictement réservée à l'accueil et au développement d'activités halieutiques et aquacoles."

 

Texte extrait du site consacré au port de Sète : Port de Sète

 

_______

 

 

A propos du Rio Tagus, cargo abandonné sur le quai Paul Riquet dans le port de Sète (première photo visible dans l'article), une affaire à rebondissements...

 

Le Rio Tagus

 

 

_______

 

 

 

Sète - Hérault - 2
Sète - Hérault - 2
Sète - Hérault - 2
Sète - Hérault - 2
Sète - Hérault - 2
Sète - Hérault - 2
Sète - Hérault - 2
Sète - Hérault - 2
Sète - Hérault - 2
Sète - Hérault - 2
Sète - Hérault - 2
Sète - Hérault - 2
Sète - Hérault - 2
Sète - Hérault - 2
Sète - Hérault - 2
Sète - Hérault - 2
Sète - Hérault - 2
Sète - Hérault - 2
Sète - Hérault - 2
Sète - Hérault - 2
Sète - Hérault - 2
Partager cet article
Repost0

Marseillan - Hérault - 1

Publié le par Michel Carlué

 

Après Bouzigues et Sète voici Marseillan, une trilogie ou un trytique, c'est comme vous voulez ! Marseillan c'est l'extrême ouest de l'étang de Thau, là où le Canal du Midi vient disperser ses eaux et se diluer.

 

La journée finissante et la lumière adoucie faisaient en sorte que c'était un plaisir de flâner dans cette petite ville. Nous nous sommes promis d'y revenir, ce que nous avons d'ailleurs fait quelques jours après. Vous ne trouverez donc ici que les résultats d'une maigre cueillette photographique. Elle ne rend pas vraiment justice à ce bel environnement. Un complément arrivera prochainement.

 

N'oubliez pas de cliquer sur les clichés au format paysage.

 

Amitiés

 

A bientôt

 

Michel

 

______

 

 

Canon EOS 5D Mark II - Canon 24-105 mm L  IS USM

 

______

 

Musique sur Deezer : Sainte Victoire - La Grenade - Clara Luciani

Marseillan - Hérault - 1
Marseillan - Hérault - 1
Marseillan - Hérault - 1
Marseillan - Hérault - 1
Marseillan - Hérault - 1
Marseillan - Hérault - 1
Marseillan - Hérault - 1
Marseillan - Hérault - 1
Marseillan - Hérault - 1
Marseillan - Hérault - 1
Marseillan - Hérault - 1
Partager cet article
Repost0

Sète - Hérault -1

Publié le par Michel Carlué

 

Sète est une ville qui me plait, c'est étrange pour un garçon à l'esprit plutôt urbanophobe. Que se cache-t-il derrière cette attraction pour "l'ile singulière" ? 

 

En y réfléchissant bien l'on peut trouver quelques éléments de réponse. L'attraction pour le sud, pour la Méditerranée, pour les couleurs vives, pour l'accent sétois, pour le port qui représente une ouverture vers l'ailleurs, l'Afrique, le rêve, l'imaginaire. Il y a aussi l'enfance, ces séjours d'été à Marseille chez les grands parents, ce dépaysement si fortement apprécié par le petit périgourdin que j'étais. Je n'oublie surtout pas mes chers parents, ces provençaux très Marseillais.

 

Que penser des influences génétiques et épigénétiques dans ce contexte ? La Provence et Marseille ont imprégné ma famille, Gènes - l'autre grand port méditerranéen - en constitue une autre racine. Cet ensemble structure inconsciemment le mental d'un enfant et, même s'il ne façonne pas intégralement l'adulte en devenir il y contribue grandement.

 

J'aime Sète telle qu'elle est, nervurée par ses canaux azurés et sertie dans les écrins aquatiques que sont l'étang de Thau au nord et la Méditerranée orientée plein sud.

 

Nous sommes venus et revenus à Sète cet été. La première impression n'est jamais la bonne au sens photographique, comme habituellement. L'on ne fait alors qu'effleurer le lieu, faire sa connaissance en quelque sorte. Une deuxième visite s'impose afin de pousser plus loin, de s'abandonner à ses intuitions, de découvrir sereinement avec moins de superficialité et plus d'originalité.

 

Vous aurez donc droit à un deuxième article sur Sète. Il n'y en aura pas sept, rassurez-vous !

 

N'oubliez pas de cliquer sur les clichés, surtout sur ceux au format paysage.

 

______

 

 

Merci pour vos passages sur Regards

 

A bientôt pour d'autres découvertes Languedociennes

 

Bien cordialement

 

Michel

 

 

_______

 

Canon EOS 5D Mark II - Canon 24-105 mm L f/4 IS USM

 

_______

 

Musique sur Deezer : Supplique pour être enterré à la plage de Sète - Georges Brassens (ce Sétois facétieux et si talentueux)

 

Sète - Hérault -1
Sète - Hérault -1
Sète - Hérault -1
Sète - Hérault -1
Sète - Hérault -1
Sète - Hérault -1
Sète - Hérault -1
Sète - Hérault -1
Sète - Hérault -1
Sète - Hérault -1
Sète - Hérault -1
Sète - Hérault -1
Sète - Hérault -1
Sète - Hérault -1
Sète - Hérault -1
Sète - Hérault -1
Sète - Hérault -1
Sète - Hérault -1
Sète - Hérault -1
Sète - Hérault -1
Sète - Hérault -1
Sète - Hérault -1
Sète - Hérault -1
Partager cet article
Repost0

Bouzigues - 1

Publié le par Michel Carlué

 

 

Bouzigues : un charmant village paisiblement installé sur la rive nord de l'étang de Thau, entre Mèze et Balaruc

 

Dans les temps anciens les premiers habitants étaient principalement tournés vers la mer et l'étang. La garrigue fournissait du bois pour se chauffer, confectionner des manches d'outils et des fruits sauvages pour la nourriture. La pêche en mer se pratiquait durant la belle saison et dans l'étang lorsque lors les climatiques étaient tempétueuses.

 

Il y eut ensuite la vigne et les premiers défricheurs. Pendant longtemps Bouzigues vivra de la pêche et de la vigne. Au fil des ans l'activité viticole disparaitra et les terres seront utilisées à la construction pour l'habitat.

 

C'est au siècle dernier que la conchyliculture fit son apparition. Un petit groupe de pêcheurs mirent en commun leurs recherches pour élever des huitres et des moules dans l'étang. La conchyliculture ne prit véritablement son essor qu'après la guerre de 1939-1945. Les pêcheurs se tournèrent vers ce nouveau métier tout en conciliant pêche et élevage de coquillages. La pêche devint une activité mineure au fil du temps.

 

"De nos jours, on a tendance à appeler les conchyliculteurs "les paysans de la mer". Aujourd'hui, Bouzigues, "Capitale des Coquillages" et "Berceau de l'élevage des coquillages en Méditerranée", est un coquet petit village qui vit principalement de l'élevage des coquillages et du tourisme qui se développe. Il a su garder ses traditions, son calme et accueille chaleureusement le tourisme."

 

______

 

Vous trouverez ci-dessous quelques photographies des rivages de l'étang et du village. D'autres viendront par la suite.

 

N'oubliez pas de cliquer sur les clichés au format paysage.

 

______

 

Canon EOS 5D Mark II - Canon 24-105 mm L f/4 IS USM

 

______

 

A bientôt chers fidèles visiteurs du blog, bonjour et bienvenue pour les autres.

 

______

 

Musique sur Deezer : Estate - Bossa Nova Stories - Eliane Elias 

 

Bouzigues - 1
Bouzigues - 1
Bouzigues - 1
Bouzigues - 1
Bouzigues - 1
Bouzigues - 1
Bouzigues - 1
Bouzigues - 1
Bouzigues - 1
Bouzigues - 1
Bouzigues - 1
Bouzigues - 1
Bouzigues - 1
Partager cet article
Repost0

Le Plateau de Leucate

Publié le par Michel Carlué

 

"La partie orientale du plateau de Leucate a été désignée site Natura 2000 afin de préserver sa biodiversité. Le Parc Naturel Régional de la Narbonnaise en Méditerranée est l’animateur pour la mise en œuvre du document d’objectifs de ce site Natura 2000.

 

Ce plateau calcaire est couvert d’une mosaïque de milieux naturels secs : pelouses sèches, garrigues, bois et bosquets, falaise, dune suspendue…

Les espèces qui sont prioritairement visés par les actions menées dans le cadre de Natura 2000 sont les pelouses sèches à Brachypode rameux, la végétation des falaises méditerranéennes, la petite dune, le Pipit rousseline, l’Alouette lulu et l’Engoulevent d’Europe.

La situation géographique de ce site et sa topographie (seul promontoire rocheux du littoral audois) en font un site particulièrement important pour un certain nombre d’oiseaux migrateurs : Balbuzard pêcheur, Bondrée apivore, Cigogne blanche, Cigogne noire, Circaète Jean-le-Blanc, Faucon d’Eléonore , Milan noir…

 

 

Localisation de la balade entre les deux flèches

 

Depuis l’abandon du pâturage dans les années 60, les arbustes (pistachiers, Chêne kermès) et les arbres (Pins d’Alep) se développent en causant la réduction de la pelouse, milieu naturel dominé par les espèces herbacées. Cette évolution naturelle de la végétation induit le changement des espèces présentent aux détriments de celles inféodées aux pelouses, qui subissent ce phénomène dans toute la région méditerranéennes et se raréfient.

Restaurer ces pelouses et les entretenir nécessite du débroussaillage mécanique et un entretien mécanique ou par le pâturage. Ainsi, la commune de Leucate et des propriétaires privés sont financés, grâce à Natura 2000, pour débroussailler des parcelles. Natura 2000 a également permis de soutenir l’installation d’un éleveur de brebis depuis 2006.

 

Les paysages spectaculaires du bord du plateau, falaise et vue sur la mer, sont très appréciés.  80 000 passages ont été comptablisés sur le sentier littoral. Cette fréquentation cause notamment la dégradation de certains secteurs de pelouse. La commune de Leucate, aidée par des financements Natura 2000, a installé des dispositifs de canalisation des usagers (stationnement et cheminements) et d’information. Le Parc contribue à la sensibilisation des usagers (sorties nature, sentiers, bulletin d’info)."

 

Texte issu de l'article du Parc Régional de la Narbonnaise en Méditerranée : Le Plateau de Leucate

 

__

 

Superbe balade dans un cadre rare et exceptionnel du littoral audois. De nombreuses photographies l'illustrent, le choix a été difficile (très).... Ne pas oublier de cliquer sur les photos au format paysage (vous connaissez la chanson). :-)

 

Bonne balade

 

A très bientôt

 

Michel

 

___

 

Musique : Georges Moustaki  -  En méditerranée

 

 

Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Le Plateau de Leucate
Partager cet article
Repost0

Cadaqués - 1

Publié le par Michel Carlué

Cadaqués est la ville la plus orientale d'Espagne continentale située dans la comarque de l'Alt Empordà dans la Province de Gérone en Catalogne.

Localisation  -  Cliquez pour voir en grand

Localisation - Cliquez pour voir en grand

 

Cet article signe un retour aux sources de la Costa Brava. Nous en avions gardé un excellent souvenir. Les appareils photo numériques n'existaient pas à l'époque et seuls quelques tirages argentiques en constituaient un pâle souvenir. La technique et le photographe ont bien évolué depuis. 

 

 

La route en corniche qui nous conduit jusqu'à Cadaquès passe par Collioure puis par Banyuls/Mer, Cerbère et Port-Bou. Nous atteignons alors la Costa Brava, cette côte offre des paysages spectaculaires et sans cesse renouvelés. Sa beauté sauvage (brava) est en grande partie liée à l'affrontement sans merci entre Pyrénées et Méditerranée. La montagne est austère, schisteuse, abrupte et en apparence peu végétalisée à l'exception des vignobles - agrippés aux pentes sur des terrasses très improbables -, des pins parasol, des opuntias, des aloès, des agaves et des oliviers. La mer, d'un bleu profond, est agrémentée de ridules et de scintillements générés par le vent. Ne cherchez pas une ligne droite sur cet itinéraire, les virages succèdent aux virages. L'ancien poste frontière franco-espagnol est totalement abandonné, en ruines et incroyablement taggé. J'ai regretté de ne pas avoir eu le loisir de m'y arrêter pour une petite photo symbolique démontrant, s'il le fallait, que les frontières ne sont que des concepts abstraits créés par l'homme afin de marquer très artificiellement un territoire constitué au fil des siècles et des multiples conflits qui ont jalonné l'histoire. 

 

La route espagnole est adossée au Parc Naturel du Cap de Creus. Les plantations de pins parasol sont magnifiques et on se surprend à redouter qu'un incendie ne vienne détruire ce trésor. Au détour d'un virage, en sommet de côte, Cadaqués devient visible en contrebas dans sa blancheur contrastant fortement avec le bleu méditerranéen et le gris du schiste pyrénéen. La petit ville a su garder son âme et les spéculations immobilières ne semblent pas l'avoir atteinte. Salvador Dali y est pour quelque chose.

 

Voici donc quelques photos, elles traduisent beaucoup mieux qu'un long discours ce qu'est Cadaqués (dur à dire mais plus facile à écrire), son ambiance et ses couleurs. Je n'oublie pas que Salvador Dali y a vécu : "« Je ne suis chez moi qu'ici, partout ailleurs, je ne suis que de passage. » Il a marqué la ville de son empreinte géniale, décalée et controversée.

 

___

 

Ces photos ont été réalisées à l'aide d'un APN au capteur grand format équipé d'un objectif 70-200 mm. Cliquez sur les photos si vous souhaitez les voir isolées, particulièrement celles au format paysage que vous pourrez alors visionner en grand. D'autres photographies de Cadaqués suivront lors d'articles ultérieurs.

 

__

 

 

Bien cordialement à vous

 

Michel

 

___

 

 

Musique : Luz Casal

 

 

 

Salvador Dali

Salvador Dali

Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Cadaqués  -  1
Partager cet article
Repost0

Collioure

Publié le par Michel Carlué

 

Collioure porte le surnom de "perle de la côte vermeille", elle le mérite à plus d'un titre. Sa situation est privilégiée. La ville se localise au sein d'une baie étroite, entourée de montagnes mais dans une vallée ouverte. La végétation environnante est assez dense. Les pins ont été en grande partie protégés et se dispersent parmi les habitations.

 

La vieille ville est très dense. Les rues sont étroites, pour la plupart piétonnières. L'absence du passage de véhicules motorisés confère à Collioure un charme certain.  Les maisons sont entretenues avec soin et les façades sont très colorées. Les balcons, remarquablement fleuris, confèrent à l'ensemble un aspect printanier, même en d'autres saisons.

 

Le cœur de ville jouxte la plage. La séparation ne se fait que par l'ancienne muraille médiévale qui constituait l'enceinte fortifiée. Cette dernière a été largement ouverte. Le passage est donc aisé pour les visiteurs se déplaçant ainsi librement des commerces à la plage et inversement. 

 

La plage n'est pas sableuse mais elle est faite de galets. Cet inconvénient est largement compensé par le panorama magnifique. Les Pyrénées viennent à la rencontre de la Méditerranée, le massif des Albères constitue un écrin de choix pour la mise en valeur de Collioure. Les vignes cultivées en terrasses ne font que renforcer le charme. L'église Notre-Dame-des-Anges et son clocher atypique constitue un élément majeur de la beauté du décor.

 

Collioure est la première ville qui ne fasse pas partie de la côte radieuse, cette bande de sable littorale le long de laquelle se trouvent la plupart des stations balnéaires des Pyrénées-Orientales. Elle se situe au Sud d'Argelès-sur-mer. Cette disposition singulière au sein d'un écrin rocheux et montagnard, très contrasté avec l'environnement de la côte sableuse, constitue un élément essentiel de son originalité et donc de son attrait.

 

______

 

 

Bonne balade en Pays Catalan

 

__

 

 

A bientôt

 

__

 

Michel

 

____

 

Musique : Cobla Catalana - Sardanes

 

__

 

 

 

 

Collioure carte IGN
Localisation de Collioure

 

 

 

 

 

Collioure

 

 

 

 

 

Collioure

 

 

 

 

 

Collioure

 

 

 

 

 

Collouire

 

 

 

 

 

Collioure

 

 

 

 

 

Collioure

 

 

 

 

 

Collioure

 

 

 

 

 

Collioure

 

 

 

 

 

Collioure

 

 

 

 

 

Collioure

 

 

 

 

 

Collioure

 

 

 

 

 

Collouire

 

 

 

 

 

Collioure

 

 

 

 

 

Collioure

 

 

 

 

 

Collioure

 

 

 

 

 

Collioure

 

 

 

 

 

Collioure

 

 

 

 

 

Collioure

 

 

 

 

 

Collioure

 

 

 

 

 

Collioure

 

 

 

 

 

Collioure

 

 

 

 

 

Collioure

 

 

 

 

 

Collioure

 

 

 

 

 

Collioure

 

 

 

 

 

Collioure

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Du Pouliguen au Croisic - La Côte Sauvage - Bretagne sud

Publié le par Michel Carlué

 

 

Trés belle balade à effectuer en bordure de littoral atlantique sur les 12 km qui relient Le Pouliguen au Croisic, en Loire Atlantique. Vous pouvez parcourir intégralement le trajet en voiture et vous arrêter de temps à autre pour admirer tout à loisir la beauté de ce littoral rocheux et accidenté. Il est également possible de cheminer le long du sentier côtier en vous laissant bercer par le bruit des vagues et enivrer par la brise du large et ses embruns iodés. Un grand merci à nos guides locaux ! 

 

 

 

 

Pbase DSF1891-1

 

 

 

 

Pbase DSF1892-1

 

 

 

 

Pbase DSF1894-1

 

 

 

 

Pbase DSF1895-1

 

 

 

 

Pbase DSF1898-1

 

 

 

 

Pbase DSF1900-1

 

 

 

 

Pbase DSF1901-1

 

 

 

 

Pbase DSF1902-1

 

 

 

 

Pbase DSF1903-1

 

 

 

 

Pbase DSF1905-1

 

 

 

 

Pbase DSF1906-1

 

 

 

 

Pbase DSF1909-1

 

 

 

 

Pbase DSF1910-1

 

 

 

 

Pbase DSF1911-1

 

 

 

 

Pbase DSF1915-1

 

 

 

 

Pbase DSF1917-1

 

 

 

 

Pbase DSF1918-1

 

 

 

 

Pbase DSF1919-1

 

 

 

 

Pbase DSF1921-1

 

 

 

 

Pbase DSF1923-1

 

 

 

 

Pbase DSF1922-1

 

 

 

 

Pbase DSF1925-1

 

 

 

 

Pbase DSF1927-1

 

 

 

 

Pbase DSF1926-1

 

 

 

 

Pbase DSF1928-1

 

 

 

 

Pbase DSF1930-1

 

 

 

 

Pbase DSF1931-1

 

 

 

 

Pbase DSF1937-1

 

 

 

 

Pbase DSF1938-1

 

 

 

 

Pbase DSF1939-1

 

 

 

 

Pbase DSF1940-1

 

 

 

 

Pbase DSF1942-1

 

 

 

 

Pbase DSF1944-1

 

 

 

 

Pbase DSF1945-1

 

 

 

 

Pbase DSF1946-1

 

 

 

 

Pbase DSF1947-1

 

 

 

 

Pbase DSF1949-1

 

 

 

 

Pbase DSF1950-1

 

 

 

 

Pbase DSF1953-1

 

 

 

 

 

Publié dans Littoral

Partager cet article
Repost0

La Pointe de Dinan - Bretagne

Publié le par Michel Carlué

 

 

 

 Crozon

 

 

 

La carte est là pour vous signifier où se situe la pointe de Dinan dans la topographie de la presqu'ile de Crozon. Je n'ai nullement l'intention, pas plus que les capacités par ailleurs, de vous asséner des connaissances géographiques et géologiques à ce propos. J'ai juste ma petite idée, celle de vous faire partager une émotion photographique, une de plus après celles ressenties à la Pointe du Raz, au Cap de la Chèvre et à la Pointe de Pen Hir. Je suis donc submergé par tout cela et je vais sagement me contenter de reprendre un très beau texte écrit par un breton à propos de sa Bretagne. Je ne saurais mieux dire, alors autant lui emprunter la beauté lyrique de sa prose.

 

Voici donc ce que dit Pierre Leprohon :

 

"Plus qu'une province, mieux qu'une région, la Bretagne est une terre. Une terre qui, par sa formation géologique, par sa position géographique, se situe au seuil des âges, l'ère primaire - bastion avancé d'un futur continent devant les abîmes atlantiques ... La plus vieille terre de France avec le Massif Central qui lui ressemble par certains points. Mais, ici, côte à côte et sans cesse affrontés depuis des millénaires, les deux éléments porteurs de la vie, la terre et l'eau, le roc et le flot, le solide et le mouvant, livrés à une lutte incessante sur cette côte qui les sépare et les unit.


D'où ces déchirures, ces brisures, ces rocs comme des vagues pétrifiées, ces vapeurs d'écume qui flottent sur les brisants !"

 

 

 

 

 

Pbase MG 4274 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4282 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4275 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4281 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4283 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4276 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4284 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4277 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4285 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4279 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4288 DxO 

 

 

 

 

 

Pbase MG 4278 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4286 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4291 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4285 DxO 

 

 

 

 

Pbase MG 4290 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4293 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4296 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4297 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4299 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4292 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 4300 DxO

 

 

 

 

Publié dans Littoral

Partager cet article
Repost0

La Pointe de Pen-Hir - Bretagne

Publié le par Michel Carlué

 

 

 

 

 

 

Pbase MG 4211 DxO

 

 

 

 

 

 

La Pointe de Pen Hir, prolongée en mer par les Tas de Pois est sans doute l’image la plus connue de Camaret et une des promenades favorites des touristes, ce dés le XIXème siècle. De là on peut voir de la Pointe du Raz à la Pointe Saint Mathieu et par beau temps on distingue même les îles de Sein, Ouessant et Molène.

 Anciennement nommés à cause de leur forme les Pézeaux ou Tas de Foin, les rochers qui prolongent la Pointe de Pen Hir, furent plus tard rebaptisés Tas de Pois. Ces passages rocheux, témoins de bien des naufrages, étaient redoutés des voiliers qui faisaient route vers Camaret. Au cœur de l’été, les voiles brunes des sardiniers y poursuivaient une sardine abondante, alors que les hardis caseyeurs capturaient au pied même des falaises la langouste et le homard.

 

Pendant les fêtes maritimes de Brest et de Douarnenez, le spectacle de tous ces vieux gréements qui passent au milieu des rochers est grandiose ! C’est aussi une réserve naturelle où l’on peut admirer de nombreux oiseaux.

 

A la libération, c’est ce promontoire impressionnant qui a été choisi pour y édifier une immense croix de Lorraine en granit, œuvre de l’architecte Mathon et du sculpteur Bazin, dédiée aux bretons de La France Libre. Le Général De Gaulle est venu l’inaugurer le 15 juillet 1951.

 

D'après le texte explicatif  de l'Office de Tourisme de Camaret

 

 

Voici quelques photographies prises le matin par un beau temps clair agrémenté d'un vent frais probablement assez habituel sur ce secteur très avancé dans l'Océan Atlantique.

 

 

 

 

 

 

Pbase MG 4212 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4214 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4215 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4210 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4217 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4213 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4220 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4218 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4222 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4221 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4223 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4224 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4226 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4228 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4231 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4229 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4232 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4234 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4236 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4235 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4237 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4238 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4244 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4260 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4258 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4262 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4265 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4272 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4269 DxO

 

 

 

 

 

 

Pbase MG 4246 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4248 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4250 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4252 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4253 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4255 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 4257 DxO

 

 

 

 

 

 

Publié dans Littoral

Partager cet article
Repost0

Du Croisic à Batz sur mer

Publié le par Michel Carlué

 

 

 

Quelques photos prises dans le port du Croisic et sur la côte rocheuse entre le Croisic et Batz sur Mer, un jour fortement venté.

 

 

 

 

Pbase MG 5513 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5511 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5512 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5514 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5516 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5519 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5524 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5529 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5533 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5541 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5536 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5545 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5554 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5553 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5555 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5558 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5559 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5560 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5562 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5564 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5563 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5569 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5572 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5570 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5573 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5574 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5575 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5577 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5578 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5581 DxO

 

 

 

 

Pbasez MG 5535 DxO

 

 

 

 

 

Publié dans Littoral

Partager cet article
Repost0

Les marais de Guérande

Publié le par Michel Carlué


Le soleil n'était pas au rendez-vous mais par contre un reflex numérique format 24-36 mm et son objectif 24-105 mm l'étaient. J'ai remonté très sérieusement les couleurs ainsi que les contrastes et voilà ce que cela donne. Vous pouvez comparer les photos à celles réalisées avec un reflex APS-C au 100 mm (voir le lien ci-dessous)



























 

Publié dans Littoral

Partager cet article
Repost0

La Turballe

Publié le par Michel Carlué

Ce port de pêche est très animé, c'est le plus important des côtes de la Loire-Atlantique. Voici donc quelques images du port et de son environnement immédiat. Le soleil d'août était inexistant ce jour là, mais les couleurs pouvaient néanmoins s'exprimer.











 















 

Publié dans Littoral

Partager cet article
Repost0

Sud du golfe du Morbihan

Publié le par Michel Carlué

Voici quelques images prises respectivement à Port Navalo et à Saint-Gildas-de-Rhuys

Situé sur la commune d'Arzon, en BretagnePort-Navalo (Porzh Noalou en breton) est un ancien port de pêche côtière et de piraterie.

Située dans la presqu'ïle de Rhuys à l'entrée du golfe du Morbihan, cette ville côtière offre un panorama sur Quiberon et Locmariaquer ainsi que sur l'intérieur du golfe. 

Aujourd'hui, ce port est destiné à la plaisance et est géré par la commune d'Arzon.









C'est au début du vie siècle, qu'un moine nommé Gweltas(Gildas) fuit la Grande-Bretagne et fonde l'abbaye celtique en Presqu'ïle. Tout commence à prendre vie : les forêts impénétrables sont entamées, les salines creusées, les premiers moulins à marée commencent à moudre le grain des moissons.Ni Sarzeau, n Arzon, ni Suscinio, ni le Port du Crouesty n'existent encore, mais l'Abbaye de Saint-Gildas de Rhuys porte son rayonnement bien au-delà des frontières de la Presqu'ïle.

Les photos de l'édifice religieux qui apparaissent ci-dessous sont celles de l'abbatiale de Saint-Gildas de Rhuys












 



 

Publié dans Littoral

Partager cet article
Repost0

Petit aperçu du Croisic

Publié le par Michel Carlué

 

Le Croisic est une petite cité médiévale située à la pointe de la presqu'ile Guérandaise. Elle a de quoi séduire le visiteur. Les demeures historiques implantées à proximité du quai sont magnifiques. Elles datent des 15ème, 16ème et 17ème siècles et constituent un écrin d'une haute authenticité pour ce décor portuaire. 

L'ambiance est assez animée et la pêche professionnelle encore active, mais en sursis. A terme les bateaux des plaisanciers envahiront tous les espaces portuaires disponibles ......

Deux parcs paysagés, l'un situé à l'ouest (le Mont Lénigo) et l'autre à l'est (Le Mont-Esprit) ouvrent des perspectives très intéressantes sur la ville, le port, l'océan, les marais salants, Pen Bron, ainsi que sur La Turballe. Ces "monts" sont constitués de lests de navires venant ensuite se charger en sel au port de Guérande.

La côte sauvage se situe à proximité du Croisic, elle vaut également le détour pour son incontestable beauté, à découvrir dès les premiers kilomètres de la D45 (ne pas oublier de regarder la route).

 

 



 

 





  




          

  
 

    
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 
 

 

 

Publié dans Littoral

Partager cet article
Repost0

Les marais salants de Guérande vus avec une focale fixe de 100 mm

Publié le par Michel Carlué

Voici un petit aperçu photographique de ces marais salants. La maîtrise de l'eau ainsi que le travail fournis tout au long d'une année par les paludiers sont fantastiques. La beauté des lieux ne fait que rajouter un attrait supplémentaire à cet environnement exceptionnel.


























Publié dans Littoral

Partager cet article
Repost0