L'Aubrac Lozérien - 1

par Michel Carlué  -  6 Octobre 2019, 14:54  -  #Lozère, #Aubrac, #Languedoc, #Occitanie, #Montagne, #Photographies, #Vieilles pierres, #village, #été, #paysages

Les textes explicatifs ci-dessous sont intégralement extraits du remarquable article présenté sur Wikipédia : L'Aubrac

 

"L'Aubrac est un haut plateau volcanique et granitique français situé dans le centre-sud du Massif central et aux confins des trois départements de l'Aveyron, du Cantal et de la Lozère. Il présente des ressemblances avec le Cézallier et on peut le rattacher comme lui aux hautes terres d'Auvergne. Il est bordé au nord-ouest par les monts du Cantal, à l'est par la Margeride et au sud par les plateaux calcaires des Grands Causses."

L'Aubrac Lozérien - 1

"La région de l'Aubrac ou monts d'Aubrac ou aussi plateau de l'Aubrac est délimitée au sud par le Lot, au nord par la Truyère et à l'est par la Colagne. Le massif culmine au sud à 1 469 m au signal de Mailhebiau. C'est un massif volcanique relativement ancien (6 à 9 millions d'années) par rapport aux volcans de la chaîne des Puys qui eux, n'ont que quelques milliers d'années. Il prend la forme d'une échine basaltique allongée (30 km de long), de direction nord-ouest/sud-est, surmontant un socle granitique (laccolite de la Margeride), et issue soit d'un volcanisme de type fissural (rift) soit, selon les auteurs les plus récents, de plusieurs volcans de type hawaïen (volcan rouge) très rapprochés les uns des autres. Les laves émises sont basaltiques ou de composition proche. On peut toutefois trouver localement des traces d'éruptions plus violentes, sous forme de tufs ou de brèches, en particulier sur les sommets autour d'Aubrac et à Mailhebiau."

L'Aubrac Lozérien - 1

"Malgré ces éruptions, les sommets de l'Aubrac sont en général peu marqués car les coulées volcaniques ont été fluides et ont semble-t-il construit peu de volcans bien individualisés (ou alors ceux-ci ont peut-être été érodés lors des phases chaudes de la fin du tertiaire). Quelques hauteurs notables ont été dégagées ensuite par l'action des glaciers quaternaires mais beaucoup d'autres ont été rabotées par ces mêmes glaciers, accentuant la mollesse du relief.

 

La crête basaltique domine au nord-est un haut plateau granitique (altitude moyenne : 1 200 m) qui a la particularité d'avoir été recouvert d'une grande calotte glaciaire (500 km2 et 200 m d'épaisseur) à l'ère quaternaire (pléistocène) et à 3 reprises (glaciation de Mindel, de Riss et de Würm). Les glaciers ont laissé des marques visibles un peu partout (vallées en auge en périphérie - comme celle du Bès au nord ou de la Biourière au sud -, moraines, drumlins, blocs erratiques, roches moutonnées) ainsi que des dépôts étendus d'alluvions. Ces dépôts sont parfois exploités (sablières d'Usanges). Quant aux zones de surcreusement glaciaire (ombilic), elles sont souvent occupées par des zones humides, dont un grand nombre de tourbières, et parfois des lacs. Ces derniers ont pu aussi se former en amont de barrages morainiques.

 

Au sud-ouest (côté aveyronnais), le paysage est caractérisé par de fortes pentes boisées (hêtres) qui contrastent avec les immenses pâturages nus de l'Aubrac lozérien. La crête de l'Aubrac domine ici la vallée du Lot par un abrupt de 1 000 m de dénivelé. C'est le pays des Boraldes, rivières courtes et rapides coulant dans des vallées très encaissées et se jetant dans le Lot. Ces vallées ont entaillé le socle de l'Aubrac qui a la particularité d'être ici métamorphique (micaschiste, gneiss) alors qu'il est partout ailleurs granitique."

L'Aubrac Lozérien - 1

 

 

________

 

 

Ce premier article constitue une présentation générale de l'Aubrac complétée par quelques photos prises lors d'une balade pédestre sur les sites des communes de Nasbinals et de Marchastel. Je n'ai pas souhaité alourdir davantage cette approche déjà suffisamment dense. Je vous proposerai donc une suite photographique très prochainement.

 

 

______

 

 

A bientôt si vous le souhaitez.

 

Bien cordialement

 

Michel

 

 

______

 

 

N'oubliez pas de cliquer sur les clichés au format paysage, en faire autant sur ceux au format portrait n'apporte pas grand chose de plus si ce n'est la possibilité de les isoler visuellement du contexte de l'article sur un fond plus sombre.

Nasbinals

Nasbinals

Nasbinals

Nasbinals

Nasbinals

Nasbinals

Nasbinals

Nasbinals

L'Aubrac Lozérien - 1
L'Aubrac Lozérien - 1
L'Aubrac Lozérien - 1
L'Aubrac Lozérien - 1
L'Aubrac Lozérien - 1
L'Aubrac Lozérien - 1
L'Aubrac Lozérien - 1
L'Aubrac Lozérien - 1
L'Aubrac Lozérien - 1
L'Aubrac Lozérien - 1
L'Aubrac Lozérien - 1
L'Aubrac Lozérien - 1
L'Aubrac Lozérien - 1
L'Aubrac Lozérien - 1
L'Aubrac Lozérien - 1
L'Aubrac Lozérien - 1
L'Aubrac Lozérien - 1
L'Aubrac Lozérien - 1
L'Aubrac Lozérien - 1
L'Aubrac Lozérien - 1
L'Aubrac Lozérien - 1
L'Aubrac Lozérien - 1
L'Aubrac Lozérien - 1