Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ardeche

Ardèche - Labastide-de-Virac

Publié le par Michel Carlué

Labastide-de-Virac est un village situé au sud de l'Ardèche, tout près du Gard, à proximité de Vallon-Pont-d'Arc et de Barjac. Nous y avons séjourné très agréablement. Ces photos ont été prises tardivement, à la tombée du jour, les teintes mordorées et la douceur de la lumière ambiantes sont parfaitement naturelles. Le fier château des Roure domine ce beau village. L'environnement de vignes et d'oliviers ajoute encore à son  charme et les senteurs méditerranéennes - non transmissibles par la photographie - embaument l'atmosphère au crépuscule. 

 

___

 

Vous pouvez utiliser - si vous le souhaitez - le système de visualisation très pratique disponible sur cette nouvelle version d'Overblog. Cliquez sur la première photographie pour la voir isolée et en grand. Faire ensuite défiler les autres à l'aide des flèches de déplacement disponibles sur votre clavier. 

 

 

Un commentaire, aussi court soit-il, me ferait vraiment plaisir. La zone de dépot est située en bas de l'article, juste après les photos. Déposez, déposez, ça vous allègera ! N'hésitez pas à formuler vos avis et vos critiques.

 

____

 

Une petite remarque d'ordre photographique pour ceux qui seraient intéressés. J'ai utilisé un appareil hybride Fujifilm X-E2 pour ces clichés. J'en apprécie la discrétion et le rendu chromatique. Je me suis cependant confronté au problème crispant du développement de ses fichiers raw. Ils sont très spécifiques et ne répondent pas au cahier des charges de DxO Labs qui ne traitent pas les images délivrées par ce type de capteur. Je me suis donc retourné vers Lightroom qui permettait de les développer, certes, mais avec une qualité assez moyenne à mon goût. Le programme initialement fourni par Fuji était d'une lenteur désespérante et je ne l'ai jamais mis en pratique. Il se trouve fort heureusement que la société SILKYPIX a développé un logiciel - Raw CONVERTER EX - au début de l'année 2015, son téléchargement est gratuit et les réglages sont nombreux et efficaces. C'est la première fois que je l'utilise et j'en suis satisfait bien qu'il reste toujours un peu lent. Je viens donc de l'adopter.

 

Lien de téléchargement : http://www.fujifilm.com/support/digital_cameras/software/myfinepix_studio/rfc/ 

___

 

Vous pouvez utiliser - si vous le souhaitez - le système de visualisation très pratique disponible sur cette nouvelle version d'Overblog. Cliquez sur la première photographie pour la voir isolée et en grand. Faire ensuite défiler les autres à l'aide des flèches de déplacement disponibles sur votre clavier. 

 

Un commentaire, aussi court soit-il, me ferait vraiment plaisir. La zone de dépot est située en bas de l'article, juste après les photos. Déposez, déposez, ça vous allègera ! N'hésitez pas à formuler vos avis et vos critiques.

___

 

Vous pouvez utiliser - si vous le souhaitez - le système de visualisation très pratique disponible sur cette nouvelle version d'Overblog. Cliquez sur la première photographie pour la voir isolée et en grand. Faire ensuite défiler les autres à l'aide des flèches de déplacement disponibles sur votre clavier. 

 

Un commentaire, aussi court soit-il, me ferait vraiment plaisir. La zone de dépot est située en bas de l'article, juste après les photos. Déposez, déposez, ça vous allègera ! N'hésitez pas à formuler vos avis et vos critiques.

Ardèche - Labastide-de-Virac
Ardèche - Labastide-de-Virac
Ardèche - Labastide-de-Virac
Ardèche - Labastide-de-Virac
Ardèche - Labastide-de-Virac
Ardèche - Labastide-de-Virac
Ardèche - Labastide-de-Virac
Ardèche - Labastide-de-Virac
Ardèche - Labastide-de-Virac
Ardèche - Labastide-de-Virac
Ardèche - Labastide-de-Virac
Ardèche - Labastide-de-Virac
Ardèche - Labastide-de-Virac
Ardèche - Labastide-de-Virac
Ardèche - Labastide-de-Virac
Ardèche - Labastide-de-Virac
Ardèche - Labastide-de-Virac
Ardèche - Labastide-de-Virac
Ardèche - Labastide-de-Virac

Publié dans Vieilles pierres, Ardèche

Partager cet article
Repost0

La Montagne Ardéchoise - 2

Publié le par Michel Carlué

Prenez le centre du département de l'Ardèche, orientez-vous vers l'ouest : voici la Montagne Ardéchoise !

 

Nous voici de retour au sein d'une zone de moyenne montagne. Je lui avais déjà consacré un article (la montagne ardéchoise-1) mais le temps n'était pas alors au beau fixe, les couleurs étaient atténuées bien qu'encore très attrayantes par la bonne volonté des chaumes de céréales, très dorés après la moisson. Nous nous étions promis d'y revenir en pensant que ces paysages devaient être encore plus beaux par jour de grand beau temps. Nous l'avons fait : voici le compte rendu de ce deuxième épisode.

 

Les panoramas s'imposent à vous à perte de vue. Ils sont impressionnants et vous procurent un fort sentiment de liberté. Nous n'avions pas toujours ressenti cela lors de nos randonnées alpestres, là où les sommets s'imposent à vous de manière abrupte et vous signifient clairement que vous ne pourriez dépasser vos possibilités physiques de randonneurs moyens et étendre très loin votre champ de vision. 

 

La montagne ardéchoise se situe loin des grandes agglomérations, tant par la distance que par l'ambiance. L'atmosphère est paisible. De petits villages sont disséminées tout au long des routes sinueuses et étroites. Les paysages montagneux, partagés entre prairies et forêts, sont magnifiques. Les sucs viennent agrémenter cet immense plateau par leurs reliefs en dômes réguliers.

___

 

Le Mont Gerbier de Jonc est un suc phonolitique de près de 8 millions d'années et de 1551 m d'altitude. Il est moins élevé que le Mont Mézenc (1753 mètres) mais plus visité car la Loire y prend sa (ses) source(s). Il est toutefois regrettable que ce remarquable site, sur le plan géologique comme sur celui de la bioversité, soit pollué par un marché forain et ses baraquements. Je comprends que les impératifs économiques soient vitaux pour les habitants de la contrée, mais là c'est trop. Les villages existent à proximité du Mont Gerbier (Saint-Eulalie, Borée, Saint-Martial, etc), l'activité économique liée au tourisme aurait pu y trouver naturellement sa place et les redynamiser. Nous nous faisions une autre idée de l'environnement du Mont Gerbier tel qu'il est présenté sur les photos et sur les textes - trompeurs - des guides touristiques, la réalité est toute autre...  

 

La phonolite est une roche magmatique volcanique à structure microlithique fluidale. De couleur grise à verdâtre, elle est composée de feldspath, de feldspathoïde et d'une pâte de verre peu abondante. La phonolite se débite en dalle. Cette roche se caractérise par un son clair quand on frappe une dalle. C'est cette propriété qui a donné son nom à la roche.

 

Les sucs sont des volcans éteints qui ont la forme de pitons ou de dômes. On parle de volcanisme "peléen" (du nom de la montagne Pelée, en Martinique). La présence de ces pointes volcaniques est liée au soulèvement alpin. Lors de la formation des Alpes, qui a entrainé une importante élévation du Massif Central, le magma visqueux et épais s'est infiltré par les fractures du socle granitique provoquant des éruptions volcaniques. La lave, se figeant très rapidement en arrivant en surface, a donné en refroidissant les formes caractéristiques que l'on observe aujourd'hui.

 

___

 

Le Mont Mézenc constitue le point culminant de la montagne ardéchoise avec ces 1754 mètres d'altitude.  Il établit visuellement la limite entre Ardèche et Haute-Loire. Il est constitué de deux sommets distants d'un demi-kilomètre. Le sommet Sud est le plus élevé à 1 753 mètres d'altitude, il est situé dans le département de l'Ardèche dont il est le point culminant, sur la commune de Borée. Le sommet Nord est surmonté d'une croix et culmine pour sa part à 1 744 mètres d'altitude, à la jonction des communes de La Rochette, Chaudeyrolles et des Estables. Il s'agit du point culminant du département de la Haute-Loire. Le Mézenc est un dôme de phonolite datant de 7 millions d'années. Il est entouré de plateaux basaltiques du même âge et d'autres dômes de phonolite ou de trachyte. Vous en trouverez quelques photos dans l'article ci-dessous.

 

______

 

Vous pouvez utiliser - si vous le souhaitez - le système de visualisation très pratique disponible sur cette nouvelle version d'Overblog. Cliquez sur la première photographie pour la voir isolée et en grand. Faire ensuite défiler les autres à l'aide des flèches de déplacement disponibles sur votre clavier. 

 

Un commentaire, aussi court soit-il, me ferait vraiment plaisir. La zone de dépot est située en bas de l'article, juste après les photos. Déposez, déposez, ça vous allègera ! N'hésitez pas à formuler vos avis et vos critiques.

La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2
La Montagne Ardéchoise - 2

Partager cet article
Repost0

L'Ardèche : Jaujac

Publié le par Michel Carlué

L'Ardèche : Jaujac

Cartographie géologique simplifiée montrant dans le périmètre concerné, trois zones d'anciennes activités volcaniques à savoir la Coupe de Jaujac, le volcan du Souihol et le Maar Doris. Les deux premiers sont des volcans de type strombolien. Le troisième, situé à l'emplacement de la station thermale de Neyrac-les-Bains est un cratère d'explosion. Les volcans de ce type sont issus de la rencontre entre un magma (lave) très chaud (1200°C) et de l'eau contenue dans le sous-sol à plusieurs centaines de mètres de profondeur.

L'Ardèche : Jaujac

La Coupe de Jaujac : volcan strombolien reposant sur les strates de Carbonifère, dont l'unique coulée a égueulé le cratère lors de la coulée de lave. La forme caractéristique en fer à cheval est ouverte au nord.

L'altitude du territoire communal varie de 332 à 1 207 mètres, entre la vallée du Lignon et les serres du Tanargue et de la Croix de Bauzon. Le bourg principal de Jaujac est bâti sur les pentes d'un ancien volcan couvert d'une châtaigneraie. Les chaussées basaltiques issues de ce volcan sur six kilomètres sont parmi les plus imposantes d'Europe et forment une chaussée des géants. La localité comprend le col de la Croix de Millet, situé à 776 mètres d'altitude.

 

Le massif du Tanargue est de constitution majoritairement granitique. Localement, sur certaines parties du relief, le granite subit une métamorphose suite à son altération progressive, donnant alors naissance à des roches métamorphiques comme des schistes, des gneiss et même du grès. Consécutivement aux éruptions passées des volcans de la commune, on note également des roches d'origine volcaniques comme des basaltes, notamment sous formes de coulées basaltiques. Jaujac fait partie du bassin houiller de Lalevade d'Ardèche, aujourd'hui inexploité. Ce charbon trouve son origine par la présence d'une enclave de terrain stéphanien (schisto-gréseux) au sein de la vallée du Lignon. Jaujac est traversée d'ouest en est par la rivière le Lignon.

 

Le volcan de Jaujac est jeune et de type strombolien. Il présente un cratère égueulé orienté nord. La coulée émise par ce volcan offre sur 3,5 kilomètres une falaise de prismes, résultant de l'érosion du Lignon. La coulée basaltique du volcan est considérée comme l'une des plus belles d'Europe.

 

Coupe de Jaujac : Volcan strombolien reposant sur les strates de Carbonifère, dont l'unique coulée a égueulé le cratère lors de la coulée de lave. La forme caractéristique en fer à cheval est ouverte au nord. Des roches volcaniques (scories) sont présentes tout au long du sentier conduisant au sommet du volcan. Il est possible à mi-chemin d'observer des "pseudo coulées", ou roches scoriacées. Certaines masses de laves auraient été projetées à faible altitude puis auraient coulé sur la pente avant de se refroidir.
En prenant la route en direction de St-Cirgues-de-Prades, il est possible d'observer le côté extérieur du volcan sur le site de l'ancienne carrière d'extraction de Laulagnet. Le flanc de la montagne donne à voir les différents produits émis lors des éruptions sous forme de strates (scories, lapilli rouges).

La coulée de lave : Elle repose en partie sur le bassin houiller (ensemble se caractérisant par la présence de roches carboniques) de Prades-Jaujac, l'autre étant sur le socle cristallin. Elle a emprunté en fin de parcours le cours du Lignon qui a reformé son lit en incisant la coulée, révélant les prismes basaltiques. Les différents étages de la formation des orgues (vraie colonnade, entablement et fausse colonnade) sont nettement visibles depuis le lit du cours d'eau. En amont de Jaujac il est possible d'observer différents types de roches de part et d'autres de la rivière : rive gauche, les orgues basaltiques provenant de la coulée, et rive droite, les roches métamorphiques, qui sont des roches ayant changé de composition après un changement de température initiale. A partir de Jaujac, sur la rive droite se trouve la coulée, et rive gauche le socle métamorphique. La coulée de lave, bloquée en aval par le Souilhol a reflué de quelques mètres dans le ruisseau de la Motte, et des orgues basaltiques y sont également observables. Les plages sont constituées d'alluvions, de gros blocs de granites et de migmatites provenant du bassin versant du Lignon, charriés par le cours d'eau.

 

Texte extrait du site : GéoParc des Monts d'Ardèche - LIEN

 

______

 

 

Cette balade a été très agréable. L'Office de Tourisme de Jaujac était fermé le dimanche après-midi mais peu importe, nous nous sommes dirigés vers la maison du Parc Régional des Monts d'Ardèche où une jeune personne fort aimable nous a très bien expliqué ce que nous pouvions faire en cette belle demi-journée. La géologie a rapidement pris le dessus et les orgues et autres prismes basaltiques ont tenu la vedette sur les rives du Lignon et même au delà dans le ruisseau - asséché à cette période de l'année - de la Motte. Vous trouverez ci-dessous des photos beaucoup plus explicatives qu'un long discours.

 

______

 

 

Vous pouvez utiliser - si vous le souhaitez - le système de visualisation très pratique disponible sur cette nouvelle version d'Overblog. Cliquez sur la première photographie pour la voir isolée et en grand. Faire ensuite défiler les autres à l'aide des flèches de déplacement disponibles sur votre clavier. 

 

Un commentaire, aussi court soit-il, me ferait vraiment plaisir. La zone de dépot est située en bas de l'article, juste après les photos. Déposez, déposez, ça vous allègera ! N'hésitez pas à formuler vos avis et vos critiques.

 

L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac
L'Ardèche : Jaujac

Partager cet article
Repost0

L'Ardèche : Viviers

Publié le par Michel Carlué

De retour de Saint-Montan pourquoi ne pas s'arrêter à Viviers qui était sur notre route ? C'était en fait une trés bonne idée. Cette visite s'est avérée extraordinaire : quel patrimoine architectural ! Un régal que de se balader dans le dédale des villes basses et hautes, un plaisir qu'un amoureux des vieilles pierres et de la photographie se doit de déguster sans modération. La réalisation de cette série de clichés m'a littéralement emballé et les résultats me paraissent à la hauteur de l'emballement initial (constat peu modeste je le reconnais). La tendance faiblement colorée et presque monochromatique de certaines de ces photos laisse à penser que leur conversion en noir et blanc serait profitable : à vérifier.

 

"Capitale du Vivarais, située au confluent du Rhône et de la rivière Escoutay, Viviers en Ardèche est un site exceptionnel. Troisième secteur sauvegardé de toute la région Rhône Alpes, Viviers possède un patrimoine bâti hors normes. En effet, on n'y dénombre pas moins de 17 bâtiments classés monuments historiques.

Cité épiscopale (résidence de l'évêque) depuis prés de 15 siècle, Viviers est passé de ville gallo-romaine, à celle du Moyen-âge, de la renaissance puis du XVIII° siècle : ainsi elle a gardé des traces de chacune de ces époques.

Viviers doit son nom aux vivariums qui servaient de réserves alimentaires à Alba. Au V° siècle, l'évêque quitte Alba pour s'installer à Viviers. La particularité de Viviers est que la ville possède une double enceinte fortifiée séparant la ville en deux. La ville haute, complètement isolée par ses propres remparts était réservée à l'évêque et son chapitre ainsi qu'au clergé, alors que la ville basse était consacrée aux notables et commerçants."

 

Je n'entrerai pas dans les détails historiques relatifs à cette cité. Je vous laisse le soin de consulter le site bien documenté de Bienvenue en Ardèche : VIVIERS

 

___

 

 

Vous pouvez utiliser - si vous le souhaitez - le système de visualisation très pratique disponible sur cette nouvelle version d'Overblog. Cliquez sur la première photographie pour la voir isolée et en grand. Faire ensuite défiler les autres à l'aide des flèches de déplacement disponibles sur votre clavier. 

 

Un commentaire, aussi court soit-il, me ferait vraiment plaisir. La zone de dépot est située en bas de l'article, juste après les photos. Déposez, déposez, ça vous allègera ! N'hésitez pas à formuler vos avis et vos critiques.

 

___


 

L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers
L'Ardèche : Viviers

Partager cet article
Repost0