Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog photographique biodégradable

Hommage à mes lunettes


Vous ne les connaissez pas et le fait de ne pas vous les avoir présentées me paraît totalement injuste.


Elles sont mes compagnes de tous les instants, je ne vois ce qui m'entoure qu'à travers elles. Elles ne me cachent rien, sauf si elles sont sales après avoir été longtemps en contact avec mon nez et avec mes yeux, eux-mêmes rivés au viseur de mon appareil photographique.


Malgré ce petit inconvénient je dois reconnaître que c'est le plus souvent la transparence parfaite entre-nous. Nous formons ce que l'on pourrait appeler un couple fusionnel. Que la vision concernée soit celle de près ou celle de loin, nous ne nous éloignons jamais les uns des autres.

Elles s'adaptent progressivement à mes exigences visuelles, leurs verres sont particulièrement accommodants à cet égard. Je leur suis parfois infidèle, mais ces coups de canif dans le pacte d'alliance sont entièrement de ma faute car il m'arrive de les abandonner sans pouvoir me souvenir où. Il s'ensuit une recherche désespérée et c'est alors que je prends vraiment conscience de mon attachement pour cette paire d'amies fidèles.

Que serais-je sans elles, un handicapé à coup sûr. Merci à mes chères (aux deux sens du terme) amies.

Je ne pouvais pas faire moins que de vous tirer le portrait à la lumière naturelle, après vous avoir fait une beauté, pas de maquillage dans ce cas mais un bon nettoyage au liquide vaisselle accompagné d'un rinçage à l'eau claire, les gouttes sont encore visibles sur la photo.


Avec toute la reconnaissance d'un presbyte doublé d'un astigmate




Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Michel Carlué

- Pas sérieux ; - Provocateur ; - La nature est mon amour ; - La montagne j'adore même si elle n'est pas plate.
Voir le profil de Michel Carlué sur le portail Overblog

Commenter cet article

olivier87 03/10/2010 19:14



 la commune de Saint Léger  prend conscience de sa richesse archéologique; on lui doit des compliments et des encouragements.


 tes photos? j'en crève de jalousie.