Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog photographique biodégradable

Gimel les cascades

 
Tout près de Tulle , en Corrèze, une visite lors d'une journée pluvieuse en avril 2009.

Le temps était certes très humide mais la beauté du site était au rendez-vous. Je suis parfaitement conscient qu'il faut toujours contempler ce qui nous entoure, avec ou sans parapluie,  et que les photographies prises par mauvais temps sont souvent pleines de caractère.....

Le village de Gimel, très beau et authentique au demeurant, est niché dans une zone géologique de faille, tourmentée et sauvage. Le tumulte des cascades témoigne de leur présence alors que l'on ne les visualise pas en arrivant. La rivière Montane doit absolument rejoindre la rivière Corrèze et c'est la Montane qui fait l'effort  de rejoindre sa collègue en faisant un saut de plus de 140 m de dénivellé.

 

"Gimel-les-Cascades abrite deux trésors, celui de l’église St-Pardoux (châsse de St-Etienne, 12e, en émail de Limoges) et celui formé par la rivière Montane qui enchaîne les cascades. Premier site classé en France et chanté par Abel Hugo, le frère de Victor, les cascades de Gimel constituent l’un des grands rendez-vous corréziens naturels.
Trois cascades se succèdent sur une courte distance : le Grand Saut de 45 m, la Redole (38 m) et la Queue de Cheval (60 m) qui plonge directement dans le profond Gour de l’Inferno. La chute totale affiche donc 143 m et correspond à une grande faille géologique, celle d’Argentat (de Bourganeuf – Creuse – jusqu’à Decazeville en Aveyron, soit 160 km). Un sentier aménagé permet d’admirer ces cascades ; il longe de près (escalier en bois) la Queue de Cheval."

D'après le guide Chamina des circuits touristiques en Massif Central 





















 

 

 



 

 









 

 

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Michel Carlué

- Pas sérieux ; - Provocateur ; - La nature est mon amour ; - La montagne j'adore même si elle n'est pas plate.
Voir le profil de Michel Carlué sur le portail Overblog

Commenter cet article