L'Ardèche - Thueyts - 1

par Michel Carlué  -  18 Septembre 2015, 14:06  -  #Vieilles pierres

Thueyts est un village de caractère traversé par un important axe de communication entre Aubenas et Le Puy, reliant le massif central à la Vallée du Rhône, Le village est posé sur une plateforme soutenue par une coulée basaltique appelée la "Chaussée des Géants". Ellle offre une vue inoubliable sur la vallée.

Le village de Thueyts est entouré de montagnes verdoyantes. Il fait bon y vagabonder en découvrant ses ruelles et ses maisons chargées d'histoire. Il est également possible et même recommandé d'emprunter " l'Echelle du roi et l'Echelle de la reine ", deux escaliers taillés dans une faille de basalte, pour rejoindre le Pont du Diable (site classé) qui franchit l'Ardèche.

 

Nous sommes donc partis du parc du Château de Biou, pour ensuite nous engager dans le sentier qui descend sous le parc et finalement emprunter les escaliers qui conduisent sous le pont de "la Gueule d'Enfer", ou pont de "l'Apic". Les murs, bâtis avec les prismes basaltiques tombés de la falaise, sont très caractéristiques. Le chemin passe au pied de la falaise, cette dernière, une des plus importantes d'Europe, mesure en moyenne 80 mètres de haut. La cascade du Merdaric fait un saut d'une centaine de mètres entre basalte et granitoïdes. Elle était réduite à l'état d'un filet d'eau du fait de la sécheresse de cette année. Ce chemin, très ancien, nous conduit au Pont du Diable. Ce site remarquable permet d'apprécier le travail de l'eau qui a construit un gigantesque chaudron en amont. Il n'y pas si longtemps ce gourd s'appelait le gourd du chaudron.

 

Voici donc quelques photos préliminaires de cette approche de Thueyts, du village jusqu'au Pont du Diable. D'autres articles et d'autres photographies suivront. Le deuxième illustrera notre montée à Fargebelle parmi les ruines des villages fermés cévenols du 14ème siècle jusqu'à l'Echelle de la Reine et ses 215 marches. Le troisième et dernier volet sera consacré au village de Thueyts et à ses beautés architecturales.

 

A bientôt et bien cordialement

 

Vous pouvez utiliser - si vous le souhaitez - le système de visualisation très pratique disponible sur cette nouvelle version d'Overblog. Cliquez sur la première photographie pour la voir isolée et en grand. Faire ensuite défiler les autres à l'aide des flèches de déplacement disponibles sur votre clavier.

 

Un commentaire, ausi discret soit-il, me ferait vraiment plaisir. C'est en bas de l'article, juste après les photos ! N'hésitez pas à formuler des avis et des critiques. Si toutefois vos propos devenaient trop vexatoires je n'en ferai pas une maladie et je me contenterai de répondre à vos sarcasmes par d'autres inepties qui ne vous feront pas plaisir, je suis assez doué pour ça. :-)

L'Ardèche - Thueyts - 1
L'Ardèche - Thueyts - 1
L'Ardèche - Thueyts - 1
L'Ardèche - Thueyts - 1
L'Ardèche - Thueyts - 1
L'Ardèche - Thueyts - 1
L'Ardèche - Thueyts - 1
L'Ardèche - Thueyts - 1
L'Ardèche - Thueyts - 1
L'Ardèche - Thueyts - 1
L'Ardèche - Thueyts - 1
L'Ardèche - Thueyts - 1
L'Ardèche - Thueyts - 1
L'Ardèche - Thueyts - 1

Onvqf 20/10/2015 20:03

Bonsoir,
Encore une très belle série,
Ce pont est vraiment Magnifique et la transparence de cette eau assez exceptionnelle,
Une belle soirée,
David,

Michel Carlué 21/10/2015 09:08

Ce lieu ardéchois est assez magique pour qui aime la nature et la moyenne montagne à fort accent volcanique. Merci pour vos messages et vos passages et à bientôt - Michel

Yo 19/09/2015 00:27

J'ai bien aimé mettre mes pas dans les vôtres dans ces petits chemins, ça sentait bon les vacances et les vieilles pierres - et plonger dans cette eau limpide et certainement bien fraîche, quelle envie ! ça n'a pas dû être facile de photographier avec cette lumière écrasante.

Michel Carlué 19/09/2015 10:11

Tiens tiens, un message de Yo, voilà donc une personne qui sait lire jusqu'au bout des articles :-) :-) Merci beaucoup
Alors, comme ça, tu aimes aussi marcher le long des petits chemins parmi les vieilles pierres, comme je te comprends ! Quant à l'eau de la rivière Ardèche nous n'avons pas eu le temps d'apprécier sa fraîcheur, mais sa couleur : hummm. Oui tu as parfaitement raison, il n'a pas été facile de photographier avec des contrastes lumineux qui dépassent largement les capacités "d'encaissement " de l'appareil. Autant te dire qu'il faut ne photographier que ce qui parait possible en termes de lumières et passer beaucoup de temps une fois rentré de vacances à tenter de rattraper des sous et des surexpositions. Je te souhaite un excellent week-end - Bien amicalement - Bises - Michel