Tendance floue sur toute la ligne

par Michel Carlué  -  23 Novembre 2009, 10:14  -  #Billet d'humeur


Histoire de ne pas voir la réalité en face, sans bouger l'appareil, mais en pratiquant un réglage de mise au point  manuel ( en fait une mise au flou) en visualisant l'effet obtenu dans le viseur du reflex et en déclenchant quand on est satisfait de l'effet obtenu.

Ce procédé est également utilisé dans l'art pictural, il y est nommé "sfumato" (sfumato  : nom masculin, il qualifie un modelé vaporeux et estompé des formes...).

L'effet de flou est aussi une spécialité de nos femmes et hommes  politiques. Il a inspiré de nombreux artistes aujourd'hui disparus, la nouvelle génération a pris le relais et elle excelle dans l'art de manipuler les citoyens peu clairvoyants. 

Cette technique ("sfumato verbal" également nommé "langue de bois") consiste à créer un écran de fumée afin de masquer temporairement la vérité. Elle est souvent accompagnée d'une autre pratique, qualifiée de "trompe l'oeil", qui génère une diversion et détourne l'attention du citoyen des idées et des idéaux qui en valent vraiment la peine mais qui pourraient les empêcher (les politiques pas les citoyens) d'accéder au pouvoir ou de s'y maintenir.

Par exemple, quoi de mieux qu'un débat sur l'identité nationale pour faire oublier le marasme économique et les problèmes qu'il engendre pour une partie de notre population. La récupération des voies des personnes persuadées que les "gens venus d'ailleurs" sont responsables de leurs malheurs sera probablement d'une redoutable efficacité lors des prochaines échéances électorales.

Quoi de mieux que la commémoration un tantinet ostentatoire de la chute du mur de Berlin pour glorifier la liberté dont nous jouissons dans un système démocratique qui, tout le monde en a conscience, constitue la panacée universelle (vive le capitalisme, vive l'ultra libéralisme économique, vive la libre entreprise et les délocalisations, vive les sous-payés du tiers ou du quart monde, vive le travail à temps partiel pour les pays riches).

Quoi de mieux qu'un sommet comme celui qui va s'ouvrir à Copenhague pour nous faire croire que les nations vont être capables d'accorder leurs violons afin de mettre en oeuvre très rapidement des mesures efficaces pour sauver ce qui peut l'être encore sur notre chère planète. Il y a déjà eu d'autres grandes messes de ce type (protocole de Kyoto) et l'on en connait les résultats.

Quoi de mieux qu'un match de football minable pour alimenter des polémiques sans intérêt et détourner nos consciences du fait qu'un milliard de personnes soufrent de malnutrition sur notre planète.

Les empereurs Romains avaient déjà pris à leur compte cette recette pour inhiber la lucidité populaire.
D'après Wikipédia : "La passion des Romains et, plus tard, celle des habitants de Constantinople pour les courses de chars et de chevaux, allèrent jusqu'à l'extravagance. Des listes des chevaux (Libelli) avec leurs noms et leurs couleurs étaient colportées dans la foule; des paris énormes s'engageaient pour ou contre chaque faction. Quelquefois les disputes entre les factions dégénéraient en violences ouvertes et en rixes sanglantes. Sous Justinien, par exemple, il y eut plus de 30.000 hommes tués pour les factions verte et bleue. Après ce déplorable événement, la dénomination de faction, mais non la chose, disparut des jeux du cirque."
Cela ne vous trouble pas ? Moi si !
.

Juste quelques photos floues











elmer 27/11/2009 09:59


Article intéressant. Merci du retour.


Michel Carlué 27/11/2009 10:25


Sympa ton passage et ton message. J'ai essayé de faire passer ce que ressens à propos de nombreux aspects détestables de notre forme de société, les chiffres du chomage tombés ce matin ne font que
me renforcer dans mes convictions. Où se situe l'Homme dans ce système ?????? Existe-t-il vraiment ou n'est-il qu'une utilité pour le plus grand profit de certains : prêt à l'emploi temporaire et
prêt à jeter ......
Bien cordialement
Michel


alain 23/11/2009 23:53



Voici un texte que j'aurais très bien pu écrire moi même, tant je partage cette vision d'un monde ou le paraître est plus important que
l'être. Un monde où l'égoïsme règne en maître, où le mensonge lui sert une soupe bien grasse et bien chaude dans sa gamelle d'or. Voilà, c’est dit et un coup de gueule fait tellement de bien à
l’âme. Bonne soirée à toi. Amitiés.



Michel Carlué 25/11/2009 10:15


Merci beaucoup Alain,
Il y a des commentaires qui sont plus que des commentaires, ils font chaud au coeur et le tien en fait partie.
Bien amicalement
Michel