Robert Tatin et la Peinture

par Michel Carlué  -  14 Novembre 2009, 09:51  -  #Art


Dès son enfance, Robert Tatin est remarqué par ses instituteurs pour ses qualités d'observation et son imagination vagabonde.

Ses peintures les plus anciennes dans la collection du musée datent de 1919. Alors âgé de dix-sept ans, il est inscrit à l'École des Beaux Arts de Paris et dans l'atelier de fresque de l'École des Arts Appliqués. Il apprend à maîtriser des techniques académiques héritées du XIXème siècle, comme en témoigne par exemple "Autoportrait" de 1926.
Ses activités professionnelles d'artisan développent chez lui le goût pour la perfection : une quête qui ne le quittera jamais.

Profondément marqué par les horreurs de la seconde guerre mondiale Robert Tatin décide de se lancer dans une vie artistique sans concessions, lui permettant d'exprimer son amour de la vie, de la liberté et de la paix.
En participant à la reconstruction du "Paris culturel" il fréquente Prévert, Giacometti, Dubuffet et jouit d'une reconnaissance nationale.

Vers le milieu du XXème siècle, grâce à ses voyages en Amérique du Sud et au contact des Amérindiens, il se libère définitivement des dogmes académiques et élargit son registre de couleurs.
Sa notoriété devient internationale.

C'est vers 1960, de retour en France, qu'il affirme toute l'étendue de sa technique picturale. Depuis, une centaine de peintures sont présentées au musée, tandis qu'un nombre considérable, et encore inconnu, parcourt le monde à travers des collections publiques et privées.
En 1979, quatre ans avant son décès, Robert Tatin décide de s'arrêter de peindre en laissant sa dernière oeuvre inachevée.

 
Texte extrait de l'ouvrage de l'équipe du Musée Robert Tatin
 
Voici quelques photos des oeuvres exposées au musée, la prise de clichés n'était pas autorisée et c'est pour cela que je les ai prises ... (en douce).

 





 

Arcane 6 , 1971 (détail)




 

 

Le Cri, 1970


 

 

Le Cirque ,1973 (détail)


 

 

Maryvonne Fille de Lune , 1969




 

 

Arcane 6, 1971







 

 

 


Les Mystères de la Femme (1968)

 

gaume 28/10/2020 12:32

les photos ne sont pas autorisées dites vous .... il faut parfois transgresser , encore merci;

denis gaume 24/05/2018 13:13

merci pour ce voyage dans l'univers de robert Tatin

Michel Carlué 15/06/2018 22:47

De rien Denis, c'est agréable de faire partager à d'autres personnes de merveilleuses œuvres par le biais des photographies même si, dans ce contexte, elles n"étaient pas autorisées. :-)