Profondeur de champ en photographie

par Michel Carlué  -  4 Novembre 2010, 14:59  -  #Technique photographique

 

 

Il est utile de mettre l'accent sur l'importance de la profondeur de champ lors d'un rendu photographique, maîtriser ce paramètre est essentiel.

 

Quel que soit le type d'objectif et d'appareil que vous utilisez vous faites la mise au point (focus) sur une zone de l'image que vous souhaitez particulièrement mettre en valeur : les yeux d'un visage, l'anse d'une tasse à café, les cloches d'une église, etc, etc....

 

Si vous observez votre photographie, votre oeil perçoit une plage de netteté qui s'étend sur 1/3 de sa valeur au devant de la zone de mise au point et pour les 2/3 restant en arrière de cette zone. C'est ce que l'on nomme la profondeur de champ.

 

La question se pose alors de savoir comment maîtriser ce paramètre en isolant le plus possible un élément visuel d'intérêt hors de son contexte.

 

- Le premier point important est de disposer d'un appareil dont vous pouvez débrayer les automatismes afin de passer en mode manuel A, comme aperture, sur la molette de sélection (mode priorité à l'ouverture).

 

- Le deuxième point est de choisir la plus grande ouverture disponible sur votre objectif, plus les valeurs affichées son faibles et plus l'ouverture possible pour votre objectif sera importante. Par exemple des objectifs ouvrant à 1,8, 2 ou 2,8 sont des objectifs à grande ouverture et qualifiés de très lumineux. L'avantage d'une grande ouverture est de limiter l'étendue de la plage de netteté autour de la zone sur laquelle vous avez fait la mise au point. Vous créez alors un flou d'arrière plan que les japonais nomment un "bokeh". Avec un appareil reflex il vous sera possible de visualiser quel sera sera l'aspect de ce flou eu appuyant sur le testeur de profondeur de champ, si ce testeur existe, .....

 

- Le troisième point, pour obtenir un beau flou d'arrière plan afin d'isoler un élément de l'image, est d'utiliser un zoom à sa plus longue focale. Si vous avez un zoom de type 24-70 mm utilisez le à sa focale 70 mm. 

 

- Le quatrième point à prendre en compte est de considérer que plus un capteur d'appareil photo sera de taille réduite, moins le flou d'arrière plan sera facile à obtenir. Autrement dit il ne faut pas trop compter sur les compacts numériques et les bridges pour obtenir des arrières plans flous, à moins que l'ouverture de l'objectif puisse être très importante  (1,8, 2 ou 2,8) et que vous l'utilisiez à sa focale la plus longue. Les compacts et les bridges à très longues focales peuvent s'avérer intéressants à cet égard (compacts montant à des équivalents de 300 mm et bridges à téléobjectifs poussant jusqu'à des équivalents 600 voire 700 mm. Cependant, à ces focales, l'ouverture de votre objectif va être fortement restreinte sur votre compact ou votre bridge et va donc contrarier l'obtention d'un beau "bokeh". 

 

La solution idéale consiste donc à faire l'acquisition d'un reflex numérique dont le capteur sera de taille beaucoup plus importante que celui d'un compact ou d'un bridge et de lui associer un objectif à focale fixe à grande ouverture (1,8 par exemple).

 

Les photos à faible profondeur de champ que je vous propose de regarder ci-dessous ont été réalisées avec un vieux reflex numérique (Canon EOS 20D) dont le capteur est au format APS-C, plus petit que le format 24/36 (full frame). Cet appareil a été équipé d'un objectif 50 mm basique ouvrant à 1.8. Cet objectif est tout en plastique mais donne des résultats bluffants pour un coût modeste. L'EOS 20D peut se trouver sur le marché de l'occasion (eBay ou autre entre 200 et 300 euros) et le 50 mm 1,8 II de chez Canon peut s'acquérir neuf (100 euros).

 

Les grandes ouvertures présentent l'immense avantage de pouvoir travailler en intérieur et sans flash, ce qui n'est pas fait pour me déplaire.

 

Les photos présentées dans cet article ont été réalisées à une sensibilité de 400 ou de 800 ISO, à une ouverture de 1,8 et à main levée.

 

Merci pour m'avoir lu jusqu'au bout ! 

 

 

 

Pbase MG 9487 DxO

 

 

 

Pbase MG 9488 DxO

 

 

 

Pbase MG 9494 DxO

 

 

 

Pbase MG 9499 DxO

 

 

 

Pbase MG 9505 DxO

 

 

 

Pbase MG 9508 DxO

 

 

 

Pbase MG 9506 DxO

 

 

 

Pbase MG 9509 DxO

 

 

 

Pbase MG 9507 DxO

 

 

 

Pbase MG 9526 DxO

 

 

 

Pbase MG 9517 DxO

 

 

 

Pbase MG 9529 DxO

 

 

 

Pbase MG 9522 DxO

 

 

 

Pbase MG 9538 DxO

 

 

 

Pbase MG 9524 DxO

 

 

 

Pbase MG 9525 DxO

 

 

 

Pbase MG 9530 DxO

 

 

 

Pbase MG 9535 DxO

 

 

 

Pbase MG 9543 DxO

 

alain 17/11/2010 07:11



J'ajouterai simplement que plus on grossit, et plus la profondeur de champs est minime, cela pose quelques problèmes à la pratique de la
macrophotographie. Bel article bien épaulé par tes clichés.
Alain







Michel Carlué 18/11/2010 08:11



Remarque très juste Alain. D'ou la nécessité de s'aider d'un trépied pour le mise au point en macrophotographie et de débrayer l'automatisme du focus, mieux vaut regarder dans son viseur et
utiliser le testeur de profondeur de champ.  Merci pour ton passage.



Cistu 06/11/2010 22:19



Ah bah oui... c'est un superbe rendu... ces gros plans sont beaux.... j'imagine tous les choix artistique que cela ouvre, en matière de point de vue, cela met en valeur l'objet de la photo....
oui oui oui... je garde ton article sous le coude pour mieux l'étudier, le comprendre ... et le jour où je pourrais avoir un bel appareil ... quel plaisir ce sera... en attenant, je bidouille
avec mon petit compact déjà pas mal et emprunte de temps en temps à mes amis... Bises amicales et merci de partager ton savoir-faire !!!!



Michel Carlué 18/11/2010 07:39



Merci Cistu, je tente de mettre l'accent sur des éléments importants de la maîtrise photographique en considérant que j'ai également moi même énormément de choses à apprendre. Un reflex et ses
objectifs sont des éléments déterminants du contrôle de la profondeur de champ, mais ils sont encombrants et CHERS !!!! Merci de t'intéresser à ce que j'écris et bonne journée. 



chris03 04/11/2010 18:13



Bon je vais relire tout ça à tête reposée Belle démonstration par cette série !



Michel Carlué 18/11/2010 07:30



J'ai essayé de mettre l'accent sur point important de la maîtrise photographique, mais le contrôle de la profondeur de champ est très difficile à mettre en pratique avec un compact vu la petite
taille du capteur qui génère une profondeur de champ très importante et donc une netteté importante.