Paquerettes

par Michel Carlué  -  26 Avril 2011, 09:00  -  #Nature et photographie

 

 

 

Bellis perennis

Astéraceae

Tubuliflore


 

Qu’il s’agisse de la petite pâquerette des gazons qui prolifère souvent dans les endroits piétinés ou de la pâquerette à massifs si attendrissante avec ses pompons rouges ou roses, on ne peut rester insensible aux charmes sans façon des fleurs de Bellis perennis.
Bien que ce soit en réalité une plante herbacée vivace, on la cultive généralement comme une plante bisannuelle car dès la 3éme année, elle produit moins de fleurs. Les pâquerettes existent en de nombreuses variétés horticoles, à fleurs plus ou moins grosses dont les couleurs sont blanches, roses ou rouges.

 

Si je laisse le gazon de mon jardin évoluer en libre cours c'est que, d'une part je suis un farouche partisan de la biodiversité et que, d'autre part, cela permet à certaines plantes vivaces comme la paquerette de s'installer et de fleurir très joliment entre deux tontes du gazon.

 

C'est allongé sur l'herbe tendre et mouillée que j'ai pris ces quelques photos qui prolongent le descriptif chronologique de l'évolution du jardin en ce printemps 2011.

 

 

 

 

Pbase MG 0395

 

 

 

 

Pbase MG 0348

 

 

 

 

Pbase MG 0400

 

 

 

 

Pbase MG 0394

 

 

 

mouneluna 26/04/2011 11:44



je n'arrive pas à faire des photos avec un fond  flou et une fleur nette en gros plan ; comment fais tu


j'ai un lumix G1


merci d'avance



Michel Carlué 26/04/2011 18:33



Bonsoir Moune,


Ta question est très bonne. Comment y répondre ? Le G1 est un reflex à objectifs interchangeables, je pense. Il faudrait que tu me donnes les caractéristiques de son objectif : variation de la
focale pour un zoom et surtout l'ouverture maximale qui est déterminante dans le cas qui nous intéresse. Elle conditionne la profondeur de champ. Plus un objectif ouvre et plus il te permettra,
lorsque tu choisiras une grande ouverture en passant en mode A (aperture - priorité à l'ouverture), d'isoler un objet d'intérêt de son contexte et d'obtenir des flous d'avant et d'arrière plan.
Une autre considération : plus la focale utilisée est longue (tu zoomes à fond) et plus la profondeur de champ sera limitée et le flou d'arrière et d'avant plan prononcé.  Ceci dit si tu
utilises un zoom standart il y a de fortes probabilités que ton ouverture maximale soit de l'ordre de 5 ou 5,6 (c'est marqué sur l'objectif : 1:5, 1:5,6). Ce serait dans ce cas un peu juste pour
obtenir des flous bien fondus. Il ne resterait plus qu'à te payer (neuf ou d'occasion) un objectif macro ou une focale fixe standart à grande ouverture de l'ordre de 1,8 à 2,8. Si mes
explications ne sont pas claires tu me le dis et je les reformulerai. 


Bien amicalement à toi


Michel


J'oubliais : plus un capteur est grand et plus les flous sont faciles à obtenir. C'est pour cela qu'il est très difficile d'obtenir des flous avec des compacts à petit capteur (tout est net).