Les réactions de quelques auditeurs de France Inter

par Michel Carlué  -  3 Juillet 2010, 20:09  -  #Billet d'humeur

 

Voici quelques commentaires d'internautes déposés sur le site de l'Express à propos de "l'évolution" de France-Inter et en soutien à Didier Porte.

 

DidierPorte02

 

 

Humour & luttes de pouvoir: * lorsque les humoristes, les poètes , les artistes...sont censurés , * quand ils affichent des opinions politiques opposées au gouvernement en place ........., * quand ils se positionnent en "mouche du coche" , * en caillou dans la chaussure du pouvoir , ou comme dans le 'Neveu de Rameau' (de Diderot,)( jadis si cher à Philippe Val qui dans ses éditos moralistes-chiants à 2 balles (deux euros pardon....) ne jurait que par le siècle des lumières et l'encyclopédie ) et là c'est de circonstance * en" Fou du Roi"...: l'objet même, et affiché de l'émission de France Inter de 11h-12h30 !!! En toute époque et en toute civilisation cela a clairement été dénoncé comme les attributs de la dictature , après "l'affaire Guillon ", "l'affaire Porte" ...la Tunisie la Chine et l'Iran vont bientôt pouvoir nous donner des leçons de démocratie écroulés de rire dans leurs miradors....;-)) Bigard, Dieudonné et Laurent Gerra sont des humoristes de droite clairement affichés et même si leurs humours sont globalement mysogines, intolérants, haineux, scatologiques et pour résumer vont à l'inverse de la plupart de mes valeurs, ça n'empêche qu'ils me font rire parfois et que je les trouve de toute façon utiles à l'équilibre de notre "reste" de "démocratie" ...

 


***



 

Avenue de la Grande Armée il y a un petit hôtel où le soir on peut tailler une bavette avec la réceptionniste qui a un délicieux accent tchèque. Celle ci me racontait qu'à son arrivée en France elle avait été agacée par le fait qu'il y avait chaque jour une grève, une manif' ou des râleurs qui la faisaient arriver en retard. Le temps a passé, et , me disait elle récemment "...depuis j'ai compris: grâce à tout ça rien de grave ne peut arriver en France !" C'est grâce à des Didier Porte, à des Guillon, à des Bedos et bien d'autres encore, que rien de grave ne peut arriver en France. En les évinçant pour un confort même pas intellectuel, on se rapproche du moment où quelque chose de grave arrivera. Encore plus inconfortable, vous qui reprochez à Porte ou à Guillon de ne pas avoir été bons l'autre jour, êtes vous sûrs de toujours être bons dans votre boulot ? Etes vous sur d'y avoir parfois juste un peu de talent ? Accepteriez vous qu'un type que vous ne connaissez pas, qui n'est ni votre patron ni votre chef et encore moins votre client exige qu'on vous mette à la rue pour des mots...rien que des mots, alors que vous tolérez sans sourciller les condamnations de Pasqua toujours sénateur, les tromperies de Sarkosy toujours président ou la bêtise des apparatchiks qui jettent des familles entières dans le désarroi ou l'incompétence des banquiers qui vous ruinent ?.... A moins qu'il n'y ait rien de grave dans tout ça....


 


***


 


 

Didier Porte viré ! Pauvre France, pauvre France-Inter... Chaque matin à midi cinq je suis fidèle à ce rendez-vous qui me permet de rire plutôt que de pleurer sur la triste société dans laquelle nous vivons. Je croyais naïvement que F.I. c'était la différence. Celà ne l'est plus donc je change de fréquence et j'espère bien que je ne serai pas la seule. Merci encore Mr Porte, je suis et resterai une fan ( ne rêvez pas, j'ai 75 ans ! ). Bisous.

 



***


 


Lorsque l'on songe à l'intensité de la haine qui existe entre Sarkozy et Villepin, le premier rêvant de pendre le second à un croc de boucher, les propos prêtés par Didier Porte à Villepin relevaient plus de la litote que de l'insulte. Et ses trois camarades journalistes sont de fieffés hypocrites. Quand Demorand prétend qu'un enfant ne comprendrait pas le sens du mot ''j'encule", on se dit que cela fait un bail qu'il n'a plus mis les pieds dans une cours d'école, même ailleurs qu'à Marseille ...

 



***



Je n'ai pas entendu la chronique concernée mais j'écoute Didier Porte dans le Fou du roi et j'apprécie ses commentaires qui sont l'expression de sa grande culture et je suis moins choquée par ses "vulgarités" que de voir un président faire de même dans l'exercice de sa fonction. Qui n'est pas à sa place? Je n'écoute que France Inter et j'aime le ton et la qualité de ses journalistes, mais attention à l'autocensure qui est dans l'air du temps.

 



***



Contrairement à ce que vous dites beaucoup d'auditeurs soutiennent Didier Porte. On ne peut restreindre son propos à quelques "vulgarités". Ceux qui le suivent depuis des années savent que c'est une personne très cultivée et que ses chroniques sont très écrites. Son problème, qui pour moi n'en est pas un, est d'être très nettement orienté à gauche et cela ne plaît pas. Moi, comme beaucoup d'autres, cela me plait. Et de voir Philippe Val s'ériger en censeur, lui qui chantait en 1984 sur A2: " ils sont tellement collés au Figaro qu'ils ont le cerveau bouffé par les morpions", cela me désole.

 

 



***