Le refuge du Gioberney et le lac du Lauzon

par Michel Carlué  -  20 Octobre 2011, 08:00  -  #Montagne

 

 

 

 

 

Pbase MG 5108 DxO

 

 

 

 

Le Chalet-Hôtel du Gioberney est situé dans l'immense, l'austère, le sauvage et le très beau cirque glaciaire du Vaccivier, égayé par moultes cascades dont le célèbre " voile de la mariée", si léger et au panache prodigieusement et délicieusement prolongé. 

Remarque : le lyrisme rédactionnel utilisé ci-dessus est entièrement justifié ! Parfaitement ! 

 

 

 

 

Pbase MG 5109 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5111 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5113 DxO

 

 

 

Le Chalet-Hôtel se situe au fond de la plus himalayenne des vallées des Hautes-Alpes, le Valgaudemar, et à une dizaine de kilomètres du dernier village de cette vallée : La Chapelle-en-Valgaudemar. Il est accessible en voiture ou en trotinette, entre le massif des Rouies (3589 m) et celui du Sirac (3440 m). Il est localisé au coeur du Parc des Ecrins, dans un véritable havre de paix.

 

Il est évidemment très agréable de partir d'Orcières tôt le matin, de remonter le Valgaudemar en voiture (ou en trotinette) jusqu'au Chalet-Hôtel. La vue est magnifique tout au long du trajet. Vous allez évidemment chercher à garer votre char, ce qui peut prendre un certain temps étant donné que vous n'êtes évidemment pas les seuls à connaître ou bien à avoir entendu parler de cet endroit magique. Une fois votre voiture stationnée en bordure de route, très en dessous du refuge en ce qui vous concerne, il ne vous reste plus qu'à remonter à pied (ou à trotinette) la dite route pour rejoindre la grande bâtisse hôtelière, sans oublier pour autant d'admirer au passage (un peu rapide en trotinette) la magnifique cascade du "voile de la mariée".

 

Il est alors aux alentours de midi et la première idée (si l'on peut dire) qui vous vient à l'esprit (en fait au creux de l'estomac) est de récupérer des calories avant que de vous lancer à la découverte du Lac du Lauzon (le père nourricier du voile de la mariée) situé à une heure trente de marche du refuge. La terrasse du Chalet-Hôtel est ensoleillée, la vue est splendide, la nourriture appétissante et bonne, c'est le pied ! Seule la chaise en plastique usée par les ultraviolets n'a pas résisté à votre biomasse imposante et a rompu cette belle harmonie.

 

 

 

 

Pbase MG 5114 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5117 DxO

 

 

 

 

Il est temps de repartir, une heure après le début de la séquence restauration, afin d'entamer, avec une délectation non simulée, le parcours pédestre magnifique qui vous est proposé par l'intermédiaire d'une signalétique soignée due au personnel du Parc des Ecrins.

 

Voici donc les photos de cette balade dont je précise bien que les couleurs et les contrastes n'ont absolument pas été retouchés dans un quelconque logiciel. Seul un filtre polarisant a été vissé sur l'objectif de l'appareil et un chapeau de randonneur sur le crane du photographe.

 

 

Vous vous êtes promis de revenir en ces lieux l'an prochain et d'y réaliser des photos moins paysagères et plus originales en mettant l'accent sur des détails, si vous en étiez encore capable en dépit du poids du sac à dos et de celui d'une année supplémentaire ....... : "mais quel pessimisme abominable, taisez-vous donc immonde rabat-joie et songez plutôt à remporter sans coup férir le Concours Photographique International de Limours en 2012, pauvre imbécile !" Votre voix intérieure, très remontée (à 1650 mètres), avait décidé de vous régler votre compte avec brutalité.

 

- Ok je ne parle plus et je laisse place à ces quelques photographies sans grand intérêt.

 

___

 

 - Fermez la donc pour de bon, tête à claques, crétin des Alpes !!!! Laissez donc les internautes apprécier par eux-mêmes.

Pfffffff ....

 

 

 

 

Pbase MG 5119 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5121 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5124 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5122 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5127 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5129 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5132 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5136 DxO

 

 

 

Pbase MG 5139 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5140 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5137 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5143 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5145 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5144 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5147 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5148 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5150 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5153 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5154 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5152 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5155 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5159 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5158 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5160 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5161 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5163 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5170 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5171 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5174 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5176 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5178 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5180 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5182 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5183 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5186 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5187 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5195 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5196 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5197 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5198 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5199 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5202 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5203 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 5205 DxO

 

 

 

- Euhhh, c'est fini. 

 

- Oui on a compris lourdaud. Respecte le silence assourdissant des grands espaces préservés ! 

 

 

 

chris03 23/10/2011 18:10



C'est tellement beau que les mots manquent!...



Michel Carlué 25/10/2011 15:07



Alors il ne faut rien dire Chris.  Cependant ton commenbtaire me fait vraiment un grand plaisir et tu as tout de
même raison de le déposer.  



mouneluna 20/10/2011 18:52



ha ! la montagne, que c'est beau et tes photos  le vallent bien


bises



Michel Carlué 25/10/2011 15:00



Merci beaucoup Moune c'est sympa ton commentaire. 


Bises et bonne semaine