Le Mont de Grange et la vallée d'Abondance

par Michel Carlué  -  24 Octobre 2009, 10:02  -  #Nature et photographie

La vallée d'Abondance est magnifiquement préservée de la spéculation immobilière forcenée qui sévit malheureusement dans la contrée. Les activités d'alpage y sont encore importantes. Cette vallée se situe à l'extrême nord des Alpes Françaises, tout  près de la Suisse. Ses fermes Chablaisiennes, trés larges et aux immenses balcons ouvragés, sont de vraies merveilles. Cette vallée conduit successivement à Vacheresse, Abondance, La Chapelle d'Abondance et enfin Châtel, nous sommes alors à deux pas de la Suisse via le Pas de Morgins.
Cette vallée verdoyante est dominée par quelques sommets Chablaisiens bien caractéristiques. Le point culminant de la vallée est atteint au Mont de Grange qui pointe à 2432 m, il est suivi de très peu par les Cornettes de Bise et par la Dent d'Oche. Le Mont Chauffé est également très spectaculaire, sa ligne de crête  est très acérée et particulièrement aride.

C'est dans ce contexte que nous sommes partis le matin en direction du refuge de Trebentaz. Le départ fut très plat, mais cela devint moins drôle par la suite et il fallut dépenser beaucoup d'énergie tout en finissant par voir le refuge perché au dessus de nos têtes en ayant la très désagréable impression de ne jamais pouvoir l'atteindre, quelle angoisse ! Nous avons  tout de même fini par y arriver. Le repos et la restauration accompagnés d'un accueil des plus sympathiques furent réparateurs et nous repartîmes plus sereins. Nous  atteignîmes alors le point culminant de la balade, aux alentours de 2100 m. Le point de vue  était superbe et la descente par la Combe de Chemine méritait à elle seule tous les efforts consentis. J'arrête là ce discours insipide et je vous laisse regarder les photos prises lors de cette balade.

Bonne marche !



La terrasse du Refuge de Trebentaz, nous sommes arrivés par le petit chemin perceptible en contrebas




Aperçu du refuge de Trebentaz
Enlevez vos chaussures de marche et mettez les claquettes, c'est plus propre et ça détend les pieds endoloris. Le fromage blanc au lait de brebis détend, quant à lui, l'estomac.




De plus prés




Vue spectaculaire sur les Dents du Midi, en Suisse.

Les différentes "dents" sont d'est en ouest : La Cime de l'Est (3178 mètres) ; La Forteresse (3164 m) ; La Cathédrale (3160 m) ; L'Éperon (3114 m) ; Dent Jaune (3186 m) ; Les Doigts (3205 et 3210 m) ou Doigts de Salanfe ; La Haute-Cime (3257 m).





Repos mérité au pied du Mont de Grange




Le Mont de Grange : point culminant sur la vallée d'Abondance




Cette vue très élargie mérite une explication. En contrebas se situe la vallée d'Abondance et plus précisément le village de La Chapelle d'Abondance. Le sommet qui se présente à droite correspond aux Cornettes de Bise, presqu'aussi hautes que le Mont de Grange. Le sommet en crête, un peu à gauche correspond au Mont-Chauffé et au milieu, tout à fait au fond et perdu dans les nuages, on peut deviner la Dent d'Oche.




Début de la descente assez impressionnante vers la combe de Chemine : bien placer ses pieds et utiliser si possible les bâtons. Même l'épicéa dans la zone de combat ne semble pas devoir résister bien longtemps à ces rudes conditions climatiques et topographiques.




Adenostyles alliariae : plante dominante dans la combe de Chemine




Eboulis sous le Mont de Grange : et si nous en prenions une sur la tête ....




Torrent minéral en direction de la vallée, le Mont Chauffé est en ligne de mire




Très belle zone de la réserve naturelle du Mont de Grange




Nuage esseulé sur la ligne de crête




Noyés dans la végétation fleurie : dominante d'Adenostyles alliariae et apparition, à droite de l'image, de
Cirsium spinosissimum




Curieuse observation : un rond de sorcière minéral noyé au  sein d'une végétation richement fleurie (Adenostyles alliariae - Cirsium spinosissimum - Geranium sylvaticum)




Mais bien sûr vous le reconnaissez : c'est Cirsium spinosissimum qui comme son nom scientifique l'indique pique vraiment beaucoup, surtout quand on s'assoit sur les feuilles de la plante non fleurie.




Un petit coup d'oeil en arrière sur le chemin parcouru lors de la descente dans la combe




Les parois à l'aplomb du Mont de Grange ne sont pas forcément sympathiques, surtout lorsqu'elles s'assombrissent en contre-jour.




Végétation spectaculairement dense à cet endroit : Adenostyles alliariae (encore elle), Geranium sylvaticum, Veratrum album (ne pas confondre avec la grande gentiane) et Pulsatilla alpina



Plan rapproché sur Veratrum album (au premier plan) alors que vous reconnaissez notre plante omniprésente ici, en arrière plan.



Fruit de Pulsatilla alpina



Roche calcaire diaclasée par le gel et les infiltrations d'eau




Anemone narcissiflora :
une inflorescence magnifique par le regroupement des fleurs et par leur couleur d'un blanc immaculé




Fin de la balade : nous arrivons aux chalets du Folliet, la boucle est presque achevée et nous aussi !