L'Oeillet

par Michel Carlué  -  22 Avril 2011, 17:14  -  #Nature et photographie

 

 

Variations photographiques sur un thème floral

 

 

L'œillet commun (Dianthus caryophyllus) ou œillet des fleuristes ou œillet giroflé, est une espèce de plante herbacée de la famille des Caryophyllaceae , couramment cultivée comme plante ornementale pour ses fleurs de couleurs variées, blanches, roses ou rouges.

Cette espèce est probablement originaire des bords de la Méditerranée , et largement répandue par les cultures depuis l'Antiquité. Elle appartient au genre Dianthus  (fleur dédiée à Zeus) qui comprend près de 300 espèces. Les cultivars sont innombrables.

On cultive aussi couramment comme plantes ornementales, pour les bordures de jardins, l'oeillet de poète ou oeillet mignardise, Dianthus plumarius. (Extrait de Wikipedia)

 

 

Pour celles et ceux qui les aiment.

 


 

Pbase MG 0381

 

 

 

 

Pbase MG 0378

 

 

 

 

Pbase MG 0377

 

 

 

Pbase MG 0327

 

 

 

 

Pbase MG 0333

 

 

 

 

Pbase MG 0330

 

 

 

 

Pbase MG 0324

 

 

 

 

Pbase MG 0336

 

 

 

 

Pbase MG 0335

 

 

 

 

Pbase MG 0332

 

 

 

 

Pbase MG 0379

 

 

 

Quelques remarques techniques : la plupart de ces photos ont été prises à la volée, en lumière ambiante, sans flash, à l'aide d'un objectif macro 100 mm, ouvert à 4-4,5 ou 5, en mise au point manuelle. Certains des clichés (quatre exactement) ont nécessité une pose assez longue et un trépied, l'ouverture étant alors de 8 pour favoriser la netteté sur la profondeur de champ. Le travail de "post-production" a été réalisé à partir de fichiers Raw, en utilisant DxO. La touche finale passait par l'emploi de Photoshop CS. J'y ai opéré une légère désaturation des rouges (pour limiter l'aspect hypersaturé et "baveux" du rouge de chez Canon). Les contrastes ont été relevés tout en respectant les hautes lumières et les zones sombres ont été obscurcies afin d'y réduire la montée du bruit (utilisation de l'outil "courbes" dans les deux cas).


Le but était de donner une certaine homogénéité à l'ensemble des clichés et ce n'était pas le plus facile à obtenir. 

 

Voilà vous savez tout !

 

J'oubliais une dernière remarque qui me tient à coeur.

Celles ou ceux qui pourraient s'imaginer que réaliser des photographies est chose facile et que les automatismes des appareils se substituent intégralement au cerveau humain feraient mieux de s'intéresser vraiment à la photographie ou bien alors de s'occuper de leurs activités artistiques sans mépriser et porter des jugements hâtifs sur celles des autres. J'aime les sciences, la littérature, la sculpture, la musique, l'architecture, l'art pictural, les émaux, la porcelaine et la céramique. Il ne me viendrait pas à l'idée de percevoir ces différentes disciplines, artistiques ou non, comme peu intéressantes ou mineures sous prétexte que je ne suis pas capable de les pratiquer ou bien de les exploiter de manière approfondie.

 

Ceci dit, si les personnes qui se sentent concernées par mes propos sont figées dans leur mépris pour les "arts mineurs", qu'elles     sachent bien que je m'en tamponne totalement et allègrement le coquillard !