Des Racines et des Ailes

par Michel Carlué  -  13 Décembre 2014, 17:09  -  #Art

 

 

J'ai regardé en différé l'émission  consacrée au Limousin dans le contexte de la série des "Racines et des Ailes", sur France 3. Je n'y ai pas trouvé mon compte en tant que limousin d'adoption. J'aime cette région et je me suis senti floué. Le sujet consacré à la gare de Limoges me semblait un tantinet longuet et ultraclassique. Si vous rajoutiez à cela une interminable séquence relative au trajet d'une locomotive à vapeur et de ses wagons le long d'une ligne longeant les gorges de la Vienne vous aviez là un aperçu du Limousin à forte connotation ferroviaire. Cela ne nécessitait pas un tel développement.

 

Il y a par contre au coeur de Limoges des quartiers historiques dignes d'intérêt, tel celui de la rue de la Boucherie ainsi que le périmètre urbain englobant la Cité et le Jardin de l'évêché.

 

La Creuse a bénéficié pour une fois d'un traitement de faveur, elle le méritait, les sites de Crozant et du confluent de la Sédelle et de la Creuse sont remarquables. La Corrèze a été largement pourvue et le survol du paysage entre Collonges la Rouge - à peine effleurée par ailleurs - et Turenne m'a paru ennuyeux pour ne pas dire soporifique. Profiter d'un avion spécialisé en technique cartographique afin de réaliser des vidéos peut permettre des économies en ces temps de crise. Mais le résultat est que nous avions beaucoup trop d'ailes et peu de racines. 

 

Je terminerai ce constat par une objection importante. Les arts du feu tels qu'ils sont encore pratiqués en limousin ont été presque totalement éludés de ce reportage. Nous n'avons eu droit qu'à un bref aperçu porcelainier, mais absolument rien n'a été formulé à propos de l'activité des émailleurs et de celle des vitraillistes : grosse lacune! Le développement exagéré du détail des préparations culinaires d'un restaurateur briviste m'a fait soupçonner l'existence d'un favoritisme télévisuel. 

 

Alors voilà, pour compenser un peu ces déséquilibres qui ont eu pour conséquence de ne montrer de notre petite région - bientôt phagocytée - que certains aspects peu représentatifs, je vous propose des photos d'émaux, quelques-uns d'entre eux ont été réalisés par un artiste contemporain passionné et de renommée internationale, à savoir Pierre Christel.

 

Pierre Christel

 

 

 

 

Pbase MG 9461 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 9457 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 9479 DxO-copie-1 

 

 

 

 

Pbase MG 8268 DxO openWith

 

 

 

 

Pbase MG 9464 DxO-copie-1

 

 

 

Pbase MG 8271 DxO openWith

 

 

 

 

Pbase MG 8286 8 9 tonemappé

 

 

 

 

Pbase MG 8317 8 9 tonemappé

 

 

 

 

Pbase MG 9469 DxO-copie-1

 

 

 

Pbase MG 8290 1 2 fusionné

 

 

 

 

Pbase MG 8326 7 8 fusionné

 

 

 

 

Pbase MG 8299 300 301 fusionné

 

 

 

 

Pbase MG 9442 DxO-copie-1

 

 

 

 

Pbase MG 9446 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 9463 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 9475 DxO-copie-1

 

 

 

 

Pbase MG 9474 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 9480 DxO-copie-1