Bambou nain

par Michel Carlué  -  8 Juin 2011, 13:11  -  #Nature et photographie

 

 

 

Pleioblastus viridistriatus "Auricoma"


De petite taille, Pleioblastus viridistriatus Auricoma est parfait pour former massifs ou bordures de jardin. Peu traçant, il s’accommode très bien d’une culture en pot ou en jardinière. Ses longues feuilles sont recouvertes sur leurs deux faces de poils fins et courts leur donnant un aspect velouté. En été, le jaune or strié de vert du feuillage apporte une touche lumineuse incomparable au jardin. En automne, il revêt un vert uni.
Originaire du Japon, Pleioblastus viridistriatus Auricoma a été introduit en Europe en 1870 et son excellente rusticité lui a permis de très bien s’adapter à notre climat plus froid. Ainsi, ce type de bambou est capable de supporter les températures faibles de l’hiver (jusqu’à -22°C) mais craint pourtant le plein ensoleillement en été, surtout dans le Midi.

 

Voici quelques photos détaillant ce magnifique feuillage décoré par des gouttes d'eau.

 

 

 

 

Pbase MG 1122 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 1126 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 1132 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 1130 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 1131 DxO

 

 

______

 

 

Remarques personnelles

 


La dominante dorée du feuillage de ce bambou est remarquable. Elle donne toujours l'impression que cette graminée est perpétuellement irradiée par la lumière solaire, même lorsque le temps est gris. Pleioblastus viridistriatus est du plus bel effet planté au milieu d'une pelouse, à la condition de bien vouloir accepter qu'il colonise l'espace disponible au delà de ce que l'on souhaiterait. La solution la plus simple et la plus efficace pour maîtriser sa tendance colonisatrice consiste à tondre la pelouse en même temps que les nouvelles pousses impertinentes du Pleioblastus qui n'en font qu'à leur tête et s'éloignent avec entêtement assez loin de sa zone d'implantation.

 

Il peut également être planté dans un gros pot. Il faudra alors l'arroser si l'on veut que son feuillage ne subisse pas les effets négatifs d'un stress hydrique, aussi bref soit-il.


 

 


Mig93 08/06/2011 22:24



Superbe reportage, une belle dominante verte



Michel Carlué 06/07/2011 12:00



Merci beaucoup. Ce bambou est vraiment magnifique aussi bien en pleine terre que dans un pot où il constitue un élément de décor mobile. 


Encore merci pour ton passage et ton commentaire