L'éducation est la priorité !

par Michel Carlué  -  21 Juin 2011, 21:47  -  #Billet d'humeur

 

MARRE !


 

montage

 

 

16000  suppressions de postes dans l'éducation nationale en 2011 auxquelles il faut ajouter les 50000 suppressions effectuées depuis 2007 !


TOTAL : approximativement 60000 suppressions de postes dans l'éducation depuis l'avènement de "destructor" !

 

________

 

 

J'écoute la radio tous les matins dans le demi-sommeil qui précède le réveil matinal. Il s'agit de France Info (radio du service public) qui diffuse en un minimum de temps un maximum d'informations et j'y entends quoi ? Mes oreilles n'en croient pas leurs tympans car la radio diffuse une campagne publicitaire gouvernementale destinée au recrutement de 14000 enseignants dans l'éducation nationale.

 

Je dois faire le cauchemar du petit matin. Un recrutement d'enseignants vacataires par la voie de pôle emploi ! J'ai envie de lâcher une bordée d'injures (£$*&"!!!!) qui aurait l'inconvénient de réveiller en sursaut mon épouse qui n'est absolument pour rien dans cette sordide histoire de nivellement par le bas et de tristes économies réalisées sur le dos de notre jeunesse. Je me tais mais je fulmine intérieurement et, de rage, je me lève brusquement au risque de me déclencher un tour de rein. Je me promets dans la foulée (nerveuse) d'écrire un article à ce propos sur mon blog, ce sera fait c'est certain !!!!!

 

 

______

 

 

Quelques témoignages recueillis sur le net

 

- "Les méthodes de recrutement via le site internet du rectorat sont toujours d'actualité mais pôle emploi vole au secours de l’Éducation Nationale pour renforcer les effectifs de remplaçants non certifiés car il y aura de moins en moins de titulaires, ce qui est fort regrettable !
L'absentéisme, des enseignants qui ne sont parfois pas remplacés, n'est pas anodin...L'argent est bien le nerf de la guerre ! Dans ce cas,ce sont les élèves qui trinquent,ce qui pourrait expliquer le terme de"gâchis".
Des profs au rabais,ce sont des économies et beaucoup moins de chômeurs mais une précarité qui ne cesse de s'accroître....


- Un vacataire est payé 34 euros de l'heure mais n'a pas le droit d'excéder 200 heures dans l'année,ni de cumuler cette fonction avec une autre activité !

Autant le dire...Cet aspect de la profession me semble important.
Peut-être que les choses vont changer et ce,par rapport à ces nouvelles méthodes de recrutement.Qui sait ???

 

- Tout le monde trinque !

Moins de gachis = dépenser moins, ils en ont rien a f... des élèves ou des enseignants.
Plus de souplesse = dépenser moins, et re- belote ! C'est quand même honteux de dire (mr. le ministre) que le systeme des titulaires est trop contraignant ! Envoyer des enseignants se taper 800 bornes par semaine pour faire des remplacements sur 2, 3 ou 4 établissements c'est trop contraignant ? Ah mais oui, j'oubliais : les payer c'est trop contraignant !
De plus quel non titulaire acceptera d'aller faire un demi service à pétaouchnok les oies ? son salaire ne remboursera même pas ses frais de déplacement. Autant fermer les établissements ruraux.

 

- J'ai 28 ans, un Master 2 d'histoire de la philosophie.

Eh bien j'ai déjà eu à enseigner, en tant que vacataire ou contractuel, dans le public ou dans le privé, avec des élèves en filière générale ou professionnelle:
_La philosophie, donc
_Le français
_Les S.E.S. alors que je n'en ai jamais étudié (proposition du rectorat à l'heure où mon compte était dans le rouge)
_La science po
_L'ECJS
_j'ai même animé une pastorale dans un lycée de cathos après les pressions de ma directrice d'établissement.

Il faut que les parents d'élèves sachent. Pour le reste, j'ai honte, mais il fallait bien que je mange.

 

______

 

 

En conclusion : appliquez une politique de merde à l'éducation nationale pendant des années, rognez sur les moyens alloués à l'enseignement, laissez "tomber" les banlieues car il est plus efficace, au sens bassement politicien, d'y envoyer de temps à autre et à la faveur d'évènements violents des cohortes policières, à grands renforts d'encadrements médiatiques. La peur génère le "bon" réflexe du citoyen devant l'urne. Continuez ainsi sans vous décourager et surtout n'oubliez pas d'accabler les enseignants et leurs systèmes pédagogiques si vous apprenez que certains pays d'Europe nous dépassent largement dans l'efficacité et dans la valorisation du potentiel de leur jeunesse.

Les enseignants français font ce qu'ils peuvent avec les moyens qu'on leur donne. Un état démocratique digne de ce nom n'applique pas une politique dogmatique, incohérente et destructrice à l'égard de son système éducatif ! L'aberration est totale et je n'ai pas fini de décolérer ! Supprimer des postes pendant des années pour relancer, l'année qui précède les élections, une politique de recrutement hasardeuse, démagogique et atrocement cynique. Il y a de quoi faire un AVC !

 

2012 arrive à grands pas, je ne me fais guère d'illusions quant aux choix politiques des éventuels successeurs de la cohorte peu reluisante qui nous gouverne. Mais enfin, il est néanmoins toujours permis de changer de conducteurs (trices), d'espérer et même de rêver.

 

Ainsi soit-il !

 

 

 

 

Manuella 08/06/2011 11:13



Vivement 2012, pour la libération ! j'y crois !



Michel Carlué 08/06/2011 16:30



Je pense que c'est toi qui as raison, il faut être résolument optimiste !!!!