A la lumière hivernale

par Michel Carlué  -  15 Janvier 2012, 15:26  -  #Ombres et lumières

 

 

Photos de jours courts

 

 

Les jours sont éphémères, le soleil est bas sur l'horizon. Cette lumière pénètre aisément nos intérieurs domestiques et leur donne une tonalité particulière.

 

J'ai choisi dans une première série de vous montrer la face un peu sinistre d'un intérieur domestique en hiver, lorsque les nuages sont gris et qu'ils constituent une couverture épaisse réduisant le flux lumineux à sa plus simple expression. L'éclairage est doux, certes, mais les ombres deviennent profondes. Tout est en nuances sombres et en mystérieuses noirceurs. Cette ambiance hivernale peut être génératrice d'ennui, de rêverie, parfois de spleen, souvent de nostalgie. Elle n'incite pas à l'activité mais plutôt à une entrée en hibernation, en vie ralentie, en dormance.


Une de mes amies photographe, littéraire par surcroît, dirait qu'il se dégage de telles photos une ambiance à la Hawthorne : sombre, angoissante, imprégnée d'une rigueur froide et puritaine.

 

 

 

 

 

Pbase-MG 7009 DxO carré 

 

 

 

 

 

Pbase MG 7017 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 7015 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 7019 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 7022 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 7025 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 7023 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 7034 DxO

 

 

 

 

 

 

Et puis la couche nuageuse disparaît, elle se dégage comme sous l'action d'un géant colérique qui la déchirerait en lambeaux parce qu'elle lui masquerait la vue. C'est alors que sa majesté solaire devient active, pénétrante, incisive et que l'ambiance mute brutalement. Les objets prennent des couleurs, les ombres deviennent dures, les contrastes s'accentuent. L'ambiance se réchauffe et les couleurs bleues prétendument froides se transfigurent et deviennent apaisantes et rassurantes.

 

Les photos qui suivent ont été prises dans le même lieu que précédemment et à la même période (début janvier 2012). Le rayonnement solaire constitue le seul élément nouveau.

 

Adieu l'ambiance à la Hawthorne

 

 

 

 

 

Pbase MG 7038 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 7043 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 7044 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 7050 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 7054 DxO

 

 

 

 

Pbase MG 7055 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 7058 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 7056 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 7059 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 7060 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 7064 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 7061 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 7067 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 7062 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 7068 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 7069 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 7074 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 7077 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 7082 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 7080 DxO

 

 

 

 

 

Pbase MG 7084 DxO

 

 

 

 

mouneluna 17/01/2012 19:32


l'ambiance me plait beaucoup, trés cottage anglais. tu as une fée au logis. et tu es un trés bon photographe


bises

Michel Carlué 23/02/2012 10:32



J'ai une épouse exceptionnelle il est vrai et, question photographie, je ne peux pas à la fois être juge et parti : je m'abstiens donc sur ce point. 


Bises



Elmer 15/01/2012 18:56


C'est une série qui fait la part belle à l'intimité, sous une lumière bien captée. J'apprécie beaucoup.

Michel Carlué 23/02/2012 10:31



Ce commentaire est très sympathique et il me fait chaud au coeur malgré le froid de l'hiver. En fait il me fait d'autant plus plaisir que c'est excatement cela que je recherche : la photographie
de l'intime et celle de la mise en pixels des ambiances lumineuses très nuancées.


Bien cordialement à vous et encore merci


Michel