Macromania

par Michel Carlué  -  30 Mai 2009, 23:53  -  #Macrophotographies

 

Percevoir les choses et les êtres différemment.

 

 

 
Chèvrefeuille (Lonicera)
 

 

 
Chèvrefeuille (Lonicera)
 

 

 
Hortensia de Virginie "Annabelle"
Hydrangea arborescens "Annabelle"
 

 

 
Fougère femelle (Athyrium filix-femina)
 

 

 
Géranium sanguin (Geranium sanguineum)
Très facile à vivre
 

 

 
Rosier "Pink Groostendorst"
D'une fabuleuse beauté avec la robustesse de Rosa rugosa en sus 
 

 

 
Rosier F.J. Groostendorst
Merveilleux à proximité de son proche cousin "Pink Groostendorst" 
 

 

 
Grande marguerite (Chrysanthemum leucanthemum)
Elle est venue s'installer de façon spontanée dans le jardin.
 

 

 
Campanule à feuilles de pêcher (Campanula persicifolia)
Elle se sème où bon lui semble, à la grande surprise du jardinier qui découvre sa floraison là ou il ne l'attendait pas.
 

 

 
Géranium d'arménie (Geranium psilostemon)
Imposant par la taille de sa fleur 
 

 

 
Détail du feuillage de Mahonia x media "Charity"
Arbuste très original par son feuillage, par sa floraison hivernale et par sa fructification qui fait penser à de petites grappes de raisin.

 
 
Géranium ibérique (Geranium ibericum "platypetalum")
Sa fleur est une véritable antenne de télescope floral, je ne sais pas exactement ce qu'elle peut capter ....
 

 

 
Spirée barbe de bouc (Aruncus dioicus)
 
 
 
Floraison de l'arbre à perruque (Cotinus coggyria)
 

 

 
Géranium vivace "Brookside" occupé
 

 

 
Géranium vivace "Brookside" libre
 

 

 
Fougère mâle (Dryopteris filix-mas)
 

 

 
Une rose, généreusement offerte par ma voisine .... 
 

 

 
Une autre rose de la même provenance que la précédente 
 
 
 
De profil s'il vous plaît !
 
 
 
Rosy cushion ou une rose dans toute sa simplissime beauté
 
 
 
Pavot d'Orient
 
 
 
Ce n'est pas un fruit que vous voyez là mais un réceptacle floral hypertrophié. Si vous deviez consommer les fruits du fraisier vous vous contenteriez des petites zones claires qui apparaissent à la surface des réceptacles, si si  ... ils prennent le doux nom d'akènes et sont peu appétissants et encore moins nourrissants.
 
 
Toujours les mêmes réceptacles floraux, sur la face non coupée cette fois 
 
 
 
Les abeilles adorent butiner les fleurs mellifères de cet arbuste, pourtant si discrètes.
 
 
 
Une autre version de la même scène