Sebastião Salgado - 2

par Michel Carlué  -  25 Janvier 2018, 15:40  -  #Grands photographes, #Technique photographique, #Noir et Blanc, #Photographies

 

Voici quelques photographies de Sebastião Salgado consacrées à l'humain, celui qui souffre et qui lutte pour survivre à la misère, à la dénutrition, aux guerres et au travail dans des conditions dantesques totalement assimilables à de l'esclavage.

 

Salgado a beaucoup photographié au Brésil. Un de ses reportages les plus renommés, intitulé La Mine d'or de Serra Pelada, porte sur le quotidien dans une mine d’or, il parvient à y décrire les conditions de travail effarantes auxquelles les mineurs sont soumis.

 

Il s'est également intéressé au sort des populations affamées d'Afrique Sahélienne.

 

Le travail intense et très difficile des soldats du feu chargés d'éteindre les incendies des puits de pétrole au Koweit a également fait l'objet d'un reportage, en 1991.

 

D'une façon plus générale Salgado travaille toujours en noir et blanc et il observe principalement la vie d'humains supportant des conditions difficiles : migrants, mineurs, victimes de la famine…

 

Les photos sont conformes à ce que l'on pourrait attendre de son travail. L'esthétisme prime sur tout le reste et il masque souvent la réalité de faits insoutenables. Cela lui a été reproché depuis le début des années 2000. Certains journaux - dont le New York Times - critiquent l'éthique photographique de Salgado. Ils lui reprochent un certain cynisme lié à la commercialisation de la misère humaine. L'embellissement de situations dramatiques conduirait à "l'inauthenticité du beau".

 

___

 

Merci pour votre passage et à la prochaine fois. N'oubliez pas de cliquer sur les photos.

 

___

 

Michel

 

__

 

Musique : Bossa Nova - Playlist établie par mes soins sur Deezer :-)

 

 

Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2

 

 

Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2

 

 

Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2
Sebastião Salgado - 2