Les Gorges de Galamus - 1

par Michel Carlué  -  19 Septembre 2017, 09:39  -  #Nature et photographie, #Montagne, #Lieux privilégiés, #Environnement, #Photographies, #L'eau, #Pyrénées Orientales, #Aude

 

Les Gorges de Galamus se situent en pays cathare, à proximité des châteaux de Peyrepertuse et de Quéribus, dans un secteur limitrophe des communes de Saint-Paul de Fenouillet (66) et de Cubières sur Cinoble (11). Le site spectaculaire des Gorges de Galamus est remarquable à plus d'un titre, entre patrimoine naturel et culturel.

 

 

 

Gorges de Galamus
Sur la route mais à pied

 

 

 

 

Les Gorges de Galamus - 1

 

La diversité paysagère, très contrastée, a enchanté mes yeux de photographe. L'ambiance montagnarde, vallonnée, s'impose au nord (côté Aude) alors que le sud méditerranéen (côté Pyrénées Orientales) est investi par les garrigues et les vignes.

 


L'Agly prend sa source à Camps sur Agly, ses eaux ont creusé un impressionnant canyon sur une profondeur de plusieurs centaines de mètres (environ 500 mètres) afin de de se frayer un passage, remarquable, vers la Méditerranée. Cette activité érosive a entaillé la barrière calcaire des Fenouillèdes (chaînon de Galamus) sur les départements de l'Aude et des Pyrénées Orientales. Le cours insolite de l'Agly est caractérisé par une succession de vasques et marmites. Plusieurs espèces floristiques et faunistiques protégées gravitent autour de ce site comme l’Aigle Royal ou le Hibou Grand Duc…. 

 

Une façon très agréable d'apprécier toute la beauté des lieux consiste à ne pas utiliser sa voiture et à marcher. Des parkings ont été implantés aux entrées des Gorges. Ils offrent la possibilité de stationner pour profiter ensuite du spectacle à pied : depuis la voiture c'est impossible.


Cette marche confortable permet de se laisser imprégner progressivement et délicieusement par l'ambiance d'un milieu naturel exceptionnel. Elle permet également de découvrir l’ermitage troglodyte de Saint-Antoine de Galamus. Il a été taillé au VIIème siècle dans la paroi. D’abord réduit à une seule grotte où se trouvent les bassins, le lieu a été étendu en 1782 par la chapelle, construite suite au Miracle de Suette. Le village de Saint-Paul-de-Fenouillet était touché par une épidémie de Suette (gangrène qui fait beaucoup transpirer), dont ils auraient été sauvés par Saint-Antoine. 
 

La route a été construite à la fin du XIXème siècle. Elle a été taillée dans la roche, à la barre à mine, par une poignée d'ouvriers suspendus à des cordes. Le principal but de cette entreprise était économique. Il fallait permettre les échanges de marchandises sur les foires de St Paul de Fenouillet (légumes, bois et céréales, contre vins et huiles) seuls débouchés de nombreux villages des Corbières. La route fut terminée en 1892 par le tunnel à l’entrée des Gorges côté St Paul de Fenouillet. L’exploit technique fut immortalisé par le poète Saint-Paulais Léonce Rives, dont un quatrain en occitan est gravé au-dessus du tunnel (cf photo).

 

Vous trouverez ci-dessous un assez grand nombre de photographies, le choix a été difficile. Elles ont été prises tout au long de notre marche (facile) le long de la route en partant du parking de la navette situé à l'entrée des gorges, côté sud. Un reflex plein format et un objectif 70-200 mm ont été utilisés. Une autre série de clichés suivra. Elle ouvrira des horizons plus vastes - difficile dans ce contexte géographique - par l'intermédiaire d'un appareil hybride APSC équipé d'un objectif 18-55 mm.

 

Je vous souhaite une bonne balade virtuelle

 

Bien cordialement à vous

 

A bientôt

 

Michel

 

__

 

Les quelques photographies prises au format paysage sont visibles dans une largeur confortable en cliquant très simplement dessus.

 

__

 

Musique : Delphic Dances - Claude Debussy

 

 

 

 

Hommage en Occitan aux ouvriers et à la barre à mine, à l'entrée du tunnel

Hommage en Occitan aux ouvriers et à la barre à mine, à l'entrée du tunnel

 

 

 

 

Gorges de Galamus
Regard vers Saint-Paul de Fenouillet, vers le sud

 

 

 

 

 

Gorges de Galamus
L'oratoire proche de l'ermitage

 

 

 

 

 

Gorges de Galamus
L'entrée des gorges par les Pyrénées-Orientales

 

 

 

 

 

Gorges de Galamus
L'oratoire

 

 

 

 

 

Gorges de Galamus

 

 

 

 

 

Gorges de Galamus
L'ermitage en contrebas

 

 

 

 

Gorges de Galamus

 

 

 

 

 

Gorges de Galamus
L'ermitage

 

 

 

 

 

Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1
Les Gorges de Galamus - 1