Cordes sur Ciel - 1

par Michel Carlué  -  18 Mai 2015, 08:11  -  #Vieilles pierres

Cordes-sur-Ciel (en occitan, Còrdas, en français Cordes jusqu'en 1993) est une commune française située dans le département du Tarn, en région Midi-Pyrénées.

Bastide construite en 1222 par le comte Raymond VII de Toulouse, haut lieu du catharisme, cette cité médiévale adapte ses rues tortueuses et ses maisons séculaires à un relief escarpé dominant la paisible vallée du Cérou. Site touristique fréquenté, Grand site de Midi-Pyrénées, elle est une étape du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Ses habitants sont appelés les Cordais et Cordaises. En 2014, ce village a été élu Village préféré des Français dans l'émission éponyme présentée par Stéphane Bern sur France 2.

 

À sa création, le village reçut le nom de Cordoa, vraisemblablement en référence à la ville de Cordoue. En effet, il existait des ateliers de tannerie le long du Cérou et cette ville espagnole était connue pour son artisanat du cuir. D'autres villages du Tarn font référence à des villes espagnoles, comme PampeluneCadix ou Valence.

Lors de la révolution française, la ville est rebaptisée Cordes-la-Montagne.

En 1947, une journaliste romancière et poétesse, Jeanne Ramel-Cals, invente le nom de Cordes sur Ciel, le village évoquant la mer de nuages qui entoure le puech à l'automne et au printemps. Le nom de la commune est changé officiellement en 1993 par le ministre de l'intérieur et futur maire de Cordes-sur-Ciel, Paul Quilès.

 

Merci au contributeur de Wikipédia auquel j'ai emprunté intégralement ces informations. http://fr.wikipedia.org/wiki/Cordes-sur-Ciel

 

__

 

Vous trouverez dans cet article les premièrs clichés que j'ai pu effectuer à Cordes sur Ciel. La lumière de milieu de journée était vive et les ombres dures. Il a donc fallu s'en accomoder. Par la suite, et après avoir déjeuné, l'ambiance lumineuse s'est adoucie jusqu'à devenir un peu faiblarde et tristounette en fin de journée quand le ciel s'est ennuagé. La déambulation dans les rues étroites de Cordes a constitué un plaisir intense. Chaque rue a sa personnalité, les maisons gothiques sont remarquables et, si l'on ne se contente pas d'arpenter superficiellement le lieu, l'on peut y faire des découvertes peu banales. Les artisans d'art sont sympathiques, répondent à vos questions et entament facilement avec vous un dialogue enrichissant.

 

Je vous abandonne aux premières photographies. Il y en aura de nombreuses autres consacrées à ce village exceptionnel.

 

Bien cordialement à vous

 

Michel

 

__

 

 

Cliquez sur la première photo pour la voir en grand puis visionner ensuite les autres en utilisant les fléches de défilement de votre clavier.

Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1
Cordes sur Ciel - 1